La conquête de Pandrea

Forum de jeux de rôles de toutes catégories
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Ven 2 Déc - 12:57

prête à assiéger le dernier bastion skaerlin

Hum, il faut pas exagérer, freyern est une ville importate mais de loin pas la plus importante du royaume, et il resterait Skaerburg, donc voilà

De plus, les deux cavaliers ont du laisser leurs cheveux caché à la vue car 1 les skaers n'ont pas (malheureusement) de chevaux et les tloxcolètes le savent très bien et 2 ils ne sont pas (totalement) stupides...

Mais sinon chouette!

Pour le 24 avril, je vais voir et si j'ai de l'inspiration je m'y metterai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Ven 2 Déc - 22:11

Tu m'otes les mots de la bouche Tarik Wink Je n'ai pas précisé, même si c'était clair pour moi, que mes deux gars ont été à cheval jusqu'à une dizaine de km des impériaux avant de poursuivre à patte. Mais on s'en fout.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Sam 3 Déc - 13:20

10 juin : Adolf fait lever le
camp, les préparatifs prennent quasiment toute la journée, puisque
toute architecture et matériel ne pouvant être emporté est
détruit. L'armée de Kwaltatl, elle, avance à bonne allure,
craignant pour les vikings. L'armée d'Oltèques vient de franchir
les monts au Sud de Cuxiltia, elle pourra désormais progresser plus
rapidement.


Les tribus Tara, ayant eu vent de la
défaite de Nekhen, commencent à se rebeller et repoussent les
maigres garnisons de l'occupant dans les ports.




11 juin :


Ikivian atteint Nuen. La cité ne s'est
pas encore remise de la perte de ses 20 navires, et la force que
représente le chef pirate et sa demi-douzaine de navires est une
menace sérieuse. Les négociations commencent, mais Ikivian laisse
clairement sous-entendre qu'il a la main. Il laisse à Nuen le choix
entre devenir vassale d'Antinoe, ce qui lui garanti liberté de
piratage mais le devoir de payer un tribu et de fournir des troupes
en cas de besoin. La cité à jusqu'au lendemain pour ce décider.

L'armée de Kwaltatl est en vue de
l'armée gothique. Les éclaireurs impériaux sont plus efficaces que
leurs homologues croisés et un piège se forme. Il s'agit d'éviter
le combat en plaine, et de forcer les gothiques à se battre sur un
terrain qui leur est défavorable. Cachés derrière une vaste
colline l'armée impériale décide de faire subir aux goths une
défaite aussi cuisante que celle subie par l'empire il y a près de
200 ans, en utilisant la même stratégie. La colline est proche de
la mer, ce qui constitue un flanc difficilement contournable. L'autre
côté est proche d'une forêt que les goths éviteront sans doute.
En toute logique, ils chercheront à longer la mer où à gravir le
flanc est de la colline pour rester à distance respectable de la
forêt. Le général tloxcolèque fait poster une partie importante
de son armée dans les bois tandis que la majorité reste cachée
derrière la colline, prête à la gravir pour atteindre le sommet
avant les gothiques. Pour ne pas que les éclaireurs dévoilent le
piège, il fait poster une petite partie de ses troupes entre la mer
et la colline pour que les éclaireurs rapportent cette nouvelle sans
s'avancer d'avantage. Ceux-ci arrivent en effet en vue de l'obstacle
et les croisés se préparent à la bataille.

NB : C = cavalerie ou cultistes, G = general, I = infanterie et archers


Craignant une fourberie
des vikings depuis la mer, mais également la forêt, Adolf décide
de faire presser la pas à ses hommes pour atteindre le haut de la
colline. Afin de retarder l'armée ennemie au cas où elle aurait la
même idée, il envoie la cavalerie la première. Une partie charge
les tloxcolèques près de la mer tandis que le reste des cavaliers
essaie de prendre pied sur le sommet. Alors que la première escouade
voit une poche de lanciers se former autour d'elle, la seconde arrive
peu avant les impériaux au sommet, juste à temps pour essuyer une
volée de flèches meurtrières. Car les archers ont étés placés
les premiers à l'annonce de l'arrivée des ces cavaliers. Leurs
rangs sont cependant augmentés de nombreux lanciers afin de
décourager une charge.

La volée n'est pas assez meurtrière que
pour réellement causer du tort aux chevaliers, mais la perte de
dizaines de montures provoque une charge prématurée. Kwaltatl l'a prévu, mais il n'a encore
jamais pu expérimenter la puissance d'un détachement de cavaliers
lourds lancés à pleine vitesse le long d'un colline. Il fait tirer
sur les premiers rangs, ce qui a pour effet de casser l'élan d'une
partie du triangle de charge, mais l'impact est néanmoins sur ses
troupes avant qu'il n'aie pu l'anticiper. Les lanciers et les
premiers rangs sont balayés et les pertes sont effroyables.
Cependant, le retrait des cavaliers et laborieux tandis que les
flèches fusent encore et que le gros des troupes accourt pour venger
leurs camarades. Le général n'a pas la capacité de retenir cet
élan furieux. L'autre détachement de cavaliers a eu le temps de
faire demi-tour et rejoint l'armée principale qui est quasi à mis
pente.

Une partie des cavaliers ayant chargé, environ les
deux-tiers, parviennent à échapper au piège et rejoignent Adolf en
hâte pour le prévenir. Celui-ci fait aussitôt faire demi-tour à
son armée, qui commence à s’exécuter alors que les tloxcolèques
apparaissent au sommet de la colline. Kwaltatl fait donner la charge
pour ne pas perdre l'avantage de la surprise, et l'ordre et également
donné aux unités de la forêt d'opérer un mouvement enveloppant
pour empêcher la retraite des goths. Les guerriers les plus rapides,
des cultistes, doivent à tout prix endiguer les arrières des
croisés. Les tloxcolèques sont bien plus rapides que les gothiques,
déjà fatigués de cette longue campagne, et le mouvement
d'enveloppement se déroule selon les plans du général impérial.

Percevant le danger, le général gothique fait écarter la cavalerie
et adopte une formation strictement défensive. Les balistes
commencent rapidement à être montées par les maçons. Les
cavaliers décident de faire payer aux cultistes les plus rapides
leur ardeur et les chargent alors que ces guerriers sont assez
isolés.

Étrangers à cette force de frappe et frénétiques à
l'idée d'infliger une défaite aux hommes de fer, ils ne s'attendent
pas au choc qui brise leur ligne en deux. Leurs unités subissent des
pertes si terribles dés le premier contact qu'elles sont aussitôt
disloquées et fuient vers la forêt, poursuivies par les anges de la
mort de l'armée gothique. Une partie atteint tout de même le reste
de leurs lignes et les cavaliers se replient à leur tour face aux
flèches. Kwaltatl hésite à attaquer les goths qui sont désormais
sur un terrain qui leur est favorable. Ce délais permet aux croisés
de se réorganiser et de former les phalanges. Les balistes sont
montées.


La situation semble bloquée, mais nous
verrons qu'il n'en est rien dés le lendemain.




Au Nord, les garnisons de Tara fuient
via la mer et la province redevient officiellement province changpa.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.


Dernière édition par Bisol von Sint-Omer le Lun 12 Déc - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich le Troll
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
avatar

Nombre de messages : 1636
Age : 28
Blason de l\'équipe :
Honneur :
76 / 10076 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 10/08/2007

Personnage
Points de vie:
250/250  (250/250)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
19/19  (19/19)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Sam 3 Déc - 19:48

Les gothiques sont comme les allemands entourés par les alliés et les russes... Ils vont se faire pourrir.
PS: Des rôles ont été oubliés (outre le mien qui est bien inutile)… Quid du terrifiant capitaine de la frontière Chamuelpopoca ? Il se devrait d'être là, non ?
PPS: Tu pouvais pas cloner les arbres un peu plus beau CTRL-D pour copier CTRL-< pour réduire, ALT-D ou le spray pour cloner...

Très chouette, comme d'habitude. Tu devrais faire prof d'histoire ^^

_________________
Sketch blog · Geek blog


Dernière édition par Heinrich Zweihänder le Lun 5 Déc - 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Dim 4 Déc - 21:10

HRP: j'adore ce passage, c'est magnifique, avec de jolis dessins et tout. Heinrich a raison, fais prof, c'était clair, net et précis !
On verra comment les tloxco vont faire mais peut importe le résultat c'est juste génial ^^

Sinon ici, un petit récit sur des mandos qui chassent des pirates...


Loktar et Irm étaient partis chasser. Les deux frères bien bâtis et armés de leurs lances barbelées en bronze se mouvaient silencieusement dans la jungle quand ils entendirent des hommes passer à travers la jungle apparemment des chasseurs aussi. Mais beaucoup trop bruyants, ils étaient visibles et audibles à plusieurs lieux. Les deux frères échangèrent un regard. Cela faisait longtemps que de la chair fraîche n'était plus apparue dans les environs des clans mandos. Ils n'eurent pas le temps de repartir que déjà deux des trois inconnus étaient tombés dans des pièges. Le premier venait de tomber dans une fosse et des pieux en bois venaient de le transporter de part en part. Le second attiré par un objet brillant avait vu sa main se faire enserré par une corde et être projeté en hauteur. Normalement il s'agissait du cou des animaux qui était enserré mais là ce fût la main et l'homme retomba violemment avec seulement sa main gauche. Le dernier homme, ne comprenant pas ce qui se passait mais se doutant qu'il était en danger tenta de fuir. Irm arma sa lance et la propulsa vers les jambes de l'inconnu. Celui-ci paralysé ne pût leur échapper.

La nouvelle de la capture d'étrangers par le clan Kt'ar se répandit parmi les clans mandos et en une soirée les chefs délibérèrent au rocher du sacrifice. L'inconnu mourût après avoir appris que les aiguilles chez les mandos ne servaient pas qu'à la couture. Les clans se hâtèrent et le lendemain matin, la jungle entière était devenue un immense terrain de chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Lun 5 Déc - 19:37

Merci, ça fait plaisir. Et écrire des rps autour des faits est une super initiative aussi.
La suite ce soir.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Lun 5 Déc - 20:59

12 juin :
Tarik reçoit de ses drakkars la
nouvelle de la bataille qui se déroule au sud de sa position. Le
même jour, l'avant-garde du convois changpa atteint Freyern :
Elle annonce qu'il devrait arriver le lendemain dans la soirée.
Oubliant ses promesses et partant du principe qu'un ennemi mort ne
peut pas nuire à sa réputation, le chef des skaers fait rassembler
son armée et prépare des instructions qui devront être transmises
à Varès lors de son arrivée.


Nuen accepte les conditions d'Ikivian
et devient dés lors une province vassale d'Antinoe, avec son lot
d'avantages et d'inconvénients. La ville préfère ce statut à
celui de cendres. La Verge Blanche n'est pas démantelée mais doit
fournir des rapports hebdomadaires au réseau d'espionnage d'Ikivian.

Celui-ci séjourne dans le port
quelques jours, à bord de son bateau, tandis que ses agents
vérifient que les nueniens ont bien saisi où se trouvait leur
intérêt, ainsi que le bien fondé de la réputation des bordels de
la ville.


Les radeaux tloxcolèques sont prêts,
de quoi faire traverser plus de 50 000 hommes par trajet. L'état
gothique ne se doute encore de rien, et les dernières nouvelles
rapportées à l'Hochmeister font état de victoires sur les
skaerlings. Les 30 000 hommes envoyés par l'empereur semblent
agités, et Bisol décide de les envoyer vers le front accompagnés
d'une compagnie. Il en restera trois pour défendre l'Etat, plus les
écuyers.





Adolf est encerclé par l'armée de
Kwaltatl qui campe à distance raisonnable des balistes goths.
Ceux-ci sont privés de bois et de ravitaillement, mais l'accès à
la mer leur est autorisé. Il ne s'agit pas de bonté d'âme :
sans moyen de faire du feu les chevaliers ne peuvent distiller leur
eau comme ils en avait pris l'habitude. La cavalerie gothique
surveille les événements, hors du piège tloxcolèque. Ils
pourraient rejoindre le gros de l'armée, mais non sans lourdes
pertes et surtout sans grand intérêt. Menés par Kurt die Tapfer,
un capitaine apprécié de l'OrdenMarschall, ils ne disposent pas non
plus de ravitaillement et attaqueraient les convois impériaux si
ceux-ci ne passaient à travers la forêt.


Le général croisé prend
une formation en croix dite « hérisson » pour entamer
une retraite. Celle-ci consiste en un colonne condensée dont les
phalangistes forment les bords et protègent leurs voisins des
flèches de part leurs boucliers. La formation est aussi lente que
difficile à briser, mais elle ne permet pas de prise d'initiative et
favorise un encerclement plus poussé. Toutes les balistes sont
amenées vers l'avant de la formation (qui tourne le dos à la
colline) et la colonne se met en branle. Les tloxcolèques ne savent
pas comment réagir face à cet amas d'acier qui se traîne vers le
Nord et commencent à le suivre tout en le harcelant de flèches
jusqu'à ce que Kwaltatl réalise que ses troupes se trouvent
désormais en grande partie en bas de la colline... Il a le choix
entre laisser s'échapper sa proie où l'affronter au plus tôt avant
de perdre son avantage. Le général choisit la seconde option.
Durant ce temps, les cavaliers goths ont opéré un mouvement
contournant et gravissent la colline.

Le hérisson éclate alors très
rapidement en un losange, phalanges toujours sur les flancs. Les
impériaux chargent dans un mouvement aussi désorganisé
qu’impétueux. Adolf sait que le fait que sa formation soit plus
condensée va obliger les tloxcolèques à se gêner mutuellement
lors de leur charge, et il attend, confiant, tout en faisant pleuvoir
une vingtaine de dards meurtriers sur les unités les plus au nord.
Ce choc brise momentanément l'élan de ses ennemis, mais ils
rechargent de plus belle. Kwaltatl a oublié la cavalerie. Elle a
atteint le sommet de la colline sans encombre et tandis que les
premières lignes impériales se heurtent à un mur de vouge, ils
chargent droit devant eux, c'est à dire droit sur le général
impérial. Les phalanges gothiques sont efficaces, mais la pression
exercée par l'armée adverse est insoutenable. Si les tloxcolèques
marchent à présent sur un monticule de cadavres de leurs
compagnons, ils défoncent les premiers rangs gothiques qui sont
forcés d'engager un combat de corps à corps. Bientôt ils ne
pourront plus être soutenus par les rangs suivants.



Trop concentré sur la bataille, et
craignant de s'engager trop profondément dans la mêlée, Kwaltatl
ne se rend compte du danger que trop tard. Les cultistes formant son
arrière garde sont projetés jusque dans sa garde personnelle sous
la charge des cavaliers qui hurlent comme des démons :
„Tod
den Ketzern !“. L'arrière garde s'enfuie, terrorisée, poursuivie
par les cavaliers qui relachent la pression exercée sur le général
de peur de ne plus pouvoir se dégager. Cependant, alors qu'ils
effectuent ce mouvement, le capitaine gothique remarque la tension
générée par son attaque sur l'armée ennemie, et surtout l'origine
de tous les ordres et contre-ordres qui la suivent. Il fait tourner
bride à ses troupes et charge l'unité qu'il pense à juste titre
être celle du général. Pas le temps pour les impériaux de réagir
et Kwaltatl fini écrasé sous les sabots d'un des destriers. S'en
suit une panique générale qui se répand le long de la ligne
gothique et fait flancher les païens.



„Tod den Ketzern, Tod
den Ketzern !“ hurle Kurt qui parvient à fait charger chacun de
ses unités dans une direction différente pour dégager la ligne des
phalangistes. Le cri est repris par l'armée gothique toute entière
qui redouble de vigueur. Les croisés se battent comme des démons et
les tloxcolèques se replient dans un chaos indescriptible.
Heuresement pour eux, ils sont plus véloces que les croisés, même
si la taille de leur armée est fatale aux ex-premières lignes.


Les
cavaliers ne sont pas en reste, mais, fourbus, ils rejoingent
rapidement l'armée d'Adolf qui ordonne de cessez la poursuite pour
éviter de disperser son armée face à des ennemis encore très
nombreux. Les tloxcolèques ne semblent pas se ressaisir pour
l'instant, cependant mieux vaut ne pas les inciter à changer d'avis.
Ce n'est pas vraiment une victoire pour les gothiques. Ils ont subit
de lourdes pertes. Les unités de cavaliers ne comptent plus que la
moitié des effectifs originaux, et les phalanges ont perdu un grand
nombre des leurs également. Côté tloxcolèque, le bilan est plus
lourd en termes numériques, mais le pourcentage de pertes est
moindre. La grande majorité de l'armée est encore intacte, bien que
la perte de Kwaltatl aie décapité leur armée, pour le moment du
moins. Kurt est le héros du jour et l'Etat n'oubliera jamais sa
bravoure. Les gothiques soignent leurs blessés, enterrent leurs
morts et établissent leur campement en haut de la fameuse colline.
Les impériaux semblent s'être repliés dans la forêt.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.


Dernière édition par Bisol von Sint-Omer le Lun 12 Déc - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Lun 5 Déc - 21:26

12 juin:

Parmi les 30 000 tloxcolèques présents chez les gothiques, plusieurs sont sortis des prisons impériales, d'autres sont jeunes et vigoureux, certains ne le sont guère plus mais parmi eux, on retrouve surtout quelques agents impériaux. Ceux-ci pensaient pouvoir apprendre des choses des gothiques retenant le plus d'information possibles mais la situation change beaucoup trop vite pour eux. Ils ne savent pas comment agir mais répandent déjà des avis controversé sur ce qu'il faut faire s'ils doivent affronter changpas ou skaers voire même leurs frères ! L'avenir seul le dira.


Kwaltalt avait été trop sûr de son plan. Les seuls rescapés de son état-major était le prêtre Klopta, le capitaine guerrier jaguar Tlowik et un jeune guerrier aigle du nom de Woklak. Pour eux, la victoire était accessible, Tlowik avait insisté sur le retour possible des cavaliers gothiques mais on ne l'avait pas écouté. Maintenant les trois hommes délibéraient alors que des hommes affluaient de part en part à l'abri dans les forêts.

Les prêtres commençaient un chant pour les morts de la journée. Un chant lourd, grave qui emplissait le coeur de chaque tloxcolèque présent.
-"Combien sommes nous à avoir survécu ?" demanda Klopta
-"Je l'ignore, nous avons perdu beaucoup d'hommes lorsque les gothiques ont brutalement changé de positions" répondit Tlowik
-"Que faisons-nous ? Kwalatalt est mort, sans lui les différents clans rivaux vont recommencer à se disputer pour les faveurs divines !" répondit Klopta
-"Nous devrions nous assurer de toujours savoir où sont les gothiques !" affirma Woklak
-"Cela ne sert à rien, nous avons perdu cette bataille, la majorité de nos hommes sont en déroute et le temps de les rassembler, les gothiques seront loin !" hurla Tlowik
-"Pas nécessairement "répondit calmement Woklak, "voici mon plan, nous n'aurons jamais le temps de rassembler toute notre armée pour poursuivre les gothiques mais ceux-ci avancent lentement ! Capitaine, envoyez des messagers contacter Freyern et dites leur que nous avons ralentis suffisamment les gothiques pour que ses navires puissent les prendre de flanc. Je pars avec tous les hommes qui voudront me suivre".
-"Pour quoi faire ?" demanda Klopta

-"Il y a à 3 jours de marche, une colline en bord de mer comme ici avec une forêt sur le flanc. Je prends le plus d'hommes possibles pour occuper et piéger la colline. Les gothiques ignorent que nous sommes la seule armée, laissons-les dans leur illusion. Je piègerai la route avec des fosses afin que leur cavalerie doivent passer là où les lanciers se positionneront. Des soldats viendront éventuellement de la forêt si j'en dispose d'assez car le but est d'occuper cette colline, en y plaçant des rondins d'arbre et des archers, l'ennemi sera forcé de se mettre en position défensive ! Je tiendrai cette position le plus longtemps possible pour que nos hommes arrivent et peut-être les skaers ou d'autres alliés. Adieux"

Woklak partit avec la plupart des hommes qui s'étaient globalement ralliés à Tlowik lors de la fuite. Celui-ci avec l'aide de Klopta pensait rallier le plus d'hommes possibles et d'envoyer les renforts au compte goutte à Woklak pendant que des messagers partaient pour Freyern.

HRP: choisit les effectifs et s'ils arrivent à "bien" préparer leur piège. mr red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Lun 5 Déc - 21:41

HRP : entendu Wink

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Lun 12 Déc - 19:59

13 juin :
Bisol reçoit d'Adolf par pigeon la demande expresse de lui envoyer toute la cavalerie restante, écuyers compris. Le général a reçu la nouvelle de l'arrivée d'une armée tloxcolèque venant à sa rencontre aux environs de Freyern et ne pense pas pouvoir tenir très longtemps sans renforts. La flotte gothique est anéantie et les confédérés se sont repliés. Il craint une invasion massive de l'état gothique et suggère de replier les villageois dans les cités. Les préparatifs doivent être fait pour contrer cette éventuelle invasion et éventuellement se replier dans les forteresses aux détriment des cités. Mieux vaut perdre des villes que des soldats en ces temps de guerre totale. Il faut également surveiller les 30 000 hommes envoyés par l'Empereur et ne pas les laisser en position dominante au regard des gothiques, sans leur laisser pour autant entrevoir que l'Etat les soupçonne. Le chef d'état envoie alors les ordres de rassemblement de la cavalerie et de levée de milice urbaine, ainsi que le repli des villageois dans les villes les plus proches. Il prépare avec Anton la logistique en cas d'invasion et le transfert de la population. Un message est également envoyé vers la compagnie encadrant les 30 000 tloxcolèques pour qu'elle fasse halte.

14 juin :
l'Etat croisé reçoit la nouvelle de l'attaque tloxcolèque sur l'armée d'Adolf. Ce dernier demande l'extermination des 30 000 impériaux de l'Etat. Les cavaliers de l'état commencent à se rassembler à Gnosia, mais ils ne pourront partir avant le lendemain au plus tôt.
Les deux armées impériales se sont rejointes au Nord de l'Etat gothique. L'invasion commencera de nuit par le biais des radeaux.
Les changpas arrivent à Freyern avec les navires de transport skaers. Ils y apprennent que le roi a embarqué pour attaquer l'armée goth et demande leur soutien sitôt qu'ils seront préparés. Le ré-embarquement est prévu dés le lendemain.
Tarik s'est entretenu avec Woklak en personne : il l'aidera à arrêter les gothiques et promet le soutient très proche des changpas.
Adolf hésite entre couper au plus court à travers l'Empire pour rejoindre l'état ou longer la mer pour jouir du soutien de ses forts. Il choisit d'user de la surprise et dévie sa route vers l'ouest. Sa cible est Tloxcolt. La prise de cette cité serait un atout précieux pour les négociations.

15 juin :
L'invasion impériale sur le sol gothique est lancée. Les premières escouades sont arrivées à l'aube et se rassemblent dans la Wilden Wald. Bisol, qui a fait doubler la garde au niveau des ponts n'est pas encore au courant et se hâte de faire évacuer la population. Celle-ci est en transit dans tout l'état et la capitale est soumise à un embouteillage conséquent qui effraie le haut commandement. La cavalerie est rassemblée dans la soirée et se hâte en direction de la compagnie encadrant les 30 000 annexes qui attendent encore les ordres de l'Empereur.
Adolf atteint la forêt impériale après une marche forcée qui éreinte ses troupes. Il monte le camp hors de vue d'éclaireurs potentiels, et, par chance, n'a pas été remarqué par l'armée impériale qui l'attend avec Tarik à deux jours de là, le long de la mer. Varès les rejoint dans la soirée et est accueillit en héros. On scelle l'alliance de l'ouest dans le sang.
Les mercenaires d'Illahun sont de retour à la cité de l'est et déclament leur paie tout en apportant la nouvelle de la perte du navire amiral et par conséquent d'une bonne partie des troupes loyalistes. Pas de nouvelles de Flynt affirment-ils. Ils en sont aussi surpris que les illahunois et supposent l'avoir croisé à trop grande distance. Les politiques de la cité refusent de les payer arguant que la guerre n'est pas finie et que leur rôle est au front. Les mercenaires refusent d'y retourner et réclament leur argent. La tension monte.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Mer 14 Déc - 22:19

16 juin :
L'armée impériale met le siège devant Utten et Holzschaft avant que le haut commandement gothique ne sache même qu'elle a débarqué. Forte de 400 000 hommes, elle se divise en 3 sections. 100 000 assiègent Utten, 100 000 Holzschaft, et 200 000 sont répartis en escouades qui visent à approvisionner l'armée tout en isolant les villages gothiques. L'invasion se veut pacifiste est sans bain de sang : Il s'agit surtout d'être en position de force pour les négociations. Un ambassadeur est d'ailleurs envoyé à Gnosia sur le champ, tandis que les LandMeister des deux provinces occupées sont invités à déposer les armes.
La cavalerie gothique n'est qu'à mis chemin en direction des 30 000 hommes accordées par l'Empereur, et ceux-ci viennent de recevoir leurs ordres : Attaquer et éliminer la compagnie qui les encadre. Forte d'environ 1600 hommes, elle ne peut pas opposer de résistance très efficace, mais les deux capitaines de la compagnie s'attendent à une telle fourberie et réagissent rapidement, les tloxcolèques sont repoussés hors d'un dispositif défensif et les chrétiens attendent la cavalerie, forte de 2500 hommes avec les écuyers. Les gradés impériaux se proposent d'affamer leurs anciens formateurs, ignorant que tous les autres croisés ne sont pas terrés dans leurs cités, et surtout que l'état gothique avait eu vent quelques jours auparavant de la trahison de l'Empire.
L'alliance de l'Ouest apprend qu'Adolf est introuvable. Hors de lui, Tarik décapite l'homme qui lui délivre le rapport en envoie des éclaireurs dans toute la région. Varès lui promet de retrouver très vite sa trace. Remontant vers le Nord sans encombre, l'armée gothique parvient à utiliser des pistes impériales permettant de traverser la forêt en direction de la rivière des monts de Tloxcolt. L'armée occupe village après village, sachant qu'ils sont de toutes façons repérés par les autochtones, mais aucun n'ose retarder l'avance des hommes de fer qui ne font halte que pour dormir le strict minimum. Seul leur foi en leur général et en la justesse de leur cause leur permet de tenir ce rythme soutenu qui dure depuis leur départ le 03 avril.
Les mercenaires assiègent Illahun qui demande des renforts à ses cités alliées.

17 juin :
Adolf atteint la rivière. Des radeaux très sommaires permettant le transport du matériel sont fabriqués par les premiers arrivés et lorsque la fin de la colonne atteint le camp, la majorité des embarcations sont prêtes grâce à la supervision des maçons.
Varès découvre la direction empruntée par les goths. Avant d'engager la poursuite, il faut d'abord rassembler l'armée et tenter de deviner les plans d'Adolf. Les alliés supposent qu'il tente de rejoindre l'état en coupant au plus court à travers la forêt de Kuestaltico. Les impériaux n'attendent pas et se mettent en route aussitôt, tandis que les changpas et skaers rassemblent leur armée et décident de poursuivre le pistage le lendemain.
La cavalerie gothique rejoint au crépuscule la compagnie assiégée, laquelle est sous le feu de tirs de flèches continus depuis la veille. Les pertes sont déjà lourdes, une centaine de blessés et une vingtaine de morts. Les impériaux entendent la cavalerie approcher et décident de tendre une embuscade, mais ils ne s'attendent pas à voir surgir la totalité des cavaliers de l'état qui traversent sans effort les lignes adverses pour rompre le blocus. Les impériaux se replient aussitôt, par chance la forêt de Waldgrenze est proche et la poursuite est rapidement abandonné.
Bisol, pendant ce temps, a reçu les propositions de l'Empereur :

HRP : Si tu as le temps Tsétsé Wink

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 15 Déc - 0:37

HRP: pour faire avancer un rp, bien évidemment ^^ Bisol reçoit la lettre suivante de l'empereur lui-même écrite dans un gothique travaillé mais lacunaire. P.S: Tsékelkan ou Karaktor ne met pas de gants, lui ^^

"Puissant voisin de fer,
Vous avez été trompé par la cupidité et la tromperie des confédérés, ceux-ci pour obtenir plus de pouvoir vous ont mené en bateau dès la fin de la bataille de Tyrstäd.

Vous n'avez jamais été voir ce qui s'est passé sur leurs terres, leur conversion n'est que factice et pleine de mensonges. Nombreux sont vos hommes à être morts à cause de la cupidité d'un petit groupe d'hommes qui n'a décidé de vous servir que pour mieux vous voler.

Je sais pertinemment que vous ne voudrez pas entendre la raison et la suite de mon message mais lisez-le ou sombrez dans les tourments qui résulteront de cet oubli !

Premièrement, sachez que l'empire tel que vous l'avez connu n'est plus ! Notre peuple s'est réveillé de sa torpeur et à l'heure qui l'est, plusieurs de vos villes et villages sont tombés entre nos mains. Nous avons veillé à la sécurité de vos gens pour vous prouver que nos intentions ne se veulent pas guerrières même si nous nous emparons actuellement de vos cités !

Pourquoi cette attaque me direz-vous ? Pour plusieurs raisons, diverses et variées. La première, vous ouvrir les yeux ! Votre peuple ne règne que par la peur, certes vous avez plus d'équipements de qualité, votre foi vous honore mais vos hommes sont brutaux et sans pitié, vous n'éprouvez nul égard envers les autres peuples qui vivent sur ces terres. Vous imposez vos actions par une force impitoyable et même lorsqu'autrui vous tend la main, vous la refusez à cause de raisons stupides ! En quoi cela est-il un problème que nos religions soient différentes ? Nous avons tous une vision de la foi différente néanmoins réfléchissez; pourquoi les autres peuples qui peuplent Pandréa arrivent-ils à passer outre et à s'allier contre vous ? Parce que vous désirez nous l'imposer !

J'ai lu votre livre; la "sainte Bible", les histoires m'ont fait pleuré et touché mais dès lors après le message d'amour que votre Dieu veut faire véhiculer pourquoi donc nous l'imposer de force ? Ne pourriez-vous pas le faire petit à petit sans brûler ceux qui posent des questions ou nous insulter à cause de nos différences ?

Deuxièmement, j'ai appris pour le massacre des changpas à Gnosia. Sachez que mon peuple et le leur sont frères ! En les tuant, vous avez tué mon peuple, je réclame la tête de ceux qui ont commandité cet acte et les changpas vous demanderont sans doute d'autres choses en mémoire des leurs, disparus pour une raison haineuse alors qu'ils venaient tenter de vous comprendre pour que l'entente entre vous et les leurs soit possible.

Troisièmement, je ne doute pas que maintenant vous ayez agi de manière à ce que les 30 000 hommes que je vous ai fourni soit passé par le fil de l'épée. Sachez que ces hommes partageaient réellement la foi que vous avez pour votre Dieu. En agissant contre eux, vous nous prouvez qu'à vos yeux, même si nous avons les mêmes croyances que vous nous êtes supérieurs ! Cela me blesse au plus point car je pensais que vous étiez un homme d'honneur et de compassion. Nous avons fait énormément de gestes envers vous mais vous n'en avez saisi aucun.

Par respect de l'homme avec que j'ai eu l'honneur de rencontrer, que Tarik respecte et avec lequel Vares à pris plaisir à discuter, je n'assiègerai pas Gnosia. Mes forces laisseront vos hommes, femmes et enfants y entrer sans soucis. Nous désirons simplement négocier avec vous mais s'il semble que pour que vous nous entendiez, il faut que nous le faisions dans le sang ! Je n'aurai jamais voulu en arriver là mais regardez la situation en face !

J'espère que mon ambassadeur reviendra entier et sans heurts. Dans le cas contraire, je jugerai que Bisol Von Sint Omer n'est pas l'homme que j'ai rencontré chez moi et je n'aurai aucune pitié envers les vôtres pas plus que celle que vous n'ayez eu envers mes frères changpas.

Vous avez le choix; accepter une rencontre ou non. Je me chargerai du lieu de rendez-vous et des détails, répondez simplement à la question

Karactor, empereur tloxcolèque"


HRP: et maintenant Woklak

Woklak et sa petite armée avaient suivi l'armée d'Adolf, se répartissant en petits groupes, ils l'avaient entourés de manière discrète et beaucoup d'hommes peu expérimentés avaient été renvoyés rejoindre l'armée principale. Ne restait donc plus qu'une centaine de guerriers d'élite. Ceux-ci se contentaient de suivre les gothiques, essayant de comprendre les idées du général gothique. Les rumeurs affluaient à son sujet; il buvait du sang humain (ça ne choqua nullement les tloxcolèques) par contre le fait qu'il avait vaincu des berserkers skaers armés d'un couteau forçait le respect (vérité ou non, cela avait impressionné les tloxcolèques).

Woklak ne comprit que trop tard que le but d'Adolf n'était pas de rejoindre l'état gothique mais d'entrer dans l'empire ! Trois estafettes rapides furent envoyés à Tloxcolt pour l'avertir. La garnison de réserve de Tloxcolt ne serait jamais suffisante même avec l'aide de toutes les forces de la région pour repousser les forces gothiques mais retenir ceux-ci pendant quelques jours étaient possibles. Le gouverneur de Tloxcolt réagit avec rapidité et diligence. Les villages les plus proches furent évacués, les autres laissés à leur sort, ceux qui purent être avertis le furent, les autres.... Seul le futur dira leur sort car chaque homme sera d'un précieux secours face aux gothiques.

Les citadins riches, les paysans maigrelets, les notables fins, les prêtres travailleurs, les soldats courageux tous comprirent que leur ville ne serait peut-être plus qu'un tas de cendres fumantes dans les jours à venir mais néanmoins sous la supervision du gouverneur Tloxcalto et du grand prêtre du culte de la lune basé à Tloxcolt, tous s'unirent vers un même but ; protéger la deuxième cité phare de l'empire !

Les hommes, femmes et enfants, tous travaillèrent pour se préparer au mieux; montant barricade, piège, creusant fossé, rassemblant le nourriture, les militaires équipant et entraînant au mieux les jeunes hommes les mieux bâtis. Les notables cachant tous les documents importants dans des cachettes connus d'entre eux, les prêtres exaltant le moral de toute une cité tendue vers un seul et unique but; l'espoir ! L'espoir que leur acte ne serait pas oublié s'ils venaient à disparaître, l'espoir que s'ils tiennent, on ne parlera plus jamais de Tloxcolt comme la deuxième ville phare de l'empire mais comme de la plus courageuse d'entre toutes !


Woklak ne pouvait savoir la réaction de la cité, pour cela, il retournît avertir les forces changpas, tloxcolèques et skaers près de Freyern pour agir au mieux mais il envoya également des messagers au sud afin que les armées dans l'état gothique soient au courant de la situation. Nul ne sait encore si ces actions permettront un quelque espoir que ce soit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 15 Déc - 15:18

"Hors de lui, Tarik décapite l'homme qui lui délivre le rapport "

seulement si c'est un iméprial, un skaer ne se laisserait pas faire et un changpa l'éviterai. Ou alors tant pis.

Bref, Tarik se lance à la poursuite d'Adolph qu'il considère, bien plus que Bisol, comm eun ennemi mortel et un fou dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 15 Déc - 17:45

HRP: logique et puis un seul mot d'ordre: VENGEANCE !!!! mr red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich le Troll
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
avatar

Nombre de messages : 1636
Age : 28
Blason de l\'équipe :
Honneur :
76 / 10076 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 10/08/2007

Personnage
Points de vie:
250/250  (250/250)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
19/19  (19/19)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 15 Déc - 17:51

Si l'état se fait bouffer je veux voir l'après-guerre ou l'alliance de l'Ouest se dispute les terres et avantages. ^^

_________________
Sketch blog · Geek blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 15 Déc - 19:20

HRP: prems sur Gnosia ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 15 Déc - 20:22

Tarik Stefanson a écrit:
"Hors de lui, Tarik décapite l'homme qui lui délivre le rapport "

seulement si c'est un iméprial, un skaer ne se laisserait pas faire et un changpa l'éviterai. Ou alors tant pis.

Bref, Tarik se lance à la poursuite d'Adolph qu'il considère, bien plus que Bisol, comm eun ennemi mortel et un fou dangereux.

Oui, il le poursuit, et c'est théoriquement un viking, j'ai misé sur ton peu de sang-froid pol maintenant je peux encore le changer si tu veux, mais tuer un impérial ou changpa serait moyennement avisé.


Sinon, cher Empereur, vous noterez que vos estafettes doivent tout de même arriver à Tloxcolt, c'est à dire qu'il leur faudra un certain temps (bien qu'elles se déplacent indéniablement plus vite qu'Adolf) pour rejoindre la ville. Et plus de temps encore organiser la défense. Mais c'est prévu avant l'arrivée d'Adolf, si elle arrive jamais jusque là.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 15 Déc - 20:42

HRP: c'est clair que le temps de préparation de défense de Tloxcolt sera très court... ça fait un peu genre Stalingrad ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 15 Déc - 21:19

18 juin :
Bisol transmet sa réponse à l'Empereur (qui la recevra le lendemain) :
« Puissant ami d'hier,
Votre vision des événements m’apparaît incommensurablement biaisée. La confédération est mon alliée et n'est pas votre ennemie. En revanche elle est ennemie avec mes propres ennemis, les skaerlings, qui n'ont pas respecté les traités qu'ils avaient avec nous et ont insulté ma nation de nombreuses fois. Votre participation dans ce conflit est aussi inappropriée qu'injustifiable. Cela fait des années que nous tentons, mes généraux et moi, de veiller à la paix entre nos deux nations, alors pourquoi dois-je recevoir des missives m'indiquant des attaques de vos troupes au Nord, sans déclaration de guerre préalable ? Que faites vous sur nos terres avec cette armée ? Que font vos 30 000 hommes si ce n'est attaquer lâchement et par traîtrise leurs formateurs d'hier ?
Vous oser me menacer, fier de votre Empire. Notre cause est juste, nous ne désirons que la paix, mais nous subissons sans cesse les attaques d'autres peuples jaloux ou apeurés. D'abord les skaerlings, puis vous. Vous croyez sans doute être les plus puissants. C'est sans doute vrai, mais notre fureur et la justesse de notre cause triomphera de vos armées impies si elles ne se retirent pas rapidement de notre état ! Je vous averti amicalement que votre invasion intolérable se soldera par un massacre si elle ne prend pas fin au plus tôt. Nous poursuivrons les négociations entre hommes d'état et d'égal à égal, mais je refuse de négocier dans ces conditions. Vous n'obtiendrez rien de nous par la force.
Ne jugez pas sans savoir, empereur, car les changpas ont tenté de m’assassiner. Je n'ai pas commandité un massacre, ce sont mes gardes qui ont tenté d'assurer ma sécurité et ils ont été réprimendés pour cela. Je ne vous les livrerai pas, ce ne sont pas vos affaires. Cessez de vous mêler du destin de nations autres que la vôtre, c'est un conseil. Nombreux sont les ingrats et les tromperies en ce bas monde.
Bisol von Sint-Omer, défendeur de la Sainte-Croix en Pandrea. »

Varès et Woklak pensent qu'Adolf se dirige vers Tloxcolt, contre toute attente. L'armée principale tloxcolèque est partie vers le sud-ouest et il s'agit de la rattraper au plus tôt. Les changpas et Woklak se lancent déjà à la poursuite d'Adolf tandis que Tarik, qui craint pour Capetaender se hâte vers la mer pour embarquer, et couper la route au général gothique par le Nord.

Adolf atteint les monts de Tloxcolt et les longe en empruntant une piste impériale entre les montagnes et la forêt qui leur fait suite au Nord.

Les hommes des marais ont rassemblé leur armée à Jotland, quelques 10 000 hommes, et embarquent sur des radeaux en direction de Nekhen.

Les amazones ont remarqué le départ des troupes de l'Empire et se lancent vers le sud en direction de Lokatlic.

La XXVe sème la panique parmi les détachements impériaux s'approchant d'Eisenstadt et exposent des cadavres mutilés partout dans la province. Les garnisons des deux cités assiégées sont bien organisées et les tloxcolèques n'essaient pas encore d'engager l'assaut. En revanche ils entament la construction de palissades atour des deux villes. La compagnie du nord rejoint Dredzeig tandis que la cavalerie se hâte en direction de Gnosia.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 15 Déc - 22:04

19 juin:

Karactor (ou Tsékelkan) est furieux et fait tuer plusieurs prisonniers gothiques. Il ordonne le siège. Les armées ont pour ordre d'affamer les cités qui résistent et de les empêcher de fuir. Il faudra bientôt empêcher les gothiques de se retrouver à Gnosia mais pour cela il développe un plan machiavélique.

Gnosia est sans aucun doute la place forte la plus puissante de tout Pandréa avec plusieurs rangées de murs et des champs intérieurs. Mais malgré cela, elle n'est pas prête à accepter un surplus de population telle que la nourriture soit rationalisé. C'est pourquoi, Karactor ordonne à ses forces d'harceler les convois de réfugiés en ne tuant que les militaires gothiques et laissant les civils atteindre Gnosia. Le but étant de donner le plus de bouches à nourrir aux gothiques sans leur laisser les soldats dont ils auraient tant besoin lors de la confrontation finale, Karactor le sait; Gnosia sera sa victoire ou sa défaite. Celle-ci déterminera les règles du futur de Pandréa.

Mais il n'est pas stupide, attaquer seul Gnosia serait un massacre pour son armée. Ses effectifs sont nombreux, les gothiques dispersés et ses alliés arriveront assez vite. Ses espions l'ont avertis des conflits entre les confédérés, ce qui les retire temporairement de l'équation mais néanmoins les derniers gothiques doivent sans doute préparer un acte qui le mettra dans une situation délicate, il ignore quoi mais il sait que cela le forcera à changer sa stratégie à ce moment-là.

HRP: on a oublié les ossans qui désirent se venger des goth ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Ven 16 Déc - 14:03

HRP : Je te signale quand même que c'est toi le méchant ici pol On ne t'a rien fait. Et tu penses bien que nos armées sont déjà dans les villes, on se fout pas mal d'escorter les villageois. De plus, la capitale est prévue pour de telles éventualités, elle sait accueillir de nombreux réfugiés, ainsi que les 5 autres cités (pas les citadelles). On ne tiendra pas 1 an, mais facilement jusqu'à l'hiver ou tu auras un désavantage à camper à mes portes Cool

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Ven 16 Déc - 20:52

19 juin :
L'armée impériale de l'est a rejoint Kuestaltico mais n'y reçoit aucune nouvelle de l'armée gothique. Elle décide d'y séjourner tout en envoyant des éclaireurs rechercher la trace éventuelle des hommes de fer. Varès et Woklak atteignent la rivière empruntée par Adolf et comprennent rapidement qu'il l'a longée. Tarik atteint Capetaender dans la soirée. Pas de nouvelle des gothiques. En revanche, il y apprend la révolte des changpas dans la province du clan Tara. Il prévoit d'envoyer des détachements reprendre le contrôle de la province de Mounstrand dés le lendemain, et prépare la reconquête des côtes prises par l'armée goth.
Adolf quant à lui avance toujours péniblement le long des montagnes.

Lokatlic est prise d'assaut par les amazones. Le gouverneur tloxcolèque n'a pas les moyens de défendre la cité et ordonne un repli, par le biais des pirogues de commerce, vers l'île de la mer Tatotl tandis que les soldats défendent la cité et retiennent les envahisseurs.

Des messagers de Nekhen, Tebtunis et Versghala trouvent enfin la trace d'Ikivian devant Nuen et lui conjure de les aider à repousser les vikings, sous peine de voir la confédération détruite. Le pirate accepte, mais ce n'est qu'en apparence. Il ne désire pas entre en conflit avec les lambeaux de la confédération et préfère attendre une tournure plus claire des événements avant d'agir.
Les trois cités n'ont cependant pas attendu la réponse d'Antinoe et rassemblent déjà leurs forces à Versghala : 20 000 miliciens provenant des provinces de la confédération et 1500 soldats versghales.

Les cités alliées d'Illahun rassemblent 700 soldats et 14 000 miliciens et marchent en direction des quelques 2000 mercenaires rassemblés devant la capitale de l'Est.

Les okotis se révoltent et reprennent le contrôle de Yamamo abandonnée par Versghala qui a rapatrié quasiment toutes ses troupes quelques jours auparavant.

20 juin :
Tloxcolt est prévenue de l'arrivée imminente des gothiques et des renforts vikings et changpas en marche. Il faut tenir la cité coûte que coûte. Tarik suit la rivière bordant la province de Tloxcolt et espère que l'usage de ses langskips lui permettra d'atteindre rapidement la cité. Varès et Woklak ont atteint l'extrémité de la rivière et suivent la piste du général gothique. L'armée de Tloxcolt est enfin prévenue et se prépare à faire route vers sa cité d'origine.

Les palissades autour des 2 cités goths sont terminées. Cette double enceinte dissimule l'entrée de tunnels qui serviront à saper les murailles et à se prémunir face aux cavaliers gothiques. La XXVe poursuit son travail de harcèlement et contraint les tloxcolèques à progresser bien plus lentement au sein de l'état. De plus, la cavalerie effectue régulièrement des sorties depuis Gnosia pour harceler les troupes ennemies à découvert. Ludvig parvient à faire voter la fin de l'abolition de l'usage du feu grégeois et fait la démonstration de cette arme à l'aide de mangonneaux. Les résultats satisfont Heinrich qui dénomme l'arme « Immolator ». Des escouades de la 1ere légion reçoivent des canons à feu portatifs destinés le moral des escouades adverses et la population de la capitale est entraînée aux armes tandis que tous les anciens combattants reprennent les armes. La rage au cœur, les gothiques désirent anéantir une bonne fois pour toute les ennemis de la chrétienté.

Lokatlic tombe entre les mains des amazones qui pillent la cité et la brûlent. Une grosse partie de la population a néanmoins pu s'enfuir grâce au sacrifice des miliciens.


Map actuelle (les vikings vont bientôt rebouffer 4-5 provinces de suite)

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Sam 17 Déc - 23:20

HRP: la notion de gentil ou de méchant dépend du point de vue dans lequel on se place ^^ Sinon, je me doute bien que je ne peux pas gagner en hiver mais contrairement à toi, j'ai des alliés mr red enfin, je crois :niark:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Mar 20 Déc - 11:11

Pensée de tarik principale:

1) Tuer Adolf

2) Reprendre côte et Tyrsdadt

3) Tuer du Gothique et piller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Mar 20 Déc - 15:03

Pour les points 2 et 3 ce sera chose faite très bientôt Wink

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» Mardi 1er mars 2011
» Rapport d'activité du 20-21-22 mars 2010
» 8 mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La conquête de Pandrea :: LE JEU :: Jeux écrits-
Sauter vers: