La conquête de Pandrea

Forum de jeux de rôles de toutes catégories
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Lun 26 Sep - 18:26

oh mon dieu, l'affrontement du siècle, guerriers-lamas VS amazones ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Lun 26 Sep - 19:13

Le matin du 26 mai

La brume entoure la mehade, les sentinelles gothiques patrouillent sur les remparts et rien ne semble troubler le calme. Drefus, jeune gothique patrouille sent soudainement quelque chose l'atteindre à la nuque. L'instant d'après, il tombe sur le sol tel une poupée inanimée. Soudain, plusieurs grappins prennent d'assaut la muraille et près d'une cinquantaine de guerriers panthères arrivent avec discrétion sur les remparts. Alors que l'armée principale attendent de pouvoir traverser la Mehade à l'aide de radeaux, ces quelques hommes paralysent avec discrétion mais surtout célérité les patrouilles. Les différents espions que Kalaktor a envoyé obtenir des informations en ville sont revenus la veille pour donner l'horaire des différentes patrouilles et leurs positions approximatives. Depuis le 24 mai, les tloxcolèques sont restés cachés et ont fabriqués radeaux sur radeaux et se préparaient à une attaque rapide dès que la météo le permettrait.

Les guerriers panthères séparés en cinq groupes atteignent chacun leurs objectifs, Klactok incline sa lame d'obsidienne en haut du tour près d'un brasero pour envoyer le signal tant attendu. Les radeaux commencent à traverser la Mehade. Les autres groupes atteignent tous l'une des portes d'entrée de la ville. Ils se penchent au delà des remparts et hullulent. Ils attendent de partout, la réponse aux hullulements puis s'empressent d'ouvrir les portes. L'armée tloxcolèque qui avait traversé en même temps que ceux-ci compte près de 20 000 hommes se répand comme la vermine dans Holfztad. Au début, les gothiques bien que surpris mais entraînés arrivent à combattre les tloxcolèques, ceux-ci foncent tel des animaux et ne sont guère difficiles à faucher mais petit à petit, le nombre de tloxcolèques augmente et certains groupes de soldats subissent de vicieuses attaques par derrière venant de tloxcolèques maniant de redoutables lames d'obsidienne au lieu de voir les patrouilles venir les aider. En moins de quelques heures, la ville est prise. Kalaktor s'adresse au dernier carré de gothique et les somme de se rendre. Ceux-ci refusent et le capitaine gothique va même jusqu'à défier l'empereur en duel.

Le duel est réglé en moins d'une minute lorsque la lance impériale traverse le cou du courageux gothique. L'empereur s'adresse à la population et leur annonce le retour de l'empire. Il s'empare d'une partie des récoltes, laisse près de 5000 hommes pour occuper la ville et s'empare surtout des armes gothiques qu'il remet à ses meilleurs guerriers. Les armures sont envoyés vers Oltèque. L'empereur part ensuite avec le reste de l'armée rejoindre l'armée principale qui en profite pour débarquer. Près de 200 000 tloxcolèques débarquent ainsi de la Mehade et partent avec leur empereur à la suite de la conquête de l'état gothique.

Tsékelkan fait envoyer une missive annonçant cette victoire aux habitants de l'empire et ordonne le renforcement de Holztad qui est renommée pour l'occasion Witzolo (victoire de printemps).

Pertes (change si besoin Robin): 400 gothiques et 1500 tloxcolèques dont 100 guerriers d'élite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Mar 27 Sep - 20:04

HRP : attention tsétsé à la nuance entre "ce que tu veux faire" et "ce qui se passe". C'est l'auteur du récit qui écrit, et les autres peuvent donner leur avis, dire ce qu'ils feraient. Tu n'es pas sensé écrire toi même un quelconque affrontement dans ce rp. Par contre, tu peux décrire ton attaque dans un rp à part ("stand-alone invasion empire dans l'état gothique") et te défouler.
Ca m'évite de devoir écrire tous les jours pour que ça se passe comme je l'avais prévu Wink
Et d'ailleurs, je ne te suggère vraiment pas de franchir la Mehade au niveau de Holzschaft car le pont est monstrueusement protégé. La ville est également fortifiée, cfr le topic "les cités et villages" dans les informations sur l'etat gothique. Outre le fait que tu peux compter 1600 écuyer, 750 chevaliers et environ 1000 miliciens par ville en ce moment, les murailles sont assez hautes et surtout dédoublées (je pense qu'un schéma est sur le topic), et je vois mal tes gugusses prendre pied sur le sommet de la muraille. Ils seront vraisemblablement coincés entre deux tours. Mais ne t’inquiètes pas, tu prendras des villes Wink

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Mar 27 Sep - 21:40

HRP: ah ouais, dis comme ça, je te laisse gérer tout ça alors puisque c'est toi l'auteur du récit, je te laisse écrire ^^.
Je donnerai juste mon avis de temps en temps. Bon alors plan B pour envahir Holfzschaft, espions déguisés en péons versent poison dans boissons soldats et restent prêts à ouvrir les portes pour le reste de l'armée si nécessaire. Passage discret de plusieurs groupes d'hommes dans la ville la nuit tombé (je te laisse choisir le nombre) une fois que le poison (puissant somnifère fera effet) et massacre de soldats endormis. Bon évidemment on sait que ça ne va pas se passer comme ça mais voilà le plan de secours sinon les autres armées avancent et sont beaucoup mais beaucoup moins subtiles... Ils partent à l'assaut avec des échelles ou leurs béliers ou bien bloquent simplement les sorties des villes pour les laisser mourir de faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Mer 28 Sep - 12:47

Mes Dieux le carnage du siècle.

Tu peux ajouter un truc: les Ulfeskers sotn dans la campagne Gothique tuant et brùlant tout se qui bouge.... le reste, je vais lire et dire mon brin de sel un de ces jours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Mer 28 Sep - 19:09

Puisque tu es là Tarik, peux tu me rappeler les effectifs moyens par navire ? J'en compte 50 par défaut. C'est pour se faire une idée de tes troupes restantes. Il me faudrait aussi une estimation des pertes de chaque types de guerriers dans les marais, sinon j'improvise Wink
Ca te va si tu restes à Capetaender avec tes troupes en attendant les changpas ?

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Mer 5 Oct - 18:37

Sinon, en attendant que je continue (là j'essaie je remplir le contexte de départ, vous l'aurez compris), n'importe qui peut continuer à ça façon, décrire de son point de vue, recommencer, narrer la bataille navale, etc... Franchement, lâchez vous si vous voulez casser du goth, ils sont biens placés ici pol

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Mer 12 Oct - 20:50

Résultat chiffré de la bataille pour recommencer en douceur ^^

Forces engagées côté gothique :

-8 trières et 2 quiquérèmes de lovodun avec 320 guerriers latériens
-50 galères de Tebtunis avec 1000 guerriers tebtuniens
-80 galères d'Illahun avec 2750 mercenaires + navire géant avec 200 soldats d'Illahun même et 300 auxilliaires
-24 galères de Nekhen avec 880 guerriers nekhans
-35 trières, 18 quiquérèmes gothiques avec 2400 soldats goths
-4 navires pirates lourds avec 200 pirates d'Antinoe environ
Soit 200 navires et 7750 soldats environ (les rameurs ne sont pas des soldats)

Forces engagées côté skaer :

-135 Landskips + 23 navires béliers soit environ 8350 skaers
-50 galères Versghales soit 1750 soldats versghales
- 20 navires de Nuen et autant de navires chiikaciens, soit environ 2000 guerriers
-20 navires rus avec 1000 guerriers
Soit 150 navires et 13 000 guerriers environ (les rameurs sont des soldats chez les vikings)

Forces résiduelles après la bataille :

-50 langskips, 5 navires béliers, 2200 skaers

-2 navires d'Antinoe et 70 pirates
-50 navires d'Illahun avec 1700 mercennaires + navire géant avec 180 soldats d'Illahun et 260 auxillaires
-2 trières de Lovodun, 50 lateriens
-9 trières goths, 3 quiquérèmes, 320 goths

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Mer 23 Nov - 19:38

Bon, j'oublie un peu les chiffres pour me motiver à avancer, après tout, c'est pour s'amuser alors au diable les effectifs à l'homme près. Les dates seront encore présentées par contre :

25 mai 1250 : La coalition du sud-est a remporté la victoire, mais le prix à payer est terrible. Les flottes de nekhen et de Tebtunis ne sont plus qu'un souvenir, de même que celle des versghales. De même, les gothiques ont perdu la quasi totalité de leurs légions maritimes. La situation pour les skaers n'est guère meilleure, bien qu'ils disposent encore d'une flotte avec laquelle il faut compter. Les grands gagnants restent les illahunois qui ont perdu moins de la moité de leurs effectifs. La poursuite s'engage, mais les skaers sont plus rapides, ils échappent ainsi à une débâcle totale. De plus, l'amiral des sudistes est mort durant la bataille et tous jugent dangereux de chercher à rattraper les vikings qui ont encore des ressources. Flynt, qui n'a pas pris par au combat, est aussitôt prévenu (c'est à dire dans le courant de la semaine) de ce résultat appréciable, mais Mithridias l'est également.
Nekhen, Tebtunis et Versghala se trouvent dans une position critique, les trois cités ne commandant plus qu'une armée minuscule. Les pourparler commenceront bientôt afin d'éviter la menace que représente à présent Illahun.
Adolf, de son côté, est étranger à ces nouvelles et ne les attend pas pour poursuivre son avancée. Ce n'est pas une surprise de constater que les sources sont désormais empoisonnées : les vikings se retirent pour mieux se rassembler. Néanmoins, l'approvisionnement est assuré par le biais de fortins, érigés chaque soir par les premiers arrivés de la colonne, dans lesquels les vivres sont stockées sous la garde de quelques sergenteries. Qui plus est, une large rivière au sud-ouest assure des réserves en eau en cas de problème. Il s'agit d'agir au plus vite pour éviter que l'ennemi ne se ressaisisse.
Les clans changpas sont tous prévenus et leur armée commence à se rassembler en se dirigeant vers la mer. On s'inquiette de la menace que représente les ossans et les amazones, aussi laissent-ils un tiers de leurs effectifs militaires pour la défense. Varès doit faire grise mine quand la réalité de ses troupes s'impose à lui : ces montagnards sous équipés adeptes des embuscades ne survivront pas à un assaut frontal des gothiques. Il s'agira d'agir avec ruse. Beaucoup de ruse.
Chez les impériaux, une partie des cités ont déjà été prévenues et commencent à rassembler les effectifs. Toutefois, l'empereur omet de garder des effectifs en suffisance au Nord de l'Empire, estimant avoir maté les amazones. On verra qu'il se trompe.
Les soldats d'Antinoe campant à proximité des mandos commencent à constater la disparition de trois des leurs, envoyés chassés. La tension monte.

26 mai : Les pirates se font assaillir par les mandos durant la nuit. C'est une boucherie et un seul s'en sortira vivant. Il assimilera ces guerriers aux tloxcolèques et rapportera à Antinoe une vision terrifiante des impériaux.

27 mai : Tloxcolt est prévenue de la décision de l'empereur et rassemble son armée pour marcher vers Freyern afin de seconder les vikings.
Mithridias est averti de la perte de sa flotte et envoie des diplomates à Versghala et Nekhen.
Adolf est également prévenu par le biais de sa flotte qui l'a rejoint. Lovodun s'est retirée mais Illahun reste à leurs côtés. Flynt n'a pas encore donné de contre-ordre et le plan se déroule comme prévu.
Le reste de la flotte viking arrive au niveau de Freyern où Tarik apprend leur repli et entre dans une rage folle. Il faut à tout prix repousser les confédérés et les éviter d'atteindre Skaeborg. Pour les retarder, il envoie des messager aux hommes des marais avec pour mission de prendre les côtes de la péninsule puisque Nekhen ne sait plus les défendre.

28 mai : Ikivian est prévenu de la destruction de la flotte de ses rivales, du replis des vikings et surtout de la vulnérabilité de Nuen, sa concurrente, qui lui donne un prétexte pour l'envahir de par sa participation aux côtés des skaers. Il rassemble ses forces.

29 mai : L'avancée des gothiques reste nettement trop rapide. Les changpas viennent à peine d'atteindre le clan Bod et les impériaux envoyés par Tloxcolt viennent à peine de se mette en route. Les changpas décident de hâter fortement leur marche en n'emportant que les hommes les plus valides et le minimum de matériel.

30 mai : Flynt est averti de la bataille navale et prend la mer, plus rassuré, pour diriger plus rapidement la suite des opérations. Ikivian prend également la mer.

31 mai : Les pourparlers commencent entre Tebtunis, Nekhen et Versghala. Cette dernière fini par entendre raison. Leur plan est de faire pression sur Illahun pour qu'elle leur distribue la moitié de sa flotte au nom de leur alliance commune.

01 juin: La flotte de transport viking s'engage dans la rivière qui fait suite à la baie de Liustön, l'objectif est de rallier les changpas au plus vite. L'armée de Tloxcolt atteint la rivière qui fait suite à la chaîne de montagne qu'elle vient de franchir.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.


Dernière édition par Bisol von Sint-Omer le Lun 12 Déc - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 24 Nov - 22:08

04 juin : Adolf ordonne à la flotte d'attaquer les vikings avant qu'ils ne puissent réagir. Ceux-ci se maintiennent le long des côtes, espérant ainsi éviter un affrontement direct, mais les armes de siège des quiquérèmes et du navire géant les obligent à changer de plan. Se retirer dans les terres signifie la perte des navires et un sérieux problème pour l'approvisionnement de Freyern, mais le combat est peu envisageable. Les skaers préfèrent se retirer en longeant les côtes, espérant échapper à la flotte ennemie avant qu'elle ne les coince dans la crique. Malheureusement pour eux,la route est plus courte pour leurs adversaires qui devancent leurs plans et les encerclent. Les skaers lancent alors une attaque désespérée, secondés par des dizaines d’embarcations de pêcheurs et de marchands dont les occupant prennent en étaux l'extrémité Nord de la formation confédéro-gothique. Si elle était attendue, l'attaque des skaers n'est pas pour autant facile à maîtriser. Les confédérés se replient alors tout en tirant de leurs balistes sur leurs poursuivants laissant les gothiques s'enfoncer dans les langskips. Les skaers décident de ne pas pousser plus loin la chance et referment leur étau sur les goths. Les confédérés jubilent : les goths seront bientôt éliminés de la mer, et les vikings s'enfoncent dans la crique pour massacrer les gothiques.

Lorsque les goths ont définitivement étés balayés, non sans lourdes pertes pour les skaers, Illahun revient en force et forme une nasse pour envelopper les vikings. Ceux-ci se rendent rapidement compte du danger mais ne peuvent éviter l'encerclement sans laisser leurs ennemis s'interposer entre Freyern et eux. Le chaos et les contre-ordres règnent tandis que les illahunois avancent implacablement, leurs navires toujours équipés de quelques machines gothiques. Les navires civils skaers sont obligés de se replier sans avoir remporté de succès. Ils sont poursuivis par des galères qui interdisent alors la sortie de navires provenant du port de Freyern. Le navire géant d'Illahun, mastodonte bardé d'archers et de balistes sème la mort parmi les skaers paniqués qui se replient vers la terre ferme.

L'amiral oriental décide alors de les rabattre vers l'armée d'Adolf qui n'est pas loin. La manœuvre n'est pas aisée, et les confédérés ne sont pas assez rapides. Néanmoins, les vikings savent qu'ils ne sauveront sans doute pas leurs navires. La chance survient soudain : le navire géant (le navire amiral) se brise sur un récif et commence à sombrer, créant une large brêche dans le dispositif confédéré et semant le trouble dans leurs rangs. Le reste des navires commence qui plus est à ne plus savoir manoeuvrer dans ces hauts-fonds. La flotte skaer, dont la moitié a déjà débarqué, se retourne alors vers ces navires vulnérables pour un assaut de la dernière chance. Les confédérés n'ont plus d'ordre et la moité décide de les empêcher de rembarquer tandis que l'autre moitié opte pour un replis. Les premiers se font rapidement aborder et capturer tandis que les seconds se replient définitivement vers Illahun. Le siège du port est levé d'urgence et c'est la débandade. Les vikings abandonnent cette fois la poursuite. Contre toute attente, et avec des pertes énormes, ils restent maître de la mer avec 32 langskips, 2 navires béliers, et environ 1400 hommes. Illahun se retire avec 40 galères et environ 1500 mercenaires dont une partie furent sauvés du navire amiral. Aucun soldat officiel ne fut sauvé. Les goths ont perdu la totalité de leur flotte et les quelques escouades qui restent sur les navires d'Illahun tentent de convaincre les mercenaires de poursuivre le combat, sans succès. Ils seront assassinés d'un commun accord durant la nuit.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.


Dernière édition par Bisol von Sint-Omer le Lun 12 Déc - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich le Troll
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
avatar

Nombre de messages : 1636
Age : 28
Blason de l\'équipe :
Honneur :
76 / 10076 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 10/08/2007

Personnage
Points de vie:
250/250  (250/250)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
19/19  (19/19)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Sam 26 Nov - 12:17

Toujours aussi chouette ces batailles. Et vu que c'est un stand-alone, t'as raison les nombres, on s'en fout.
Par contre c'est quoi cet ignoble cadre sur la carte (qui est bien utile) ? J'ai mis exprès un calque Screen avec un rectangle dedans. Tu affiche le rectangle (transparent), tu le redimensionne sur ou tu veux cadrer. Tout en le gardant le rectangle sélectionné, tu cache le calque Screen, et tu exporte la sélection.

_________________
Sketch blog · Geek blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Sam 26 Nov - 21:21

Justement, il est transparent et je ne le retrouve jamais ^^ Faudra que je pense à dézoomer plus pour le choper.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Dim 27 Nov - 21:37

05 juin : Alors que Flynt passe au niveau de l'île de Tebtunis, sous le couvert d'un navire marchand, son chemin croise celui d'Ikivian en route vers Nuen. Le premier sait que les pirates ne sont pas sensés s'en prendre à des navires confédérés, mais il a tout de même pris ses dispositions en cas de fourberie. Il est encadré de sa garde rapprochée, des soldats féroces et loyaux, tous déguisés en marchands. Ils viendraient sans soucis à bout de pirates, et leur navire est de toutes façon l'un des plus rapides de la mer de Nagdad. Ce qu'il n'avait pas prévu, c'est qu'Ikivian l'entropiste mérite amplement son surnom. Aussi, les pirates ne présentent pas les manœuvres typiques de l'abordage et, confiant, Flynt poursuit sa route. Son destin en voulait autrement : désireux de se distraire, le pirate fait brusquement changer de cap à « La Joyeuse Boucherie », un imposant navire qui n'a rien à envier aux lourdes quinquérèmes gothiques. Avant que le chef d'Illahun n'ai pu comprendre se qui se passait, son navire est broyé sous la masse du navire amiral d'Ikivian qui le traverse de part en part. C'est ainsi que fini Flynt le rusé et avec lui la confédération de Tamascala.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.


Dernière édition par Bisol von Sint-Omer le Lun 12 Déc - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Dim 27 Nov - 22:09

Encore une mort noyée ? Espérons que ça ne devienne pas une habitude ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich le Troll
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
avatar

Nombre de messages : 1636
Age : 28
Blason de l\'équipe :
Honneur :
76 / 10076 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 10/08/2007

Personnage
Points de vie:
250/250  (250/250)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
19/19  (19/19)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Dim 27 Nov - 23:14

Là c'est un peu maigre… Surtout s'il avait un navire plus rapide…
PS : Pour retrouver le rectangle transparent, tu sélectionne la layer « screen » (avec visibilité activée), et tu fais CTRL+A. Comme il n'y a que ce rectangle dans cette layer... Ben voilà tu l'as...

_________________
Sketch blog · Geek blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Lun 28 Nov - 17:08

Je te fais un dessin inkscape pour t'expliquer. En fait, leurs trajectoires sont perpendiculaires, et Flynt laisse passer Ikivian devant lui tout en continuant d'avancer. Mais Ikivian tourne subitement et fonce en direction de Flynt dont le navire a en plus de l'inertie. Le temps de changer de cap il se fait démolir.
Les schémas :




_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Lun 28 Nov - 19:00

Je ne dirai qu'une chose; "Chaos is strong !" ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Lun 28 Nov - 20:29

Citation d'Ikivian :
"Mon navire n'a rien !" (private joke)

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Lun 28 Nov - 20:52

06 juin : Les changpas atteignent les langskips qui les attendaient au niveau de la rivière Liutsang. L'embarquement commence aussitôt.

07 juin : Adolf est en vue de Freyern ! Pour les vikings c'est l'épouvante. L'armée est prête à repousser l'envahisseur, certes, mais on connaît la qualité de l'armée gothique. Les impériaux ne sont heureusement plus bien loin, ils viennent de franchir la forêt qui sépare la province de Freyern de l'empire. Pas de nouvelles des changpas. Tarik se barricade derrière les maigres défenses de la cité en attendant des renforts.
Ikivian est en difficultés dans la passe mortelles qui sépare l'île de Versghala de celle de Tebtunis. Il s'en sort finalement intact, mais deux navires sont perdus.
L'avant-garde impériale a atteint la cité au nord du lac qui borde la frontière nord de l'état gothique. On commence à préparer des radeaux. L'armée d'Oltèques est en train de franchir les montagnes, ce qui ne joue pas en faveur de sa rapidité.

08 juin :
Les hommes des marais reçoivent les messagers de Tarik et acceptent de l'aider : Ils attaqueront Dunhak et Gotso dans le courant du mois.
Les changpas ont atteint la baie qui fait suite à la rivière Liutsang, et l'armada se dirige à bonne allure vers Freyern.
Adolf a commencé le blocus de la cité avec ses 4 légions. Il fait construire une palissade entourant son camp. Inutile d'espérer faire un blocus total de la ville : la flotte skaer est encore bien présente et ne esse de le leur rappeler en réalisant des raids pour harceler les moines soldats. Dans la soirée le général gothique reçoit la nouvelle de l'arrivée imminente de l'armée impériale. Elle s'engage dans la pointe de terre qui est le seul accès possible pour Freyern, et empêche déjà les gothiques de se replier. L'OrdenMarschall comprend qu'il faut agir rapidement et fait hâter les préparatifs du camp.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.


Dernière édition par Bisol von Sint-Omer le Lun 12 Déc - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Mer 30 Nov - 21:42

09 juin :
Adolf tente un stratagème pour gagner du temps. Les impériaux ne sont pas accoutumés à ce genre de guerre. Il envoie deux de ses soldats, les plus typés skaers possibles (ce qui n'est pas difficile à trouver puisqu'une partie de la population gothique est d'origine skaerling) qui connaissent aussi quelques rudiments de tloxcolèque et de skaer. Le but est de les faire passer pour des envoyés de Tarik annonçant le plan de se dernier de lancer l'attaque plus tard sur les goths. Ils annonceront aux tloxcolèques qu'ils doivent rester hors de vue des croisés le temps qu'ils pénètrent dans des quartiers de la ville cédés pour leur tendre une embuscade et coincer une partie de leurs troupes dans Freyern. Le signal de l'attaque serait donné par d'autres messagers. Les deux hommes utilisent de chevaux pour se rapprocher de l'armée tloxcolèque, et partent à l'aube. Ils l'atteignent dans la soirée.
Par malchance, le général ennemi n'est pas dupe et fait sacrifier les deux hommes en hommage à ses dieux.
Pendant ce temps, l'OrdenMarschall a également envoyé une ambassade à Tarik lui demandant de régler ce conflit par le biais de champions. Il faut savoir que le roi des skaers ignore encore que les changpas ont embarqué, que les hommes des marais ont accepté d'attaquer les confédérés et que les impériaux sont proches. Le marché proposé est le suivant : Si le champion gothique l'emporte, les skaers abandonnent la ville aux gothiques qui leur permettent de se replier sans dommages et de ne pas saccager la cité. Si le skaer est le plus fort, les gothiques doivent rentrer sans crainte d'être attaqués jusqu'à Gnosia, mais les skaers reprennent le contrôle des côtes prises par les chevaliers. Tarik constate que le marché est équitable, et que même si le champion gothique l'emporte, il lui suffira d'attendre l'armée impériale pour contre-attaquer. Il accepte donc le marché.
Les champions ont le choix des armes, armures, etc... Côté skaer, un énorme ulfesekr armé de deux épées longues en acier, et vêtu d'une cotte de maille de haute qualité. Côté gothique, un sergent très réputé dans l'armée croisée. Aussi grand que son homologue, il porte une armure de maille renforcées de plaques, un heaume, un large pavois et une épée longue.
Malheureusement pour Adolf, son sergent ne parvient pas à contrer la fureur de l'ulfesekr qui le taille en pièce, malgré ses propres blessures pourtant significatives.
Le chef gothique promet donc de lever le siège dés le lendemain si on lui garanti qu'il ne sera pas attaqué sur le chemin du retour. Tarik donne sa parole.

HRP : maudis dés xD
Carte actuelle pour mon stand-alone :


_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.


Dernière édition par Bisol von Sint-Omer le Lun 12 Déc - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Mer 30 Nov - 22:01

HRP: tarik a donné sa parole pas les tloxco ni les changpas mr red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 1 Déc - 9:52

Hello!

Oui, et de toute façon, s'il a une occasion de se débarrasser de quelques soldats en plus, quitte à trahir une parole donnée à quelque'un qui a massacré nombre des siens, tarik n'hésite... pas trop.

Mais bon, c'est seulement en cas de besoin, pas d'assaut frontale en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 1 Déc - 13:04

"Côté skaer, un énorme ulfesekr armé de deux épées longues en acier, et vêtu d'une cotte de maille de haute qualité. Côté gothique, un sergent très réputé dans l'armée croisée. Aussi grand que son homologue, il porte une armure de maille renforcée de plaques, un heaume, un large pavois et une épée longue.
Malheureusement pour Adolf, son sergent ne parvient pas à contrer la fureur de l'ulfesekr qui le taille en pièce, malgré ses propres blessures pourtant significatives"

Salut! Je reprends du service et pour fêter mon retour, pour et à une fréquence indéterminée, je vais étoffer ce combat épique que Bisol a évoqué et non décrit. Pour des raisons de RP, je change deux choses dans ce combat:
1) L'Ulfesker a une épée longue et une hache, ce qui est à la fois plus classe, plsu rp et plus pratique dans ce genre de combat. (très important pour le combat, vous verrez pourquoi)
2) Le sergent a, à la mode gothique, un glaive court (60 cm) et pas une épée longue de 90 cm. Deux raisons: pour le déroulement du combat. Ensuite, c'est bien plus pratique une épée courte avec un pavois, c'est plus facile, et finalement la différence de style est minime.

A noter que ces deux changements n'influencent pas le résultat du combat (c'est à dire victoire du nordique malgré de grandes blessures) et que finalement, c'est pas si grave. Donc, j'y vais.

Miecz sentait déjà le sang battre à ses oreilles. Tarik venait de lui annoncer que lui, en tant qu'Alpha des quelques Ulfeskers encore présent, il serait le champion des Skaerlings contre l'armée Gothique. Le viking, haut de presque 2 mètres (PS: c'est gigantesque pour l'époque, la moyenne étant de 1m60 pour les hommes, 1m70 étant grand donc 2m...). Il avait déjà passé par dessus sa peau tatouée sa tunique de peau de loup, bien que le soleil de ce début d'été chauffe dangereusement ses cheveux noirs, réunis en deux grandes tresses pendant sur son dos.
Sa barbe dégoulinait déjà de sueur quand on lui annonça que l'heure était venue. Il se releva du sol ou il était assis depuis presque une heure, invoquant les forces de la terre pour vaincre l'homme de fer du sud, pour préserver ce qu'il restait du royaume.
Il enfila donc sa cotte de maille noircie, comme toutes celles des ulfeskers, et rajouta par dessus son marteau de Thor, son protecteur et avec Odin, le dieu envers lequel il se tournait dans ces périodes de doutes.
Il saisit son fourreau et y tira son épée, lui chuchotant: tu ne retourneras au fourreau que baignée du sang d'un chrétien. Tarik, le regard grave, lui présent une deuxième épée. Remerciant le Kongr, il la refusa et pris sa fidèle hache de bataille à une main, la lame incurvée importée de Novogord ayant fait ses preuves et Miecz ne voulait pas se séparer de sa fidèle compagne de massacre.

La foule se pressait déjà sur les remparts de freyern, bien maigre face à l'armée Gothique, et tarik en personne se dirigea sur les remparts pour assister à ce duel qui déciderait de la suite des événements. Une victoire serait un répit inespéré, tarik était encore abasourdi à la proposition Gothique, et une défaite serait un contretemps, mais pas mortel, la flotte étant encore vivante et prête à partir en cas de besoin.

Miecz se dirigea droit devant lui, sortant par la porte principale qui se referma en un claquement sinistre derrière lui. Une brise légère se mit à souffler, ce qui soulagea son corps chaud et humide. Ils entait déjà monter en lui la fureur de vaincre, mais il savait que pour gagner, il devrait garder le contrôle, il n'était pas question de mourir stupidement.
L'adversaire l'attendait déjà, le bras armé typique des Gothiques: une boite d'acier renforcée d'une plaque de bois et rendue mortelle par un aiguillon de métal. Ce sergent devait avoir des parents nordiques, car, avec son mètre 90, il rivalisait avec le champion skaer.

Les deux adversaires se firent face, et le silence se fit. On entendait que le bruit des vagues et de quelques mouettes venues assisté au spectacle de sang qui se préparait. Puis, Miecz sentait la patience se déchirer tel un voile, tout devint soudain plus clair et plus vif, comme une couverture de rouge brillant posée sur un monde obscure, le don d'Odin se manifesta dans tous ces membres.
Dans un hurlement de bête sauvage enragée il se projeta de toutes ces forces sur le sergent, rien ne pouvait lui résister, il était LA puissance, il était Thor, il était Tyr, et surtout, il était Odin, le maître de la fureur et des batailles, et le misérable ver devant lui allait être balayé.

Et le choc ne fut que plus rude.

Dans sa fureur, Miecz s'était oublié et avait chargé le Gothique, qui s'attendait à une telle manoeuvre, il avait donc anticipé et avait envoyé son bouclier vers l'avant, stoppant la charge d'un grand coup dans l'estomac, et poignarda d'un coup sec le nordique dans l'épaule gauche, manquant la gorge mais transperçant le haut du biceps.
Le Nordique tituba, son épée tomba sur le sol et le voile se déchira encore une fois. Il vit le Gothique avancer pour l'achever, la blessure, bien que non mortelle, était grave et très handicapante, et lança sa hache. Fort. Très fort. Trop fort pour le bouclier et la hache, qui, le fer en avant, explosa juste au dessus du milieu du bouclier, le fendant en deux, et le rendant inutilisable. Le bois de la hache, quant à lui, se rompit en pièces à l'impacte.

Pris de court, le Moine dut reculer de quelques pas, ce qui fut suffisant à Miecz pour ramasser son épée et faire face au Gothique. Il était certes blesser, mais avait une plus longue allonge sur son ennemi. Il attaqua donc avec un fureur renouvelée, tentant de séparer la tête du Gothique en deux, une technique fruste, mais exécutée avec une rapidité déconcertante et une force extraordinaire. Le Gothique ne fut esquiver l'attaque, et dut sacrifier son bras pour la parer, mais la plaque de métal de son armure absorba la majorité de la force et le bras ne fut seulement blessé et non pas coupé en deux. Mais Heinz, le sergent Gothique, n'avait pas fait que parer l'attaque du Nordique, il avait profiter de cette attaque pour passer sous la garde du Skaer en furie et tenta de l'éventrer, ce qui se serait passer si son épée avait été plus longue de quelques pouces, il ne lui infligea donc qu'une grande coupure sur le ventre, le faisant saigner à nouveau.

Les deux combattants étaient essoufflés, seule la fureur d'Odin maintenait Miecz debout, et seul l'entraînement et la foi soutenait Heinz. En d'autres circonstances, les deux hommes se seraient respectés, se seraient mesurés et seraient repartis pour un concours de boisson dans la taverne la plus proche. Mais ce ne fut pas le cas. Car un des hommes devait mourir, et tous deux savaient que la mort déciderait à la prochaine passe.

Et, encore une fois, Miecz chargea, pour tout un peuple, pour ses Dieux, pour la loire et l'immortalité dans les sagas.

La lame de Miecz, dirigée par une poigne experte, trancha la main d'Heinz qui tentait de s'interposer, continua sur sa lancée, entra en contacte avec la maille, la déchira, transperça le gambaison, trancha la chair, explosa les os et s'arrêta contre la maille. Heinz tituba, sa main lâcha le glaive enfoncé dans la cuisse du Skaer et il bascula lentement en arrière, fermant les yeux sur sa défaite.
Quand il les rouvrit, et se trouva nez à nez avec un barbu. "Joli combat, tu lui a presque enfoncé ta lame dans le ventre, dommage qu'il ait sacrifié ce qui lui restait de main pour détourner sa lame. Bon, par tes convictions et tes exploits, tu as droit à deux chambres, une ici et une chez la bande de débraillés d'en face, le borgne a passé un contrat avec le triangle, alors bienvenu chez nous... et chez eux."

Mais revenons sur terre.

Miecz contempla son ennemi mort. Il avait vaincu, mais à quel prix? Il ne pourrait plus jamais se servir de son bras gauche, il ne lui restait d'une part que deux doigts, le pouce et l'index, et d'autre part son ennemi avait sectionné tous les nerfs du haut du bras. Ensuite, il aurait, bien que se soit plutôt un motif de gloire, une énorme cicatrice sur le ventre, et il boiterait sans doute toute sa vie, la lame enfoncée dans sa cuisse ayant buté sur l'os et l'ayant fracturé.
Miecz se dirigea vers la ville en s'appuyant sur son épée, on referma les portes derrière lui et il s'effondra, tel Thor ayant vaincu Jodmundr au ragnarok. La dernière chose qu'il entendit avant de s'évanouir fut Tarik: "Miecz... Tu es un vrai Skaer."

Fin de l'épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 1 Déc - 14:38

HRP : Vous inquiétez pas, Adolf ne compte pas vraiment rentrer non plus et sait bien que les tloxco l'attaqueront si il passe.
Merci pour ton rp Taril, c'est cool d'agrémenter mon récit Wink Tu peux te faire plaisir avec la bataille du 24 avril je crois, il y a des schémas et elle est non décrite. En plus elle est mythique.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsékelkan
Empereur Tloxcolèque
avatar

Nombre de messages : 1694
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
60 / 10060 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 12/11/2010

Personnage
Points de vie:
160/160  (160/160)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
12/12  (12/12)

MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   Jeu 1 Déc - 19:52

HRP: Puisque Tarik s'y met, retour de Tsékelkan le maniaque des briques ^^

Kwaltatl avait été nommé par l'empereur pour mener l'armée de Tloxcolt à la rencontre des changpas et des skaers.
La nombreuse armée avait mis du temps à se rassembler et se mettre en marche mais beaucoup d'hommes étaient venus, motivés par l'idée de se venger des gothiques, d'aider les skaerlings mais aussi de trouver de nouvelles victimes sacrificielles. Les croyants de d'autres Dieux étaient toujours des pièces de choix.

Kwaltalt était un serviteur de Lurca, la déesse de la tradition, c'est pourquoi son armée et lui même étaient à l'image même que tout un chacun se faisait des tloxcolèques.
Portant une tunique faite de laine de vigogne de couleur bleue, rouge et verte, d'une cape en plumes d'oiseaux des couleurs de l'arc en ciel, de sandales en cuir et armé de son macuahuitl (une épée en bois aux tranchants incrustés de lames d'obsidienne) et d'un bouclier rond en balsa aux symboles de Tloxcolt, il marchait en tête de son armée.

Une armée nombreuse, plus ou moins disciplinée mais surtout accompagnée par des prêtres guerriers et de nombreux travois de nourriture et de matériel. L'armée arriva soudain près de Freyern. Ils virent la terrifiante armée gothique au loin prête à assiéger le dernier bastion skaerling.
L'armée venait d'arriver dans la seule porte de sortie des gothiques.

Kwaltalt n'était pas stupide, oh non loin de là. Les ordres rugirent aussi secs que précis et les tloxcolèques se mirent à l'ouvrage. Les éclaireurs s'assurèrent de chercher tout autre passage parmi la falaise, les archers et lanceurs de javeline partirent se poster en hauteur. Le reste des hommes leva les tentes pour l'état-major, les différents pseudos baraquements pour distribuer la nourriture et le matériel, d'autres partirent à la chasse et à la cueillette, certains fabriquèrent un autel à sacrifice et d'autres s'attelèrent à la fabrication de fosses piégées et autres derrière et devant les lignes tloxcolèques.

A un moment deux cavaliers skaers arrivèrent pour parler d'un plan de Tarik. Kwaltalt avait des doutes sur ces hommes déjà bien que aussi bien bâtis que les skaers, ils étaient trop "propres" pour être des skaers, de plus depuis quand les skaers utilisaient-ils autant de chevaux pour envoyer un message, les tloxcolèques tout comme les skaers usaient d'oiseaux lorsque les cités étaient assiégées, les tentatives de leurs ancêtres leur avaient au moins appris ça. Ce qui troubla et qui décida Kwaltalt fût le temps de réaction de l'un des deux messages lorsque Kwaltalt leur remit ses salutations respectueuses envers Tarik et Odin en Skaer. Les deux hommes bafouillant une réponse furent arrêtés.

En même temps, fuir lorsqu'on est entouré de centaines de personnes est très ardu. Une fois, les croix découvertes, les deux hommes furent sacrifiés sans autres formes de procès. C'était un bon présage pour Kwaltalt mais il n'était pas dupe, face à lui se dressait l'un des plus puissants et dangereux hommes de tout Pandréa; Belzébuth !

Il ordonna de nombreux tours de garde ainsi que la réaction rapide de l'armée face à une attaque éventuelle mais surtout pour la bataille à venir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mars 1250 - Stand-alone : L'invasion confédéro-gothique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» Mardi 1er mars 2011
» Rapport d'activité du 20-21-22 mars 2010
» 8 mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La conquête de Pandrea :: LE JEU :: Jeux écrits-
Sauter vers: