La conquête de Pandrea

Forum de jeux de rôles de toutes catégories
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lettre aux Changpas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Lettre aux Changpas   Sam 23 Oct - 12:27

Weylkyu posa sa plume, se relit et sourit. Comme c'est marrant de manipuler les gens.

"Mon cher ami. Le Kongr Tarik m'a déjà beaucoup parlé de toi, que dirais-tu de se rencontrer de toute urgence. Il y a une affaire qui va t'intéresser, j'en suis sûr. Je propose de se rejoindre à Tyrstädt. J'y amènerai quelques troupes pour aider mon ami Tarik. Dépêche-toi, tu vas y gagner.

A bientôt.

Weylkyu"

Il siffla et donna la missive à un valet. Parfait. Il se tourna vers son général, jamais bien loin.

-Prépare les hommes.

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vares
Khangarid
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
50 / 10050 / 100

Expérience de rôliste :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage
Points de vie:
200/0  (200/0)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Sam 23 Oct - 17:04

Quelques mouettes s’envolèrent d’une fenêtre du phare de Liugrön, effrayée par le bruit des conversations qui se faisait toujours plus intense. A l’intérieur de la plus haute pièce, le chef du port, un marin skaer et Vares agitaient des doigts en l’air et tambourinaient du poing sur une carte tachée de gras. Mais le problème était réglé d’avance. Le chef ne voulait et ne pouvait contenir les troupes de Vares et le capitaine nordique et sa flotte avaient été rappelés à Tyrstädt.

Vares s’affala sur un tabouret, dos contre le mur de pierre de la tour et croisa les bras. Son sourire en coin et son regard qui en disait long finirait d’achever les deux hommes qui continuaient de se crier dessus pour quelques questions de cargaison non livrée.

On frappa à la porte. Vares aimait le destin.

Un garde rentra et tendit un morceau de vélin au chef tribal intrigué de voir pareil support d’écriture lui arriver entre les mains. Ça sentait mauvais comme l’argent sale et les politiciens requins.

Le Changpa lut lentement la missive, la retourna contre la table et gribouilla au dos au pinceau et à l’encre.

« Je pars aujourd’hui même pour Tyrstädt. Vares Chef de la Tribu du Renard-Sous-l’Eau-Vive, Haut Général des Troupes Occidentales de l’Alliance du Septentrion. »

Ça sentait mauvais. Mais ça, c’était à cause des ingrédients poissonniers composant l’encre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Sam 23 Oct - 17:13

Tyrstädt. Une ville comme une autre, que bientôt tous allaient connaître. Quoiqu'il s'y passe, se serait un tournant dans l'histoire et les anales seraient gravées de ce nom. Mais pour l'heure, tout est calme. Les Nordiques sont déjà là, pas encore les Changpas, mais ça ne serait tarder. Et sinon, tant pis, il n'y aurait pas d'accord et malgré la grande perte commerciale que cela produirait, Weylkyu n'allait pas pleurer une goutte. Personne ne devait savoir qu'il était là. Personne. Sauf Vares et surtout pas les Gothiques ni les Nordiques. Sa flotte était juste en dessous de la ligne d'horizon, attendant sagement son ordre pour partir.
La caravelle impériale, d'où aucun signe digne distinctif ne pointait. Le bateau arrima sur le quai et commença à décharger quelques caisses de marchandise. Un navire marchand comme les autres, juste qu'il y avait quelqu'un qui n'était pas un marchand comme les autres à son bord.
Weylkyu se dirigea vers une taverne du port. Deux jours. Si les Changpas n'étaient pas là dans les deux jours, il partirait. Il ne pouvait se permettre de rester bloquer dans la ville lorsque les Gothiques arriveraient.

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vares
Khangarid
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
50 / 10050 / 100

Expérience de rôliste :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage
Points de vie:
200/0  (200/0)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Sam 23 Oct - 17:33

L’acclimatation des Changpas n’avait pas été sans peine. La mer les avait rendus malades pour certains, et l’odeur de la viande frite qui englobait toute la cité skaer avait achevé les autres.
Mais les djangdi, tout aussi brutaux et soifards que les nordiques avaient facilité le rapprochement. Vares était allé saluer le Kongr en personne et lui offrit de ses mains les cadeaux diplomatiques, quelques essences et huiles de grande valeur. Une réunion militaire se tiendrait bientôt et il était bien évidemment tenu de s’y rendre.

Mais quelque chose était apparemment plus urgent. Dès son arrivée, un marchand oriental à l’air de rat lui avait discrètement tendu un billet jauni sur lequel était inscrit le nom d’une taverne. Cette mise en scène secrète était grotesque mais n’avait rien pour déplaire à Vares qui profita de l’ambiance de la rencontre pour se dégourdir les muscles.

Il chargea l’un de ses hommes d’aller auprès de l’aubergiste skaer afin de savoir si un marchand tamascalais ou n’importe quel autre confédéré résidait dans son établissement. L’information lui avait coûté une relique en corne mais il l’avait obtenue. Dans ses moindres détails.

Le soir même, le chef de tribu qui avait revêtu sa tenue noire la moins délavée et son masque de renard le moins fêlé sautait de toit en toit dans la ville skaerling où l’agitation était encore palpable malgré l’heure tardive. Il arriva finalement en face de la taverne. L’homme avait laissé sa fenêtre ouverte, parfait. L’heure de la rencontre était venue.

Vares attacha une chaîne au pommeau annulaire de la grande faucille de feu son ami Ossan, prit son élan et plongea dans les airs. Arrivé à mi-chemin il fît tournoyer la lame qui se planta dans la poutre au sommet de l’auberge et atterrît dans la chambre du tamascalais avec grâce et sans le moindre bruit. Pourtant un « Coucou ! »., désobligeant jaillit dans son dos. La surprise le fît dégainer l’un de ses poignards courbes et dentelés.

Un homme était assis sur une chaise dans un coin de la pièce, les pieds posés sur la table de chevet qui pourrissait à côté de la paillasse rongée qui faisait office de lit. Vares ôta son masque, rangea son arme, et salua le Maharavix en s’inclinant légèrement moins que ce que l’étiquette aurait voulu.

«Parfait… Parlons affaire… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Sam 23 Oct - 17:46

-C'est pas trop tôt.

Weylkyu jaugea l'énergumène qui venait de faire irruption dans sa chambre. Il eut un petit sourire. L'autre s'était donné de la peine pour être présentable, cela voulait dire qu'il prenait au sérieux sa proposition. Un bon point déjà. Le Mahavarix eut un petit mouvement de menton pour dire au soldat de rengainer son arme car il allait se faire mal, l'abruti, de fermer la fenêtre et d'aller attendre qu'il ait fini de discuter en préparant le navire. (Si, si, tout ça dans un petit mouvement de menton)
L'homme rengaina, ferma la fenêtre et sortit. Dans une heure au plus tard, le bateau sortait du port, avec à son bord Weylkyu et un nouveau contrat avec un peuple avec lequel il n'avait jamais traité. Juste avant que le soldat sorte, le tamascalais hésita. Non, définitivement que s'il avait des problèmes, ses propres talents à l'escrime suffirait pour faire répondre ce petit bout de chou Changpas.

-Et bien, bonjour. J'espérais que vous alliez arriver plus tôt et j'étais sur le départ. Mais puisque vous êtes là, nous allons pouvoir faire affaire.

Il s'empara d'une carte et l'étala par terre, plantant au quatre coins de petites pointes de métal. Une des meilleurs cartes des côtes Skaer et d'Okoti. Tout est représenté dans le moindre des détails, l'encre venant de sécher du meilleur atelier de cartographie d'Illahun. La carte avait coûté une petite fortune, mais tant pis, il faut ce qu'il faut. Il y a même représenté l'endroit de l'accostement des Nordiques sur l'île au nord.

-Je crois que nous avons des amis communs. Cette île, là, avec des gens qui se font appeler les Okos. Les Skaers y sont déjà, mes troupes débarqueront dans quelques jours. La fatalité veut que cela soit vous qui décidiez de ce qui va se passer. Etrange, non? Je vous explique la situation. Mes hommes vont prendre la capitale et l'autre grande ville, Horomi où je ne sais plus trop quoi. Tuer l'empereur et toutes les personnes qui se trouvent sur l'île. Ensuite, nous allons coloniser cette île avec nos propres colons.
Cependant, dans un de mes rapports, j'ai lu que vous aviez des affinités avec ces gens là. Alors, je me suis dit que quelque chose pourrait vous arranger. Des Changpas viennent sur les bateaux de la Confédération et, après avoir que nous ayons rasé la capitale, vous leur proposer qu'ils deviennent nos vassaux.
Qu'en dites vous?

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vares
Khangarid
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
50 / 10050 / 100

Expérience de rôliste :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage
Points de vie:
200/0  (200/0)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Sam 23 Oct - 18:08

Vares qui venait de s’allonger confortablement sur la paillasse miteuse écouta attentivement le Maharavix. Lorsque ce dernier eût fini, le Changpa eût un petit rire qu’il peina à maîtriser.

« Vous n’êtes pas très intime avec le concept de karma pas vrai ? Je ne veux pas vous embêter avec des légendes tribales mais les Okos sont effectivement nos lointains cousins et nous entretenons des rapports amicaux lorsque nous nous rencontrons. Leurs élites se sont égarés et ont oubliés depuis longtemps le bien fondé du dharma. Oh pardon ! Je vous ennuie avec mes croyances d’humble montagnard. Quoiqu’il en soit, leur peuple est bon, ce sont des gens simple et de là vient leur force, ils ont résisté aux caprices de ceux qui les gouvernent pendant bien longtemps déjà. Peut-être trop longtemps après tout. La république du Levant, ça vous dit quelque chose ? Les Okos ont soif de liberté. Alors dites moi, mon oriental ami, pourquoi devrai-je aller à l’encontre de leur volonté en les incitant à accepter un esclavage affablement camouflé sous le terme de vassalité ? »

Le chef marqua une pause.

« Okoti ne peut pas vous affronter. Ils n’en ont simplement pas la force. Leurs guerriers iront à la bataille mais ce sera un suicide. Ils s’en fichent, leur existence ne rime à rien après tout. Mais le peuple n’a pas besoin de souffrir d’avantage les humeurs de quelque conquérant ambitieux. Si vous souhaiter coloniser l’île et bien colonisez-la. Comme dit le poème « nos racines ne sont pas dans le jardin de l’enfance mais en chaque endroit où nous avons un jour posé le pied ». Offrez donc aux Okos la chance d’avoir de jeunes racines et de laisser celles qui ont pourri derrière eux. Ce geste noble permettra peut-être de détacher en partie le sang versé. Je sens que notre lyrisme barbare ne vous parle pas beaucoup. Plus concrètement, nos montagnes sont surpeuplées. Nous allons coloniser les terres côtières au sud et à l’ouest de Thragypto et des bras supplémentaires ne seront pas de trop. Je suis convaincu que notre hospitalité et votre magnanimité peuvent faire bon ménage… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Sam 23 Oct - 18:19

Karma? Magnanime? Dharma? Gentil? Moi? Mais il se fout de la gueule du monde, le gentil petit ami des bêtes là! Calme-toi, allez, calme... Bon, qu'est-ce qu'il dit? Gentil? Oui, ça, d'accord, mais autrement? Sud et ouest de Thragypto, ça, d'accord, c'est du concret. Weylkyu regarda la carte, fit semblant de réfléchir. Tout est déjà décidé, les accords du contrat déjà mis sous papier. Le tout est d'arriver à mettre la conversation sur la bonne voie.

-Oui, certes, le peuple ne doit pas souffrir des maîtres qui les oppressent. Mais bon, je ne vais pas m'amuser à courir après plusieurs centaines de milliers de personne, les mettre sur un bateau et les envoyer dans votre direction. Cela va prendre des années et honnêtement, je n'ai pas de temps à perdre avec ces enfantillages. Pour moi, la chose la plus simple et de mettre à feu et à sang les villes. Nous sommes d'accord sur ce point, je crois.
Ensuite, vous intervenez. Le but n'est pas de tuer tout le monde, sauf si cela s'avère nécessaire. Le but est que la Confédération ait la mainmise sur l'île. Alors, prenez place sur un navire dès que cette petite broutille avec les Gothiques sera réglée. Ensuite, proposez l'exode à vos amis. Vous les menez sur les bateaux, on vous les amène chez vous. On débarque les gens. On embarque de la poudre noire et la recette de fabrication. On repart. Tout le monde est content. Quand à ceux qui ne veulent pas partir, ils deviennent des citoyens libres de la Confédération.

Weylkyu s'arrêta de parler. C'était téléphoné pour la suite, le style n'était pas assez préparé, mais cela suffirait pour convaincre le chef Changpas. Du moins, il l'espérait.

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vares
Khangarid
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
50 / 10050 / 100

Expérience de rôliste :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage
Points de vie:
200/0  (200/0)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Sam 23 Oct - 18:35

Vares haussa un sourcil. Il venait de comprendre. L’homme était fou. Aussi fou que n’importe lequel des gothiques qui allait marcher à l’assaut de Tyrstädt. Un dilemme éthique venait de lui arriver sur le coin de la tête de manière assez inattendue. Inutile d’espérer arrêter l’invasion, cela il en était conscient. Sauver les meubles, voilà tout ce qu’il pouvait faire. Mais si cela était la porte ouverte à des massacres encore plus expéditifs, où était l’intérêt ? La poudre noire avait définitivement un succès fou hors des montagnes de toute évidence. Mais une telle arme entre les mains de ce malade conduirait probablement à des atrocités d’un genre nouveau. Les Tamascalais étaient connu pour être retors. Sauver les meubles…Personne ne savait que le Maharavix était ici. Et un faucon envoyé à Okoti serait toujours plus rapide que n’importe quel galion. Il fallait éviter d’avantage de bains de sang.

Vares ferma les yeux un instant et serra les dents. Il allait faire la chose la plus stupide de toute son existence.

D’un geste d’une rapidité hallucinante il dégaina trois dards d’acier enduit du poison le plus fulgurant connu dans les montagnes changpa de sa ceinture et les lança droit au visage du Chef confédéré.

Ce dernier dégaina sa lame à une vitesse tout aussi ahurissante et para les projectiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Sam 23 Oct - 18:46

Tout d'abord, remercier les 17 ans d'apprentissage de l'escrime et de psychologie. Weylkyu avait vu le chef Changpas se tendre un dixième de secondes avant que les lames ne partent de ses mains. D'où sortent-ils ces datds? Sûrement empoisonnés, vu que les lames luisent, si la rapière n'avait intercepté les dards s'en était fini du Mahavarix. Bon, maintenant que la première des phases était passée, la plus ardue, il ne restait plus qu'à mettre le reste du plan en action.
La rapière, qui était encore en sixte, passa en quinte et attaqua de quarte, un classique dans les débuts de combat. Le chef Changpas para aisément, l'air mauvais.

-Ce n'est point courtois d'attaquer sans donner sa raison. Allons, mon ami, soyons francs. Vous avez vos troupes d'élites ici et vous êtes coincés, en plus mes ordres sont déjà donnés. Alors, vous feriez mieux de m'écouter. Si je ne reviens pas ce soir à ma flotte, je vais vous dire ce qu'il va se passer.
La puissance de trois cités combinées va tomber sur votre peuple. Va le raser, le détruire jusqu'à la moëlle. Et vous, avec votre élite, coincé à des centaines de kilomètres, vous ne pourrez rien faire. Prendre un bateau? Oubliez ça, mon armada vous coulera avant que ayez fait un dixième du trajet. Partir à la marche, vous ne serez jamais à temps. En bref, vous avez tout à perdre de me tuer.
Enfin, trêves de bavardage.
Mes hommes sont partis vers le nord. Ils ont pour ordre de tuer l'empereur et ses sbires. Ils le feront, soyez sans crainte. Ensuite, ils vont prendre la partie ouest de l'île, fonder un port et les Okos les aideront, car ils seront bien payés. Ensuite, ils auront le choix entre rester et rejoindre vos terres. La plupart resteront, quelqu'uns partiront.
Ensuite, mes navires débarqueront les colons Okos prêt de vos territoires. Il y a une plaine qui m'intéresse, une incursion de vos terres dans l'Empire. Vous allez vous en retirer et me laisser le secret de la poudre noire ainsi que de quoi remplir un navire.
Voilà. En gros, si vous me tuez, vous pouvez dire au revoir à vos Changpas. Si je vis, vous aurez vos colons Okos, un voisin de votre côté qui a la mainmise sur le commerce vers l'est et vous ne perdez pas grand chose à vrai dire.

Les armes se croisèrent...

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?


Dernière édition par Weykyu de kellewic'h le Sam 23 Oct - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Sam 23 Oct - 19:01

Il est plus que temps que je m'ouvre un peu au monde :gnnn:
Déjà, je suis en paix avec l'Empire... Et je n'ai rien contre les Okos ni les Changpas. Mais les confédérés et les vikings... surtout les vikings (c'est devenu une tradition cheers ), je ne peux tolérer leurs ambitions hérétiques et menaçantes !
Je vais bientôt envoyer des émissaires aussi, mais d'abord, je vais marcher une bonne fois pour toutes vers cette ville de rats puants.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Sam 23 Oct - 19:02

Attends-toi à une surprise et une défaite. :nah:

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Sam 23 Oct - 19:18

Pas de triche hein, on se bat en honnêtes hommes en se tapant dessus. Et n'oubliez pas qui commande l'armée, à savoir moi. Et je compte bien vous prouver que la diplomatie c'est pour les faibles.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vares
Khangarid
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
50 / 10050 / 100

Expérience de rôliste :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage
Points de vie:
200/0  (200/0)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Dim 24 Oct - 0:36

[HRP: Bisol, tu auras quelque chose contre les Changpas après Tyrstädt]

Le sbire du roi d’Ilahun, alerté par le bruit du combat venait de faire irruption dans la pièce. Juste à temps pour recevoir un poignard de jet en pleine gorge. L’arme pénétra les chairs et se ficha dans ses cervicales si bien que l’homme tomba à terre sans pousser le moindre cri.

La tempête venait de commencer.

Weylkyu enchaînait les estocs et les bottes dans une danse meurtrière. Sa rapière tranchait l’air dans un sifflement ininterrompu tandis que son adversaire multipliait les acrobaties en lançant force dards et dagues enduites de toxines diverses. Le Changpa fit un saut périeux au dessus du confédéré en s’appuyant contre la paroi murale contre laquelle ce dernier tentait de l’acculer. Il atterrît juste derrière le Maharavix, se baissant juste à temps pour éviter le couronné qui aurait dut lui trancher la tête et balaya les jambes de l’oriental. Son épée fine et souple émergea de son fourreau dorsal. Il menaça de la pointe le tamascalais toujours au sol. Sa voix était aussi tranchante que les lames des deux combattants.

« Vous l’avez fort bien souligné. Ce n’est guère courtois d’attaquer sans raison. Alors je ne peux que vous conjurer une fois de plus d’éviter d’avantage de sang versé. Mais je ne me fais pas d’illusions. Les paroles des plus grands sages ne sauraient vous faire entendre raison tant vous vous êtes construit un donjon d’illusions pour emprisonner votre raison dans les tréfonds de votre âme. Vous pouvez envoyer toutes vos forces sur nous, toutes vos légions chéries. Elles périront, d’abord ravagées par la faim, la soif, la maladie, la chaleur des déserts, la moiteur des jungles et le froid mordant des montagnes. Lorsque leur corps sera réduit à néant, leur moral suivra, ils seront loin de leur foyer, se battant sur un terrain inédit, se battant dans un climat inédit pour vos pauvres insulaires méridionaux, mais surtout, surtout : se battant contre des cauchemars. Ils se battront contre leur peurs les plus primales car ils ne seront jamais en sécurité. Les flèches pleuvront et les poignards luiront dans la nuit. La paranoïa et le désespoir seront des poisons plus efficaces que tous les curares et les venins. Et les gens de votre espèce ne peuvent combattre leur peurs car ils en sont les esclaves ! »

Le visage du chef de tribu était déformé par la fureur qui irradiait de lui et son regard embrasé plongea un peu plus dans celui du roi adverse.

« Nous ne sommes pas des rats de château. Plus vous nous chercherez, plus nous bougeront. Votre folie vous conduira jusque dans la tombe que vous aurez vous-même creusée. Un tombeau de roche et de glace là où les neiges sont éternelles. Et vos ruines humaines serviront à montrer aux prochaines générations qu’il ne faut pas contrarier les esprits de la montagne. Vos menaces sont du vent. Elles peuvent souffler aussi fort qu’elles le veulent ; rien ne peut déraciner une montagne. »

L’homme fît une brève pause dans son discours et sa face retrouva forme humaine d’une profonde et lente inspiration.

« Mais je ne souhaite pas plus la mort de vos hommes que celle des Okos. Alors renoncez à votre projet. Des terres vierges et pratiquement inoccupées s’étendent tout autour de votre confédération. Si vous avez réellement besoin d’expansion, faites la chose pacifiquement. En attendant, votre discours vipérin a tracé une croix sur les territoires et les connaissances que nos peuples auraient pu partager. »

Le roi d’Ilahun éclata de rire

« C’est bon ? T’as fini ? »

Il se redressa d’un bond et la danse d’acier reprit de plus belle. Le Tamascalais trouva finalement une ouverture et plongea la pointe de sa rapière. La vivacité du jeune changpa lui permit de faire l’écart d’un demi-pouce qui délimitait la frontière entre la mort et la vie et sa main non armée vola en direction de son adversaire. La rapière entailla le flanc du chef et l’index et le majeur de celui-ci plongèrent à quelques centimètres de l’aisselle gauche du roi.

Les deux hommes rompirent le combat. La plaie du Changpa saignait abondamment et le bras gauche du Maharavix pendait ballant à son côté.

Vares n’avait plus d’autre choix. C’était fini. Dommage. Il couru jusqu’à la fenêtre et bondit jusqu’à la chaine qui pendait toujours dans les airs. Son élan lui permit de voler jusqu’au toit de l’auberge en décrivant une courbe parfaite. Il décrocha la faucille et commença à courir, une main toujours appliquée contre sa blessure.

Il se réfugia quelques rues plus loin dans une impasse sombre et silencieuse. Il défît l’une des sacoches de sa ceinture et en extirpa plusieurs feuilles bien conservées dans du parchemin. Du chidomi hémostatique et du dokudami désinfectant. Des plantes tout d’abord découvertes sur les îles okotis. Quelle ironie... Vares serra les dents et le bandage qu’il enroulait autour de son buste. Il avait perdu beaucoup de sang et il jugea imprudent de tenter de rentrer jusqu’au camp par ses propres moyens. Il eut un rire jaune en sachant ce qui allait lui être utile pour se tirer de ce pétrin. D’une autre sacoche il sortit un briquet et un petit tube de bambou dont dépassait une mèche qu’il alluma. Il pointa le tube au dessus de sa tête avant que la détonation ne retentisse.

Une sphère de lumière rouge s’éleva au dessus des maisons de Tyrstädt. Plusieurs guerriers changpas s’élancèrent dans sa direction. Ils savaient que leur chef n’utilisait la poudre qu’en cas de nécessité. Et ils savaient que cela signifiait beaucoup d’ordres aboyés une fois de retour au campement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Dim 24 Oct - 11:43

Weylkyu se rapprocha de son garde et le toucha du beau du pied. Is it alive? Non, plus trop. Dommage, il avait une bonne écriture et il courait vite pour apporter les messages. Une bonne estafette de perdue, dix de trouvées. Enfin, c'était l'adage ça. Au dehors, la tempête faisait rage et la fenêtre était ruinée. Autant le tamscalais n'en voulait pas au Changpa pour son estafette, autant le courant d'air qui balayait maintenant la pièce l'embêtait profondément. Il aurait pu juste dire non au lieu d'essayer de le tuer, c'était quand même pas si compliqué! Et ne pas briser la fenêtre. Y a des gens sans courtoisie, j'vous jure.
Il prit une bandelette de lin et en arrêta le sans qui coulait de son bras. Il demanderait aux chirurgiens de lui soigner ça, à bord. Ensuite, il se dirigea vers son bureau. Il avait deux missives à écrire et il devait choisir très précieusement ses mots. Apparemment, le Changpa avait un peu déconnecté la réalité. Ses troupes n'allaient même pas s'enfoncer jusqu'à la Grande Muraille alors, non, il n'y avait pas vraiment de risques d'échec. Enfin, un territoire qu'il aurait pu prendre pacifiquement, s'était quand même bien dommage. Et il suffirait de récupérer cette poudre et de l'envoyer aux universités, ils en feraient bien quelque chose. Ou d'acheter un espion... Enfin, on verra bien. Le plus important, pour le moment, c'était de tenir les autres glandus des autres cités hors des lieux de complot. Pour le moment, tous les rois étaient en guerre et ils ne pouvaient rien faire. Cependant, le fait que chaque cité ait gagné en puissance était une bonne chose pour la Confédération... Mais ça sentait le roussi pour Weylkyu. Enfin, chaque chose en son temps, il avait encore une année ou deux avant que les premières esquisses de traîtrise se profile. La guerre d'abord.
Première missive, à c'te gros malin de Changpa.

"Salut! Ou plutôt, re-salut!

Merci pour le petit souvenir, j'ai du transporter mon homme tout seul jusqu'au bateau; t'aurais pu en choisir un moins lourd quand même. Enfin, trêve de plaisanteries. Nous faire tuer, nous? Es-tu au courant que l'on ne va même pas dépasser la grande muraille? Non, je m'en fiche de tes petits soldats qui jouent à la guérilla. Une cité, un port, une voie commerciale. Que tu le veuilles ou non, elle sera faite. Par contre, est-ce que tu en profiteras, toi et les autres tribus? Les autres tribus accepteront sûrement. Je ferai donc sans toi. Je t'avais juste proposé cet accord car Tarik m'avait parlé de toi en de termes élogieux, je vois qu'il s'était trompé. Et bien tant pis, ce n'est pas grave.
Je m'en vais faire un accord avec un ami que j'ai déjà rencontré, Serre d'Aigle. Et échanger Okos contre barils de poudre. Prends soin à toi, car à Tyrstädt va s'abattre l'enfer des Gothiques. Enorme puissance, tu ne pourras pas faire grand chose avec tes petits yaks. Enfin, quand les Gothiques se seront retirés, tu remercieras la Confédération et tu verras que nous sommes du même côté. Je ne veux pas la guerre. Je veux la paix. La guerre nuit au commerce.
Et je suis sympa, je te laisse revoir ta décision, prise un peu rapidement. Médite juste, après la bataille, la preuve que nous sommes du même bord.

Enfin, à une prochaine!

Weylkyu.

PS Fais gaffe en rentrant, il y aurait mon armée sur la route.
PPS Merci de donner la deuxième lettre au Kongr Tarik."

Boarf. Pas terrible. Ça fera sans doute l'affaire. Le Changpa n'avait pas compris que la Confédération vivait de commerce et voulait la paix entre eux et les autres. Enfin, qui veut la paix prépare la guerre.

"Tarik mon frère.

Je suis en route pour une destination qui fera que les Gothiques devront rentrer chez eux au plus vite. J'espère que tu te rappelleras de ce que j'ai fait pour toi lorsque, tout prochainement, je te demanderai une immense faveur. Je suis actuellement tout près de toi, mais je dois partir. Tente aussi de convaincre le Changpa que tout ce que je fais n'est motivé que par un seul désir: la paix entre nos nations. Toutes les nations.

Ton frère-juré-de-sang

Weylkyu."

Nierk nierk. Même si le Changpa ne le voulait pas, il devra reconnaître que la Confédération était plutôt sympa...
Weylkyu reprit la plume.

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Dim 24 Oct - 11:45

T'en fais pas Bisol. Quand je dis que je veux la paix entre toutes les nations, je le pense vraiment. Entre TOUTES les nations, ça veut dire toi aussi. Laughing ... Enfin, même si tu vas râler tout prochainement, je suis de ton côté pour cette partie. Wait and see. Wink

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vares
Khangarid
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
50 / 10050 / 100

Expérience de rôliste :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage
Points de vie:
200/0  (200/0)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Dim 24 Oct - 13:23

HRP: j'veux pas vous tuer , c'était juste en réponse à ton délire d'envoyer la puissance de trois cités sur nos tronches au cas où tu ne rentrerais pas vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Dim 24 Oct - 15:46

HRP: Un territoire contre les Okos. Ce qui nous donne la carte (enfin, pour toi faudra te débrouiller) que tu as faite à la fin de l'accord.

Je pars à Amsterdam pour une semaine, amusez-vous bien à vous foutre sur la tronche. De toutes façons, je n'interviens que au milieu de la bataille.

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vares
Khangarid
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
50 / 10050 / 100

Expérience de rôliste :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage
Points de vie:
200/0  (200/0)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Dim 24 Oct - 17:12

HRP: Parfait cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Mar 26 Oct - 10:07

Ouf, j'aurais du temps pour digérer tout ça et répondre! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Dim 31 Oct - 15:18

Tout le monde est content. Surtout moi, en fait, j'avais complètement oublié quelque chose de pourtant évident concernant les Okos. geek

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vares
Khangarid
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
50 / 10050 / 100

Expérience de rôliste :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage
Points de vie:
200/0  (200/0)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Dim 31 Oct - 17:28

Hm...Vas-y, éclaire moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   Dim 31 Oct - 17:30

ça ne te concerne pas et tu le verras en temps voulu. C'est à dire, très bientôt vu que les RP's commencent dès maintenant.

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre aux Changpas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre aux Changpas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» Lettre de protestation d'un haitien au président Lula du Bresil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La conquête de Pandrea :: LE JEU :: Jeux écrits-
Sauter vers: