La conquête de Pandrea

Forum de jeux de rôles de toutes catégories
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des ambassadeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Lun 10 Mai - 18:34

HRP: Si tu lis bien... Sigurd sors de la chambre en grande épouvante dans le couloir, mais bon, pas grave, on va dire qu'il ne faisait que se précipiter vers la porte. Wink

Sigurd, en proie à la plus grande panique, n'entend pas les paroles de l'Ordenmarschall. Une seule chose compte pour lui. Fuit, fuitr loin et vite. Il est un fils de Thor et du courage, mais il sent que les forces invoquée par Lokar le dépasse, et, plus que tout, le panique. Fuir, voilà le seul intêret pour lui et c'est donc vers la porte qu'il court de toute sa grande taille et à toutes enjambées. Et c'est sans se précoccuper des éventuels gardes qu'il ouvre la porte à toute volée, tentant de mettre le plus de distance possible entre lui et cette terrible malédiction.
Il tente donc de fuit, ne se préoccupant pas de l'Ordenmarschall et des deux gardes à l'épée dégainée.
Pour les gardes, il doit présenter un spectacle peu encourageant: très pâle, les yeux exorbité par la panique, la bouche grande ouverte, décoiffé et débraillé, la ceinture presque ouverte sans rien, (donc pas d'armes) et semblant presque ivre, mais ivre d'une chose malsaine.

Dans la chambre, Lokar est calme, très calme. Il sent que les Wyrd l'appelle, peut-être, mais si il se passe qu'il soit tué, il est prêt à ceci depuis de longues année.
Les mains encore pleines des outils du sacrifice effectué, il lance une dernière malédiction assez... basique:

"Puisse la virilité de ces moines tomber en poussière"

Et se tourne vers la porte. Voyant que Sigurd ouvre la porte à la volée et les gardes en armes derrière, il imagine déjà toutes les options possible, et se précipite pour relâcher tous les corbeaux voyageurs, que le Kongr soit averti... S'il survit, il pourra lui expliquer, mais de celà... il doute.

(HRP: :bravo: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Mar 11 Mai - 21:40

HRP : Désolé, j'ai zappé le "et sort" :/ de toutes façons, ils l'auraient trucidé mr red
Heuuu, ça sent la guerre ça :bravo:

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Mer 12 Mai - 10:50

HRP: Ben... un peu fait exprès... mais j'avais pas trop prévu... Et le pire? Ce sera la faute des Gothiques qui se metteront ainsi tout le continent sur le dos! :bravo:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Ven 14 Mai - 22:22

HRP : Il faut bien avancer... je lance un dé 10 : Si c'est de 1-8, il réussit à envoyer les corbeaux. Puis, si 1-3, il parvient à fuir, si 4 il est tué, si 5-10 il est mis hors d'état de nuire mais reste en vie.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Ven 14 Mai - 22:22

Le membre 'Bisol von Sint-Omer' a effectué l'action suivante : Hasard

#1 'Hasard' : 7

--------------------------------

#2 'Hasard' : 5

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Ven 14 Mai - 22:40

A la vue du viking terrorisé, Adolf recule d'un pas, pris de court. Percevant du coin de l'oeil la précipitation de Lokar,il pousse un juron, et décoche un coup de genoux si brutal à Sigurd qu'il lui déboite la mâchoire. Ne se préoccupant pas une seconde de plus du malheureux, il s'élance dans la chambre pour neutraliser le chaman.
Celui-ci, plus rapide, parvient à ouvrir la cage contenant ses corbeaux, lesquels prennent aussitôt leur envol par la fenêtre déjà ouverte, affolés. Cet acte coûtera cher à Lokar, qui ne peut alors plus tenter de contrer Adolf, lequel, fulminant de rage, est déjà sur lui.
-Tu vas payer très cher ta folie, viking, rugit-il en lui assénant un coup du plat de l'épée sur la tempe. Balayé par la violence du choc, Lokar s'écroule parmi ses potions. Adolf lui administre aussitôt un coup de pommeau dans la mâchoire, la transformant en une bouillie sanglante. Maintenant sa victime au sol avec son pied, lui brisant au passage deux côtes, le gothique lui sourit vicieusement.
-Tu vas bientôt regretter d'être jamais venu au monde, ordure. Rassures toi, je n'ai pas l'intention de te tuer. Tu vas d'abord parler. Et si tu refuses, peut-être que ton compagnon, lui, parlera.
Sur ces mots, il relève son pied pour l'abattre sur le crâne du viking, l'envoyant dans le monde des songes. Il se tourne alors vers les deux gardes, tétanisés.
-Est-il assommé ? s'enquière t-il en désignant Sigurd, gisant sur le pas de la porte.
-Affirmatif mein OrdenMarschall. Il est encore en vie.
-Je sais qu'il est encore en vie, abrutis, vérifiez plutôt qu'il ne fait pas la comédie. Je reste ici avec toi, affirme Adof à l'un des deux gardes. Toi, tu vas aller chercher Bisol, Heinrich, et un frère maçon. Il s'agit de les soumettre à quelques petites questions...

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vares
Khangarid
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 25
Blason de l\'équipe :
Honneur :
50 / 10050 / 100

Expérience de rôliste :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage
Points de vie:
200/0  (200/0)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Sam 15 Mai - 15:10

( du sang ! du sang ! :yeh: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Sam 15 Mai - 20:38

Tu vas en avoir Laughing

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Lun 17 Mai - 17:04

HRP: affirmatif! Je te fais la réactiond e tarik quant il reçoit les corbeaux et je te laisse commencer l'interrogatoire.

"-Chef, nous avons reçu des corbeaux voyageurs. A leur bague, ceux-ci appartiennent à Lokar et Sigurd, les ambassadeurs envoyé chez les moines.
-Bien bien, que disent les messages? Et ou sont-ils, ne me dit pas que tu les a perdu?
-Rien.
-Comment ça, rien?
-Chef... il n'y avait aucun message attaché, rien de rien.
-Rien de rien? Comme la poche d'un serf un jour d'impot?
-C'est cela même...
-...
-Chef?
-Apporte moi une caisse de Bredivinn. Je dois penser. Et envoyer des messages."

La tête de Tarik bouillonait. Le retour de corbeaux sans messages ne pouvait signifier qu'une chose: des ennuis. Ou même pire. Si les orbeaux, sans doutes tous, avaient été relachés sans message, cela signifiait qu'ils avient des ennuis. Que les Gothiques les avaient fait prisonnier, ou pire. Il fallait prévenir le Hersir de la frontière. Mieux, y envoyer des renforts. Vraala, le Jarl nouvellement nommé de Skaerburg était l'homme de la situation. Avec un autre Hersir comme second... Skeld, Ce jeune serait parfait. Et si les choses tourneront plus mals, il y irait lui-même.
Et il fallait prévenir les Changpas... Mais pas tout de suite pas avant de recevoir des nouvelels fraiches. Tout ceci sentait la guerre à plein nez, plus tôt que Tarik le pensait, trop tôt? En tout cas, il aurait, si le Wyrd le voulait, des alliés puissants. les confédérés très hostile à l'Ordre et les Changpas. L'Empire, ennemi ancestrale de l'Ordre, resterait au moins neutre.
Oui, sans doute une guerre. Tarik prit une bouteille de Bredivinn, la déboucha et continua de penser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Jeu 20 Mai - 9:04

Bisol fut le premier sur les lieux. Il était de toute évidence très contrarié, mais Adolf n'en avait cure, il savait qu'une fois Heinrich arrivé, l'HochMeister devrait admettre la « dure » réalité : Ces deux ambassadeurs vikings n'étaient que de vulgaires espions, voire même des assassins. Et cela tombait à point nommé pour l'OrdenMarschall. Si ces maudits volatiles arrivaient à destination, et ça, Ludwig l'aiderait à l'anticiper, la guerre semblait certaine. La guerre selon SES conditions.
-Que c'est-il passé Adolf ? J'exige des explications claires et concordantes avec celles que vient de me donner le frère que tu as envoyé !
-La situation est la suivante HochMeister : Ouvrant la porte à la volée, l'un des deux puants à tenté de quitter la pièce. Je l'ai arrêté... et il n'a point bougé depuis. Le second a aussitôt ouvert la fenêtre pour relacher des corbeaux... Dieu seul sait où il les avaient cachés !!! Je n'ai point pu décerner de messages à leurs pattes... mais Ludwig et Heinrich m'aideront à les faire parler. Je l'ai également mis hors d'état de nuire... sans le tuer, cela va de sois.
-C'est ce que m'avait rapporté le garde... Bien que tout cela me semble fort improbable et réarrangé, je me vois contrait de te croire. De toutes façons, à ce niveau, nous ne pouvons nous permettre de les relâcher.
-Nous sommes donc d'accord sur ce point.
-Quant à les soumettre à la torture, tu sais bien que...
-Héréééétiques !
Heinrich venait de déboucher dans le couloir, avançant à pas de géants, croix brandie, bible sous le bras, et cortège de prêtres et tortionnaires à sa suite.
-Je pense que la question va vite être réglée... murmura Adolf.
-Hélas...
Déjà, l'inquisiteur s'était engouffré dans la chambrette,en examinant minutieusement les moindres recoins sans prêter attention à ses collègues et supérieurs.
Considérant inutile de chercher à l'arrêter (sous peine d'être traités d'hérétiques, complices, et autres suppôts de Satanas), les deux gothiques continuèrent à débattre de la raison réelle de la venue des hommes de Tarik. Adolf semblait persuadé qu'ils étaient venus dans un but d'assassinat ou d'espionnage, tandis que Bisol, ayant une opinion plus haute de Tarik, voulait croire qu'il s'agissait d'un terrible malentendu. Quoiqu'il en soit, le sort, ils le savaient, était scellé.
Ludwiv Von Hellsing arriva enfin sur les lieux, vêtu de son éternelle bure d'où dépassaient compas, règles et autres plans de machines.
-Salut à vous mes frères ! On m'a avertit que … Rhâââ ! Qui lui a déboité la mâchoire ? Mais c'est horrible ! Comment va t'il parler après ???
Bisol ne put s'empêcher d'éclater de rire à la vue de l'OrdenMarschall, visiblement très surpris que l'on remette en question sa façon de massacrer.
-Tiens... en effet, admit-il.

(suite à venir)

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Jeu 20 Mai - 10:17

(HRP: Bon, je crois que ça va être la guerre. Ou pas. Enfin, c'est bien parti. Tarik n'ayant pas de nouvelles informations et les deux ambassadeurs étant dans les choux, je te laisse faire...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Jeu 20 Mai - 20:53

On va décider aux dés si ils parlent, mais ils sont mals tombés : Le plus sombre de chevaliers, le plus fanatique des inquisiteurs, et le plus fin connaisseur des sciences (notamment du corps humain... dont de ce qui fait mal sans tuer). Je ne voudrais pas être à leur place Laughing

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Ven 21 Mai - 9:59

(HRP: oublie pas uen chose. Même si Sigurd a perdu ces nerfs à la vue des incantations, c'est un espion chevronné depuis de longues années. Et Lokar n'a plus peur de la mort depuis longtemps. Et de toute façon, sans machoirs, difficile de parler. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich le Troll
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
avatar

Nombre de messages : 1636
Age : 28
Blason de l\'équipe :
Honneur :
76 / 10076 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 10/08/2007

Personnage
Points de vie:
250/250  (250/250)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
19/19  (19/19)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Lun 24 Mai - 17:28

\hrp{Bon, alors puisqu'on me fais intyervenir, je vais donner ma version des faits}

\begin{rp}

Heinrich était encore à travailler sur le prochain décret épiscopal quand un garde vint frapper à la prote de son bureau.
« Frère Heinrich, Frère Heinrich ! Frère Adolf vient d'arrêter les deux ambassadeurs vikings ! Ils aurait commis des rites sataniques ! Il vous quérit afin de les interroger !
Pardon ? ... Bah, après tout ce n'est pas surprenant. Je ne parviens toujours pas à croire que Bisol accorde encore du crédit à ces hérétiques !
Où sont-ils ?
-Dans leur chambre, dans les cellules Nord.
-Bien. Va avertir frère Ludwig !
-On s'en charge déjà, Frère Heinrich.
-Bon, alors retourne dans la chambre et assure toi qu'on ne touche à rien avant que je sois là.
»

Heinrich partit vers les cellules des prêtes qui devait avoir finis leurs offices. Ils réveillat une douzaine parmis ses plus fidèles, puis les réunit tous devant la chapelle du fort et leur dit :
« Frères, aujourd'hui deux ambassadeurs vikings sont arrivés, et dès ce soit on profanés ce lieu avec des incantations sataniques ! Comment pouvons-nous permettre les hérétiques souiller impunément le centre de l'ordre ? ( Bénissons le Seigneur d'avoir protéger l'«Haus Gottes» de ces sorcelleries). Mes frères nous avons manqué de vigilance, et nous devons amender cette insouciance. Allons purifier leur sorcellerie !»
L'assemblée était troublé de la nouvelle. Elle avait encore du mal à croire ce qu'Heinrich leur annonçait.
« Venez tous avec moi, dit Heirich, sauf toi, frère Jost, va chez le doyen qu'il jette un mot de cette affaire lors de la prochaine messe... »

Heirich se rua donc vers la chambre des vikings, suivis de ses prêtres.
Comme pour annoncer son arrivée, en voyant le premier viking étendu, il hurla «Héréééétiques !». Bisol était déjà arrivé, mais Heinrich n'y fit même pas attention. Il se contenta d'observer minutieusement la scène, et de faire noter mille détail par un de ses prêtre. À un autre de ses prêtre, il chargea de ramasser avec tout le prudence qu'il se doit — chapelet enroulé autour de la main — afin de les analyser pour de les détruire de manière sûre.
« Que contenait cette cage ? demanda l'inuisiteur à un gothique
-Des corbeaux, monseigneur. Malheureusement le gros viking les a relâcher avant que nous pussions l'en empêcher.
-Des oiseaux au plumage et bec noirs, hein ? Quel sorcellerie a-t-il encore provoqué ?
-Ce pourrait être des messager, on a retrouvé des petits bouts de parchemin pour enrouler autour de leur patte.
-Ça c'est une information intéressante.
»

Ludwig arriva dans la pièce :
« Salut à vous mes frères ! On m'a avertit que … Râââh ! Qui lui a déboité la mâchoire ? Mais c'est horrible ! Comment va t-il parler après ???
-Tiens...
en effet, répondit Bisol. »
À ces mots, Heinrich se retourna. C'était le moment de parler de la manière d'interroger l'émissaire.
« J'espère qu'il sait écrire latin, en tant qu'ambassadeur. Quoi qu'on ne sait jamais avec ces barbares ! En tout cas je pense qu'il faut en savoir plus au plus vite.
- Du calme Heinrich, il faut aussi le maintenir en vie. Adolf n'as pas fait dans le détail : il l'a complètement empaler dans ses potions... dont on ne sait trop les effets, répliqua Ludwig.
- Raison de plus pour ne pas attendre qu'il en meure !
- Si on force on pourra rien en tirer qu'il nous lâchera !
- Tu semble bien motivé à sauver cet hérétique ...
- Heinrich, on va faire un marché : je le maintient en vie et l'interroge, et une fois que j'ai fini, je te le passe et tu en fais ce que tu veux.
- Bon, bon, d'accord, je te laisse faire ! Mais je le veux capable de baiser le crucifix sur le bûcher public !
- Holà, du calme vous deux!
intervint Bisol. Le brûler en public revient à une déclaration de guerre ! Et si je peut l'éviter, je le ferais !
- De toutes manière il y a de forte chance que ces corbeaux soit des messager, il qu'il fasse rapport de nos forces ici, Bisol,
dit Adolf. Nous sommes probablement déjà en guerre !
- Rien ne nous ne le garantit, et ...
»
Un garde interrompu.
« Heu... Frère Ludwig, où devons amenez les vikings ?
- Ah, oui. Suivez-moi je viens avec vous...
- Hé ils n'ont rien sur eux ?
s'enquérit Heinrich.
- Ces quelques grigris, répondit le garde en tendant les objets.
- Bien, dit Heinrich en s'en emparant.
- Bon je les amène à la prison : j'y serais plus à mon aise. » dit Ludwig en partant.

Maintenant que les viking était enmené et la pièce fouillée. Heinrich s'en pris à Bisol pour sa mauvaise politique de sécurité, Sa trop grande tolérance à l'égard des autres religions, et son aveuglement face à la menace des pays voisins. Ne donnons pas les détails de la discussions, tellement elle est enragée et houleuse. Contentons-nous de remarquer qu'Adolf y intervient peu, se contentant de soutenir Heinrich —chose rare— lorsque ce dernier montre son hostilité face aux gothique.

\end{rp}

_________________
Sketch blog · Geek blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Jeu 27 Mai - 13:26

HRP: Bisol, répond vite, j'ai les neurones qui me démangent.... Mais le Bisol de Heinrich à raison, bûcher = guerre. Bon, là dedans, je peux rien dire RP moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Jeu 24 Juin - 17:41

Constatant que Bisol et Heinrich étaient accaparés leur dispute, Adolf en profitat aussitôt pour tracer Ludwig. Si ce dernier croyait vraiment qu'il allait les interroger à sa façon, il se trompait. Le commandant l'avait fait venir pour lui indiquer comment faire mal, et surtout comment maintenir ses proies en vie. Adolf voulait la guerre, mais il voulait surtout que sa légion dispose d'informations clées qui lui permettrait de faire tourner le court de la campagne.
L'OrdenMarschall n'alla évidement pas vers la prison. Ludwig croyait certainement être malin en prétendant agir selon les règles, mais Adolf savait fort bien qu'il allait essayer diverses experiences sur ses victimes, toutes n'étant pas conformes à la règle...
Les gardes du palais de la loge maçonique affichèrent des mines stupéfaites lorsqu'ils virent débarquer le commandant des armées de l'Ordre. Le saluant, ils s'inclinèrent respectueusement, mais le gothique se doutait que ces sectaires allaient avertir Ludwig de sa présence. Il fit donc mine de s'engoufrer dans le batiment, avant de vite se loger derrière une colonnade. Un sourire satisfait éclaira son visage sinistre lorsqu'un des gardes s'éclipsa au pas de course. Sortant de sa cachette, Adolf gratifia les autres gardes d'un sourire narquois, puis fila à la suite du premier garde.
Ce-dernier, tout à sa tâche, ne se rendit pas compte qu'il amenait le général droit à son but. Dévalant les marches d'un escalier en colimaçon à sa suite, l'OrdenMarschall se fit la réflexion qu'il n'était encore jamais venu par ici. On sentait en ces murs une aura malsaine, sans nul doute due aux plus immondes expériences des maçons. Le malheureux garde ne comprit son erreur que lorsqu'il s'arrêta face à une porte derrière laquelle des voix agitées et pressées se faisaient entendre. Le visage empli d'effroi, il recula de quelques pas avant de dégerpir. Adolf ne lui preta pas la moindre attention. Frappant gentiment à la porte, il attendit qu'un servant l'introduise tel le loup dans la bergerie. Il ne du pas attendre longtemps. Empoigant vigoureusement l'homme qui venait de lui ouvrir, il le projeta dans la salle, l'envoyant rouler parmi les multiples accessoires jongeant le sol.
-Bien le bonjour Ludwig. J'espère que je ne suis point trop en retard ?
Cachant sa surprise à merveille, le maître maçon rendit à Adolf son sourire.
-Que nenni cher collègue, je suis ravit que tu te joignes à nous pour cette petite séance de diction. Mais prend donc un siège, ajouta t'il en pointant un tabouret.
Adolf ignora l'offre :
-J'espérait pouvoir les interroger en personne, si possible sans les tuer évidement.
-Je suppose que je ne peux pas refuser cela à un vieil ami, hum ?
-Pas vraiment,non. ce serait ... incorrect.
-Je dois tout de même te préciser que tes méthodes sont un peu... anti-fonctionnelles. Ils ne pourront ...
-Je sais, le coupa Adolf. J'ai paré au plus pressé, ils comptaient s'enfuir. Je suppose qu'ils savent tout de même écrire. Ce sont, après tout, des ambassadeurs.
-Ce sont surtout des espions... et des vétérans. Tarik n'enverrait pas des agents inexpérimentés, à moins de vouloir la guerre.
-Qui sait... En tout cas, cela revient au même : Ils sont sans doute à même d'écrire.
Ludwig hocha la tête.
Adolf referma la porte de la salle et de tourna vers Sigurd.
-Tu verras mon ami, nous allons bien nous amuser.


HRP :
Hasard : Sigurd craque totallement si 1, craque un peu si 2, donne de fausses infos si 3-5, refuse de communiquer si 6-9, meurt si 10. Idem pour son ami. (jet 1) pour Sigurd)

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Jeu 24 Juin - 17:41

Le membre 'Bisol von Sint-Omer' a effectué l'action suivante : Hasard

#1 'Hasard' : 10

--------------------------------

#2 'Attaque' : 1

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Jeu 24 Juin - 17:42

Donc, Sigurd va résister jusqu'au bout, mais Adolf va le tuer (de façon ignoble, à suivre si vous voulez les détails ^^). Voyant ça, son collègue craque totallement (ce serait dûr de faire autrement, Adolf est... persuadif, et Ludwig sait où faire mal).

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Mer 7 Juil - 11:30

Lokar? Craquer? Suspect Si tu me fais un RP de torture convainquant... ok. Mais pas avant. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Mer 13 Oct - 19:58

Ok, le contraire, Lokar se fait estriper et Sigurd a peur mr red Je me ferai un plaisir de te décrire cela :ouioui:

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Jeu 14 Oct - 10:28

Me vas mieux. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Sam 23 Oct - 20:49

Ludwig fit signe à ses compagnons de les laisser seuls, visiblement nerveux malgré qu'il sa tentative de le cacher. Adolf approuva l'ordre. Tandis que le chef maçonnique verrouillait la porte, l'OrdenMarschall laissa sa main se balader sur les outils des maçons. Il fit mine de s'intéresser à une vis à pouce, puis la jeta et, se retournant vers Ludwig :
-Bien. D'après toi, lequel de ces deux rats est le meneur ?
Le grand maître s'approcha des vikings, les examina quelques instants en s'attardant particulièrement sur Sigurd, qui, des deux, avait l'air le plus effrayé si l'on considérait la sueur perlant sur son front et la dilatation de ses pupilles.
-Celui-ci, en tout cas, est plus effrayé que l'autre. Il sera plus facilement influençable, et plus apte à parler... ou plutôt à écrire, ce que tu voudras entendre. Le chef de l'opération semble être le second. A moins que tu ne l'aies trop sonné.
-Parlent t'ils gothique ?
-De toute évidence, ce sont des ambassadeurs... ou tout du moins, c'est ce qu'ils prétendaient.
Adolf se mit alors à parler en latin
-Et le latin ?
Se tournant vers les deux prisonniers, Ludwig répondit :
-J'en doute fort, ils n'ont aucune raison de l'apprendre. A moins que ce chaman... Car, je pense moi, que cet homme est un chaman.
-Le meneur, hu ? Voici ce que je veux Ludwig : Ces hommes doivent m'indiquer ce que mijote Tarik. Je préviendrai Bisol en conséquence, tout en gardant quelques informations à des fins... personnelles, mais qui rejoignent celles de l'Etat. Ce chaman est plus rusé que son compagnon, plus imprévisible et moins à même de succomber. Je me fous de ses informations, il a assez de volonté que pour nous mentir, même sous la torture. Son compagnon, en revanche, ne mentira pas une fois que j'en aurai terminé.
-Et mon rôle sera ?
-De m'éviter de les tuer. Je sais comment tuer, mais ...
-Mais tu es un rustre. Bien, je te guiderai.
-Tu es un frère pour moi, sourit Adolf.
-Inutile de préparer le premier des deux, je pense, dit Ludwig, ignorant la remarque. Passons directement à la « torture finale ». Premièrement, nous allons lui ôter sa dignité. Il perdra de sa superbe une fois nu sur le chevalet.
Cette suggestion illumina le visage d'Adolf tandis que le regard de Lokar s'assombrit.
-Je confirme, cet homme semble parler le latin Adolf.
-Et bien, tant mieux, il est donc au courant qu'il va mourir dans des souffrances atroces.
Lokar cracha aux pieds de l'OrdenMarschall un agglomérat de sang et de salive.
Se baissant doucement, Adolf le ramassa du bout du doigt, s'approcha de Lokar, et lui caressa les cheveux de sa main libre.
-Tu as du cran, l'ami. Malheureusement pour toi, je ne m'appelle pas Bisol, et ... tu vas crever !
En prononçant ces mots, il enfonça le cracha dans l'oeil du chaman, poussant si fort qu'il le creva, libérant un liquide sombre qui s'écoula le long de la joue du prisonnier, fou de douleur.
Adolf lécha le liquide, s'excusa auprès de Lokar, et le maintenant sur sa chaise, lui dévora ce qui restait de son oei, arrachant muscles et nerfs.
Sigurd, absolument épouvanté, tenta de hurler, mais sa mâchoire déboitée l'en empêcha.
Quelques instants plus tard, Lokar était fixé sur le chevalet, nu.
S'enquérant auprès de Ludwig pour savoir si sa méthode serait mortelle, Adolf attacha une corde sur chacune de chevilles du prisonnier et tira les cordes vers le haut, obligeant ses genoux à toucher les deux planches jusqu'à ce qu'éclatent ses jarrets.
Ludwig ne pu s'empêcher de grimacer de dégoût.
-Tu ne veux vraiment pas le laisser s'exprimer, lui accorder une chance ?
Feignant de réfléchir, l'OrdenMarschall se caressa le menton.
-Non. Il a réussit à envoyer des corbeaux. Il va mourir. De toutes façon, il ne parlera pas. Mais, faisons une petite pause, tout ceci m'a ouvert l'appétit !
Près d'une heure passa. Lokar pendu au chevalet, n'avait pas crié une seule fois. Son regard était devenu de marbre. Machônant une miche de pain, Adolf fit part de sa déception à Ludwig :
-J'aurais préféré qu'il hurle...mium mium, slurp, ça aurait été plus divertissant, enfin... soit, mium, crunch...slurp. Au boulot ! Comment puis-je lui faire très mal sans encore le tuer ?
Le maçon lui expliqua, et l'aida à placer le bras droit de Lokar au dessus du gauche, puis à enrouler sept fois une corde autour des deux bras ainsi positionnés. Attachant l'extrémité de la corde à une roue, il fit savoir au commandant qu'il allait pouvoir lui couper les tendons une fois les bras assez tendus.
-Tu me donnes une idée, fesses de diable ! Je vais tirer, mais point couper. Ils éclateront en morceaux ! S'exclama Adolf en s'emparant d'une des poignées dont était munie la roue.
-Tu n'auras pas la force suffisante, commenta Ludwig.
-C'est à tenter, ne crois tu pas, toi qui aime expérimenter ?
Son compagnon acquiesça, et l'observa faire.
Adolf tendit les cordes jusqu'à ce qu'il dusse user de toute sa force pour tirer d'avantage. Rageant, écumant, il finit par couper les tendons de sa victime, s'écroulant en arrière lorsqu'ils rompirent.
Les os de Lokar étaient mis à nu, et son bourreau hilare.

Suite bientôt pol

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Lun 25 Oct - 21:35

L'oeil restant du malheureux viking commençait à sortir, tandis que sa bouche écumait. Ses dents, sous l'effet de spasmes violents, claquaient telles des baguettes de tambours. Du sang jaillissait de ses bras, ses tendons brisés, ses jarrets et ses genoux.
-Va t'il mourir ? S'enquit le persécuteur, soudainement inquiet.
-Pas si tu ne poursuis tes abominations... Permet moi de me retirer, la nausée me vient...
-Hors de question ! Je veux le torturer encore et encore, jusqu'à ce qu'il crève. Je compte bien le terminer d'ici une heure, il ne s'agit pas que Bisol nous trouve. Et cela m'ennuierai fort de devoir dénoncer tes ateliers secrets, mon cher Ludwig. Alors contente toi de m'empêcher de le faire mourir... disons, dans la prochaine-demi heure !
L'architecte haussa les épaules. Pendant une heure qui du paraître une semaine à Ludwig et une année aux vikings, les gothiques achevèrent un Lokar qui ne montrait pas d'autres signes de faiblesse que des spasmes incontrôlables. Tout d'abord Adolf fit faire 7 torsions complètes de ses chevilles, tournant avant de relâcher la torsion, pour recommencer aussitôt. Ludwig apporta un bol remplit d'eau pour Sigurd, qui semblait assoiffé. L'OrdenMarschall le confisqua de suite. Il allait le jeter quand une idée plus sordide lui vint à l'esprit. Il tendit le bol vers Lokar, qui ferma ses lèvres. Guère surpris, le commandant se vit apporter une paire de pinces en fer, lui arracha les lèvres, puis les gencives et les dents. Rejetant la tête de sa victime en arrière, il força le contenu du bol dans sa gorge. Puis, remplissant le bol de son urine, il recommença, prenant un plaisir malsain à voir la rage et l'impuissance de cet homme fier dont la dignité était la dernière ressource. Ordonnant à Ludwig de remplir le bol de sa propre urine, malgré la vive opposition de ce dernier, il recommença son sinistre jeu. C'est alors vers Sigurd qu'il se tourna, lui souriant de toutes ses dents. S'approchant le bol d'une main, la pince dans l'autre, il arracha le pantalon de l'homme. Il mis son pénis entre les lames de la pince, terrorisant tant le nordique que celui-ci ne pu s'empêcher d'uriner dans le bol que le gothique avait placé à son entre-jambe. Il fit boire ce breuvage à Lokar, puis, sortit un long poignard, éventra le bas-ventre du viking, lui arracha la vessie, et la força dans ce qui restait de sa cavité buccale. L'homme mourra rapidement, s'étouffant et se vidant de son sang qui gicla sur le sol dans un bruit de cascade.
Lorsque le viking fut totalement immobile, le sang ne coulant plus que par acoups, Ludwig, cynique, interrogea Adolf :
-Satisfait ?
-Tout à fait. Ce fut du travail bien fait. J'espère que notre ami sait écrire, et qu'il saura se montrer coopératif. N'est-ce pas, chien, que tu vas parler afin d'éviter le sort de ton fier compagnon? demanda t-il en gothique.
Sigurd hocha frénétiquement la tête, des larmes perlant sur ses joues gonflées suite au décrochement de sa mâchoire.
-Fort bien, nous allons nous entendre. Écoute moi bien, viking, je vais me montrer clair avec toi. Je n'ai peut-être pas de pitié, mais j'ai un certain sens de l'honneur : Je n'ai qu'une parole. Si tu parles, et que tes informations sont fondées, tu seras sauf, et je ne toucherai pas à un seul de tes cheveux. Tu as ma parole. En revanche, si tu refuses de me livrer les informations que je désire, je te torturerai, et Ludwig m'aidera à te maintenir en vie, un mois si il le faut, mais tu parleras, je te le garanti. Si tes informations sont véritables, je t'oublierai. Du moins, je te ferai sortir de nos goêles sitôt que ces informations m'auront été utiles. Tu seras, j'y veillerai, bien traité. Si tu me ment et essaie de me rouler, j'irai te rechercher dans ta cellule, et tu regretteras amèrement d'être venu au monde. Me suis-je montré suffisamment clair, viking ?

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich le Troll
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
avatar

Nombre de messages : 1636
Age : 28
Blason de l\'équipe :
Honneur :
76 / 10076 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 10/08/2007

Personnage
Points de vie:
250/250  (250/250)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
19/19  (19/19)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Lun 25 Oct - 22:56

C'est un cours de bio ça... tout simplement ignoble et dégoutant. Bref l'esprit torture est bien retranscris...

Bisol von Sint-Omer a écrit:
-Fort bien, nous allons nous entendre. Écoute moi bien, viking, je vais me montrer clair avec toi. Je n'ai peut-être pas de pitié, mais j'ai un certain sens de l'honneur : Je n'ai qu'une parole. Si tu parles, et que tes informations sont fondées, tu seras sauf, et je ne toucherai pas à un seul de tes cheveux. Tu as ma parole. En revanche, si tu refuses de me livrer les informations que je désire, je te torturerai, et Ludwig m'aidera à te maintenir en vie, un mois si il le faut, mais tu parleras, je te le garanti. Si tes informations sont véritables, je t'oublierai. Du moins, je te ferai sortir de nos goêles sitôt que ces informations m'auront été utiles. Tu seras, j'y veillerai, bien traité. Si tu me ment et essaie de me rouler, j'irai te rechercher dans ta cellule, et tu regretteras amèrement d'être venu au monde. Me suis-je montré suffisamment clair, viking ?
Et oublie pas que JE dois le bruler !

_________________
Sketch blog · Geek blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Mar 26 Oct - 13:36

Parfais, je réponds...

Sigurd avait vu des choses moches au cours de sa carrièr d'espions, surtout dans les salles obscurs des cités de l'Est. Mais jamais il n'avait vu des monstres tels que ceux-ci. Et en même tmps, au fin fonds de sa terrur incontrolable et du reste, il éprouvait un fond de fiérté pour Lokar. Mais il savait aussi uen chose, il serait plsu utile vivant que mort, qu'il puisse retransmettre l'horreur qu'il vivait et qu'il avait vu. Et sa seule chance était de croire le monstre qu'il avait en face de lui. Et il savait qu les choses allaint de toute façons changer. Il savait que Lokar était lié par le sang et les runes aux Ulfeskrs... Et ceux-ci ne resteraient pas sans rien faire après sa mort. Il tenta de rassembler son courage pour tirer une voie pas trop tremblante, y échoua patetiquement et, d'une voie tremblante et respirant la peur, se mit à parler, dans un gothique presque sans accnt.

"Je parlerai, je vous dirai tout ce que je devais faire ici. Je suis Sigurd, et je ne suis pas seulement un ambassadeur. je suis un espion professionnel, envoyé par Tarik. Lokar était un shaman, il menait notr équipée. Nous devions venir, vous impressionner, Lokar devait, et l'a fait, envoyé une malédiction sur vous. Je devais chercher des informations sur vos forces militaires et les rapporter au Kongr, rien de plus... Je vous dirai tout ce que je sais...."

Les nerfs de Sigurd lâchant, celui-ci s'effondra en sanglots amères qui résonèrent dans la cellule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des ambassadeurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE
» Wyclef Jean bientot nomme ambassadeur itinerant
» Haiti-RD: L'ambassadeur Haitien se tait, les USA parlent
» Wyclef Jean officiellement ambassadeur d’Haïti
» [Diplomatie] Les Ambassadeurs, les Traités, les petits fours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La conquête de Pandrea :: LE JEU :: Jeux écrits-
Sauter vers: