La conquête de Pandrea

Forum de jeux de rôles de toutes catégories
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des ambassadeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Des ambassadeurs   Jeu 4 Mar - 20:07

Ici je vais envoyer des ambassadeurs. Mais en cours d'écriture, viendera demain ou dans le week-end. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Jeu 4 Mar - 21:35

Je répondrai quand j'aurai le temps, pas de soucis Wink

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Sam 6 Mar - 13:18

Voilà. Ceux qui se sentiront concerné réponderont. Wink

Le vent soufflait sur Skaerburg, le temps était clair, à peine humide, et la mer se moutonnait gaiement. Mais à vrai dire, ce n'était as la météo qui concernait au premier degré les hommes réunis dans une petite salle dans la tour Nord, la tour d'Odin, du château du Kongr. Celui-ci était en retard d'ailleurs, mais ils savaient que Tarik, s'il était parfois un chef un peu désordonné, savait ce qu'il faisait, enfin, ils ésperaient, et avaient vu sa valeur prouvée en de nombreuses occasions, donc, pour le moment, on pardonnait aisement les petits écarts triviaux. Et puis, être Kongr d'un pays comme ça n'était pas de tout repos, ils le savait aussi.

Six hommes étaient réunis dans la salle, ils se connaissaient de réputation, en tout cas, trois d'entre eux:
Olaf langue-de-fer, dont on disait qu'il pouvait tuer un homme rien qu'en lui parlant tant il était habile orateur, et qui avait fait se rendre un bastion des plus sanguinaires brigands des marais après seulement une chandelle de discussion avec leur chef. S'il n'était ni très grand ni très musclé, il émanait de sa personne une force à ne pas négliger.
Sven Igarsen, le blond, qui pouvait faire céder une femme à ces avances d'un simple regard. On le soupçonnait même d'avoir séduit une walkyrie, mais personne n'allait le lui dire, on l'avait déjà vu, au cours d'un duel, couper les deux oreilles de son adversaire sans même briser son bouclier, ce qui en disait long sur ses talents de combattants, c'était sans doute le meilleur épéiste de Skaer. Grand, blond, assez fin et, comme déjà dit, très beau de sa personne, vêtu pour l'occasion d'une cape de lin bleu et d'une tunique blanche, attaché avec une fibule d'argent simple mais très finement gravée.
Si Sven était la beauté même, on ne pouvait pas en dire autant de Lokar le fourbe. Petit, courbé, vieux, le visage ravagé par le temps et les cicatrices, les cheveux noirs et rares, toujours vêtu de brun sale, le petit homme était, disait-on, âgé de plus de nonante hivers. On le disait fils de Hel et de Loki, mai à vrai dire, à lui non plus, on ne lui disait pas celà, on avait vu des hommes en pleine santé mourir de maladie ou de morts... accidentelles après l'avoir provoqué ou même c'être moqué de lui.
Des trois autres hommes, on ne remarquait rien de particulier, on aurait presque tendance à oublier leur présence:
Ivan Ivanson, pas grand, mais pas petit, cheveux courts et chatin, vêtu à la mode de skaerling, comme un boendr comme il ye ne avait tant, avec juste un petit anneau de bronze gravé finement avec deux corbeaux dessus passé à son annulaire gauche.
Sigurd le chauve, qui à part la distinction de sa non-chevelure était tout à fait standard, yeux noires et sourcils de même, mais portant le même petit anneau de bronze à son annulaire gauche.
Enfin, Joan Nidgar, pas grand, fin mais solide, longs cheveux bruns noué en une queue de cheval, vêtu d'une tunique verte, avec lui aussi le petit anneau de bronze à son annulaire gauche.
De ces trois, c'est à peine si leurs voisins aurait pu se souvenir de leur nom et de leurs visages, on le voyait pas, et ils ne se distinguaient pas par de hauts fait d'arme ni de justice, se contentant, apparement, de vivre d'aller au marcher, ne semblant jamais manquer de rien, mais sans pour autant vivre une vie de grand luxe.

Tous s'échangeaient des regards en coin, évitant celui de Lokar quant il passait sur eux, et, à part les trois hommes du commun, sembant se demander, par les tétons de Freja, cr qu'ils faisaient là....
Et enfin, en retard, mais enfin là, le grand Kongr entra. Longs cheveux bruns noués et tressés, bottes du meilleur cuir brun, tunique en lin verte bordée d'argent, ceinture au fermoire de bronze droré, braies de laine grises, et une épée forgée par le maitre forgeron de Skaerburg, Tarik Stefanson, dit l'Impétueux, Kongr de Skaer, entra dans la pièce.
Constatant que tout le monde, à part lui, était à l'heure, il se racala la gorge et prit la parole:

"Oui, je sais, je suis en retard. Mais je voudrais vous y voir, avec ce foutu royaume sur les bras, rah, j'aurais mieux fait de me casser la jambe plutôt que de tout faire pour devenir Kongr. Enfin bon, ça, on s'en fout.
Donc, mes braves, asseyez vous que je vous explique. Ivan, Sigurd, Joan, je pense que vous savez déjà, mais les autres vous connaissent pas alors je vais vous faire un petit topo. Des questions?"

Si les trois hommes bien connus furent étonné, ils n'en pipèrent mots et se contentèrent de s'assoire dans des chaises prévue à cet effet. Les autres se contentèrent de s'adosser au mur.

"Bien, donc voilà. Si vous le savez pas, la guerre se prépare. Qu'on le vueille ou non, elle se prépare, la chienne. Qu'elle vienne d'Antinoe, de Tloxoltèque, ou des demi-hommes, elle viendra. Donc, j'ai besoin de vous trois pour trouver des alliés et de faire de Skaerling en sorte plus forte qu'elle en entrera. Les trois là-bas, dit-il en pointant du doigts les trois hommes adossé au mur, seront mes yeux et mes oreilles. Ils vous accompagneront en temps de conseillers, ou serviteure si vous préferez, mais à eux, c'est moi, et moi seul compris, surtout toi Sven, je sais comment tu es, qui les comande. Mieux, si ils vous ordonne un truc, obéissez leur en tout point sans discuter. Ça peut vous sauver le vie, ils me l'ont déjà sauvée, alors, pas de discussions. Ça fait quelques années qu'ils sont à mes ordres, et ils ne m'ont jamais déçu, la preuve, ils sont toujours en vie. Ce sont mes espions personnels, ma mémoire et ma pensée, c'est pour ça qu'ils ont des anneaux. Vous comprenez? Bien.
Olaf, tu vas aller avec Ivan. Vous allez vous rendre dans les tribus Changpas. On dit qu'il y a un nouveau chef de tribu bien plus malin que les autres. Je veux qu'il soit notre allié, ou du moins pas notre adversaire. On aura déjà assez de problèmes avec les Gothiques. Ivan, tu tentras d'estimer leurs forces, s'ils sont une menace, s'ils sont unis, enfin comme d'habitude. Tu sais ce que tu dis faire.
Sven, tu auras sans doute la mission la plus difficile. Tu auras Joan avec toi, c'est le plus doué en cas de combats, mais pas de blagues. Pas besoin d'une guerre avec Ilhalun. Y a déjà Naja à Antinoe et Bjorn à Nekhen, donc ne commence pas avant Ilhalun. Et je veux tout savoir sur le nouveau roi. Wkzkyun, truc là, ces ambitions, ses moyens, son armée, tout quoi. Toi, Sven, fais-en-moi un allié, par n'importe quel moyen. Je veux qu'à la fin, il aime Skaerling plus que toi. Si on peut s'allier avec Ilhalun, la confédération ne nous empêchera pas de balayer la flotte gothique et de ravager leurs côtes, haha! Et le commerce avec eux peut être, très, mais très, enrichissant. Alors, commerce et alliance. Compris?
Toi, Lokar, je sais ce que tu sais faire. C'est pour ça que tu iras sur les Gothiques, et n'hésite pas à employer tes talents. Je doute que sa suffira à vraiment arrêter leur envie de conquérir le monde, mais ça devrait les faire réfléchir. Mais méfie toi, ils ont le bûcher facile, surtout en ce moment. Tu iras voir l'Hochmeister, et parle lui de nous. Fais-lui peur. Si tu me fais peur à moi, tu lui feras peur à lui. Il le montrera pas, mais je veux que le doute vienne dans son esprit. Et un général qui doute est une général mort. Sigurd, je veux que tu te concentres sur la poition des armées, leur nombre, et leur flotte. Avec eux, la bataille rangée est folie mais si on peut éviter leur armée et les épuiser, ils ne résisteront pas. Mais pour ça, j'ai besin d'info. J'ai reçu deux bagues en retour, déjà. Ils ont du se sucider pour ne pas se faire prendre, mais j'ai pas d'informations, alors survis et reviens moi avec des rapports.

Bien, je crois que j'en ai finis, vous partez demain à l'aube, vous avez des chevaux et un navire qu vous attendent. J'ai déjà envoyé des messages prévenant de votre arrivée.
Que les Dieux vous garde, je préfere vous revoir en vie, alors faites gaffe. Mais il faudera vous débrouillez seul, je suis désolé.
Si vous avez besoin d'aide, demandez partout, ils vous donneront sans poser de questions. Je retourne, j'ai une affaire de justice qui m'attend. Que le Wyrd vous soit favorable!"

Et le Kongr repartit. Chacun plongea dans ces pensée un moment, regarda son compagnon puis ils sortirent par groupes de deux de la salle en pensant à leur mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Sam 6 Mar - 15:24

Très bon rp Wink

Septembre 1249, Gnosia. Gigantesque masse crénelée surplombant le plateau entre la chaîne des Croths et les monts d'Ioch, la capitale de l'Etat Gothique est le symbole même de l'implantation implacable des occidentaux en Pandrea. Si l'on suit l'un des grands axes routiers conduisant à la ville, on atteint la base du pic rocheux sur lequel les fortifications furent érigées. Pénétrant dans la roche, un magistral tunnel large d'une dizaine de mètres, constitue un des douze passages menant à l'intérieur de la ville. Hérissé de nombreux mâchicoulis, herses et autres postes de défense, il débouche derrière la première enceinte, haute de 18m, pour 7 m de large. Il faudra encore franchir deux autres murailles de même dimensions, pour finalement pénétrer dans la cité. Si, ignorant alors les nombreuses échoppes et monuments de la cité, on poursuit son chemin en suivant une des artères principale; on atteindra, après avoir franchis un arc de triomphe, la grand place dodécagonale de la ville. Entourée des bâtiments les plus importants de l'Ordre, elle donne une impression de grandeur à la fois austère et resplendissante. Parmi ceux-ci, citons la gigantesque basilique « Haus Gottes », le forum « von Kastilien », le marché « von der Pfalz », le musée de « von Kastilien » et le capitole. Mais, ignorons une fois encore les œuvres de l'Ordre, pour nous rendre dans le palais de l'HochMeister. Autrefois resplendissant de grandeur, le bâtiment fut détruit par soucis d'humilité, il y a près de quarante ans de cela. Aujourd'hui, le bâtiment n'est plus palais que de nom, austère construction écrasée par la magnificence de la cathédrale qui le jouxte.
Pourtant, c'est là que se prennent les décisions les plus cruciales de l'histoire de l'Ordre, et que réside ses plus hauts fonctionnaires, en ce moment réunis dans la salle d'audience.
Dans cette grande salle dont la cheminée constitue le seul élément décoratif digne d'être mentionné, les sept membres de l'Ordre se préparent à recevoir un ambassadeur du royaume de Skaerling.
De gauche à droite, si l'on leur fait face, on peut reconnaître :
Latmölk die Grosszüzig, le GrossHospittler. Bien qu'il soit de rang légèrement inférieur aux autres membres présents, il est fort apprécié pour son caractère jovial et ses capacités à se montrer cordial envers toute personne respectant les valeurs essentielles de la chrétienté. Plus corpulent que ses compagnons, il ne quitte jamais son bâton, et tous savent qu'il est, sous son apparence inoffensive, plus redoutable que nombre de chevaliers lorsqu'il se sent agressé.
Ludwig von Hellsing, Grand-Maître Architecte, représentant la branche maçonnique. De petite taille et de faible carrure, il a un esprit vif et rationnel. Si il est parfois en conflit avec la branche religio-juridique de l'Ordre pour ses idées dérangeantes, Von Hellsing a vite appris à se tenir à carreau et laisser les prêtres répondre aux questions existentielles telles que l'origine du monde.
Anthon die Friedlichen, GrossKomtur de l'Ordre. Chargé de supervisé l'administration et la politique, il a un rôle plus que crucial au sein de l'Etat, malgré son tempérament plutôt timide. De grande taille, il est un redoutable combattant, préférant toutefois une solution pacifique en réponse à un conflit.
Bisol Von Sint-Omer, l'Hochmeister. Figure phare de l'Ordre, Sint-Omer est arrivé au pouvoir suite aux massacres de Cuixlti parmi les frères combattants. Ayant réussit à vaincre son ennemi et à rétablir la stabilité de l'Etat, il fut récompensé pour ses efforts, bien que tous n'étaient pas d'avis de le nommer Hochmeister. Petit, véloce, il a déjà prouvé ses capacités de commandement sur le champ de bataille. Réformateur, il se fait beaucoup d'ennemis parmi les conservateurs de l'Etat, surtout parmi la branche religio-juridique.
Heinrich Walpot, le Grand Inquisiteur Inspecteur Général des Tribunaux. De grande taille, très agressif, l'homme s'est déjà hissé à des postes clés dans trois des quatre branches de l'Ordre, s'efforçant au passage d'y rétablir la fermeté. Fanatique et conservateur, il a déjà envoyé des milliers de « déviants » au bûcher, parmi lesquels des gothiques eux-même. Redouté par dessus tout, il est trop virulent pour être tout à fait crédible, mais il possède un charisme indéniable. Tous savent qu'il vaut mieux ne pas le contrarier.
Adolf Blutrünstig, OrdenMarschall. Appelé « le possédé », ou encore « Belzébuth » par les frères, il est atrocement sanguinaire, et entretient une image de démon satanique pour maintenir citoyens et ennemis à respect. Certains conservateurs comme Heinrich mis à part, tous les frères savent qu'Adolf est un fervent défenseur de la chrétienté, et qu'il a versé plus de sang que tout autre au service de l'Ordre. Musclé, intelligent, c'est la machine à tuer de l'Ordre. Respecté de ses hommes, craint de ses ennemis, on dit généralement que Bisol l'a « lâché » lorsqu'il est envoyé au combat. Capable de respecter des ordres clairs, et très loyal, il n'hésite pas à massacrer femmes et enfants par pur plaisir.
Hyeronimus Abgeleitet, GrossTressler. Très doué pour les comptes et les mathématiques, il est petit et svèlte. Il préfère nettement ne pas avoir à combattre, mais ne fuira pas si il y est contraint. Très intelligent, quoique parfois fainéant ou trop porté sur les sciences que pour prendre son rôle au sérieux, il est compétent et loyal.

(bon, suite plus tard, éventuellement)

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Dim 7 Mar - 11:33

Depuis quelques semaines déjà, l'atmosphère s'est tendue. Divers incidents avec le royaume du nord n'ont rien fait pour arranger un climat de méfiance déjà bien présent. Les rapports concernant les confédérés n'étaient pas plus rassurants : Même Illahun la tempérée semblait se préparer à la guerre, et les cinq cités semblaient enfin avoir trouvé un terrain d'entente.
Bisol et Heinrich, en particulier, avaient une mine sombre, ce qui, toutefois, n'était pas vraiment propre à cette période.
Tandis que Latmölk plaisantait avec Ludwig, le GrossTressler démontrait à Adolf que l'on pouvait imaginer des nombres de valeurs négative, ce qui semblait, étonnement, intéresser l'OrdenMarschall.
Un homme fit irruption dans la pièce, casque sous le bras. Après s'être agenouillé devant le crucifix disposé sur la cheminée, dans le dos de l'Hochmeister, l'homme bredouilla quelques mots en latin avant de se relever pour saluer son supérieur.
-Heil mein HochMeister !
-Heil mein Bruder !
-L'ambassadeur des chevelus, dénommé Lokar, vient d'arriver au palais. Il est venu à cheval.

Un murmure parcouru les gothiques. Les vikings étaient décidément bien arrogants ! On savait qu'ils avaient réussit, via des traitres ou des attaques surprises, à voler des montures, mais nul ne s'attendait à voir leurs ambassadeurs les utiliser dans l'Etat même ! Fort heureusement, ils ne pouvaient en faire l'élevage, les juments de l'ordre ne quittant jamais Gnosia et Mehadia...mais le fait même que leurs ennemis puissent utiliser des chevaux était intolérable. Tous les gothiques avaient encore en mémoire la terrible décision prise par l'HochMeister lors de leur venue en Pandrea par navires: Celle de réserver l'avoine aux chevaux et non aux hommes. Chaque cheval épargné coûta à l'Ordre trois hommes...

-'Je me dois de préciser, mein HochMeister, que l'homme s'est débarrassé de sa monture avant d'être en vue de Gnosia, que ce soit par soucis d'humilité ou par fourberie. Il fut en tous cas repéré par quelques paysans … qui furent rémunérés pour leurs informations' ajouta t-il à l'intention du GrossHospittler qui approuva d'un signe de tête.
-Fort bien, faites le donc entrer.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Ven 12 Mar - 10:24

Les chevaux j'avais oublié ce léger détail... Shocked

En fin voilà, c'est valable aussi pour les changpas et Illalhun, mais là je go sur les gothiques en attendant les autres.

Lokar et Sigurd était arrivé â Gnosia sans problèmes, plus de brigands, des habitants de Skaer acceuillant, mais dès arrivé dans les terres gothiques, on avait senti un changement d'atmosphère. Des regards méfiants, des portes se fermant sur leur passsage, des petites vieilles se signant à la vue de Lokar. Un seul fou avait osé croisé le regard de l'ambassadeur, et il avait aussitôt fuit. Sigurd lui-même, qui pourtant en avait vu, n'était pas du tout à l'aise à côté de cet homme, sorcier sans doute, qui suait la malveillance et la mort. Pas un mot, ou presque, n'avait été échangé. Seulement:

"Du calme, tu pues la peur. Je vais pas te maudire. Pas aujourd'hui."

Sigurd, malgré la difficulté de la mission qui l'attendait, fut soulagé d'arriver à Gnosia, même s'il fallut laisser les chevaux pour les renvoyer à Skaer, sous bonne escorte. Pas de gaspillage était une des devises favorites des hommes du nord.
Rentrant sous leurs tuniques leurs amulettes, grosses noirs et nombreuses pour Lokar, un simple mjollnir pour Sigurd, qui se transforma comme par magie en croix une fois tourné, ils demandèrent audience.
Après une petite attente, on leur répondit que le Hochmeister daignait leur accorder une entrevue.
Avant de passer la porte, Lokar donna à son compagnon quelques mots.

"Bon, ne t'inquiéte pas et laisse moi parler. Si tu penses qu'il y a réel danger immédiat, dis moi. Mais si tu paniques, tu auras plus à crainder de moi que des Gothiques. Et si jamais, tu ne parles pas le Goth bien? Un homme qui croit un serviteur ignorant n'y prendera pas garde. Et c'est bon pour toi. Maintenant, allons."

Ne laissant pas à Sigurd le temps de répondre, Lokar, envloppé dans sa grande cape brune, se dirigea vers l'entrée de la salle, attendit que Sigurd le suive et entra d'un pas lourd dans la salle, et s'adressa directement de sa voix grave et rocailleuse aucx gothiques présent, le tout dans un Goth parfait, et seulement un léger accent.

"Salut à vous, hommes de Dieu. Je crois que vous nous attendiez? Ou le message de mon maitre ne vous est pas parvenu. Les corbeaux sont parfois capricieux... Et pire, parfois porteurs de mauvaises nouvelles.
Laissez moi me présenté à vous. Je suis Lokar, fils de Loki et de sa soeur Hel. Je suis envoyé par mon maitre, le Kongr Tarik, pour vous parler.
Celui-là, c'est mon serviteur, mon bon à rien, Sigurd. Il est simplet et me sert d'homme à tout faire, un vieil homme comme moi en a bien besoin.

Mais, parlons serieusement.
Bisol de Saint-Omer, Hochmeister de l'Ordre. Vous savez que mon maitre vous tient en haute estime? Si, ne soyez pas surpris, il vous rescepecte grandement, si jeune, pour une si grande puissance. Il dit que vous avez été touché par le destin, comme d'ailleurs sans nul doute tous vous ici, fit-il en embrassant de ses bras l'assemblée des Gothiques, grands généraux de la puissance chrétienne. Oui, c'est de ça que je viens vous parler.
Vous savez, il y a dans notre pays des ouverts d'esprit qui ont vu dans votre religion une vérité suffisament bonne pour eux. Mais nous n'avons pas de prêtres et mon maitre est chagriné de privé de leurs croyances des paysans, comme mon serviteur ici là, fit-il, en indiquant la croix au cou de Sigurd, enfin ce qui paraissait être la croix, et il vous demande de nous envoyé quelques serviteurs de Dieu dans notre pays.

Mais il y a d'autres choses dont je dois parler. Vous savez que nos pays ont des... tensions.... en ce moment. Je suis ici par aidé à desamorcer ces tensions. "En disant ceci, il sourit de toutes ces dents, révélant des taches noires, brunes et jaunes pendant qu'une étincelle rouge passe dans son oeil." Je sais que vous êtes jeunes, que vous aimez vous battre, enfin, sans doute nombres d'entre vous, comme vous, Adolf Blutrüsting, si je connais votre nom, je connaissais aussi votre père avant sa mort. Le pauvre homme.... mais nous devons tous mourire un jour non?
Mais je m'égare, la vieillesse sans doute.
Nous ne souaithons pas la guerre, la guerre est couteuse et nos hommes préfèrent cultiver leurs fermes qu'aiguiser leur épées. Mais celles-ci ne sont point rouillées, sachez le.
Mon maitre vous envoie donc des salutations et une lettre, mais celle-ci est longue, et nous sommes fartigué par une longue route. Vous avez sans doute quelque logement pour nous? Je propose donc que nous nous retrouvions demain, que mon pauvre vieux coprs puisse se reposer. Qu'en dites vous mes seigneurs."

Ainsi finit-il son discours, laissant Sigurd, qui évidemment parle, contrairement à ce que sous-entendu par Lokar ,parle parfaitement Goth, mais qui a fait le simplet, un peu surpris mais rassuré, son compagnon est un bon parleur, et accomplira à merveille la mission du Kongr. Et même mieux, il lui donne au moins une nuit pour fureté, et même une excuse; qui accuserait un simplet de fourberie?

Les Deux nordiques attendant donc une réponse des nombreux gothiques rassemblés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Sam 13 Mar - 18:05

Les membres de l'Ordre échangèrent
quelques regards dubitatifs. Heinrich semblait particulièrement
courroucé par les amulettes de Lokar. Puis Bisol prit la
parole, soucieux de ne pas se montrer inhospitalier :

« Bienvenue à toi,
émissaire. Saches que j'ai un profond respect pour ton roi.
Ses envoyés seront donc traités avec l'honneur qui leur
est du, sois en assuré. Vous nous ferez donc part de vos
informations demain » ajouta t'il malgré les
soupirs d'Anton ,qui parraissait soucieux de clôturer au plus
tôt ces formalités. « Je vous prierai
toutefois de bien vouloir respecter les protocoles de vigueur en nos
murs. A commencer par l'interdiction formelle d'exiber des signes de
religion jugée païenne. Deux hommes seront vos guides et
gardes en cas de besoin. Inutile de vous faire remarquer qu'ils
éviterons également que vous ne vous trouviez pas là
où vous ne devriez pas vos trouver, hm ? »

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Lun 15 Mar - 15:04

Si tu as bien lu, mon cher, j'ai écrit qu'ils ont otu deux ou mis sous leur tunique leurs amulettes (si si) ou retourné pour que cela paraisse en une croix chrétienne.... 8)

Réponse... Pas tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Lun 15 Mar - 18:40

Autant pour moi, mes yeux se sont focalisés sur l'amulette (le côté fanatique qui ressort ^^).

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Ven 19 Mar - 9:55

Lokar jete un coup d'oeil vers pou se dirige le regard de Bisol, et constate que son amulette ressort un peu de sa tunique. Il hausse les épaules négligement et la caressa d'un signe de la main, se tira la barbe en fixant bisol droit dans les yeux, sembla réfléchir quelques instants, puis reprit la parole.

"Nous ferons comme vous le dites Hochmeister. Nous vous inquiétez pas, mon compagnon et chrétien comme vous, quant à moi... Je ferais attention... Nous allons donc suivre nos guides jusqu'à nos chambres.

Allez viens Sigurd"

Puis ils saluent tout deux l'Hochmeister et le reste de la compagnie, puis attendent que les gardes s'occupent d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Sam 20 Mar - 21:24

Sint-Omer, satisfait de la bonne volonté apparente des ambassadeurs, fit signe aux gardes de les prendre en charge.
Deux hommes, vêtus de longues bures noires sous lesquelles se devinaient leur épée, s'avancèrent alors vers les étrangers.
-"Si vous aviez l'obligeance de nous suivre, nobles ambassadeurs, nous vous guiderons à vos chambres" affirma le plus grand, en s'inclinant respectieusement.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Mar 6 Avr - 18:35

Suivant docilement (physiquement en tout cas) les deux ambassadeurs se laissent conduire par leurs gardes à leur chambres. Chacun d'exu note en esprit le chemin parcouru. Sgurd est une spion professionnel, ayant accompli pour Tarik de nombreuses missions. Mais pour lui c'est certain, celle-ci est la plus difficile qu'il ait eut jamais à accomplir. Il sait qu'il ne pourra pas voir par lui-même tout, mais un raid dans un bureau reste posible...

A condition de le trouver et de ne pas se faire prendre. En tout cas il est inquiet et devra parler avec son compagnon...
Il attend donc d'arriver dans les chambres, et s'installe avec son compatriote.

"Bien, dit-il en skaer, je vais attendre la nuit et partir à la recherche de renseignement sous pretexte de chercher des latrines car je n'ai pas supporte la nourriture gothique. Ça te laissera le temps de faire.. tes trucs. Je sais qui mtu invoques et je ne veux pas être là. Je frapperai 3 puis 1 coups pour rentrer.
Ça te va?
-Oui.
-Bien, alors je vais me reposer, ce sera une rude nuit."

Laissant là, il va se coucher, tandis que le chauve prépare déjà des petits ingrédients dans ces sacoches.
La nuit viendra bien assez tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vares
Khangarid
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 24
Blason de l\'équipe :
Honneur :
50 / 10050 / 100

Expérience de rôliste :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage
Points de vie:
200/0  (200/0)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Jeu 8 Avr - 17:25

Quelque part dans les montagnes Changpa

Olaf Langue-de-fer usait de toutes les ressources que pouvait procurer le lexique fleuri de sa terre natale pour maudire cette contrée et ses habitants sur plusieurs générations en amont comme en aval. Ivan quant à lui s’était emmurer dans le silence et se contentait de gratter occasionnellement les piqûres d’insectes qui le recouvraient.

Quelques jours auparavant ils avaient dû traverser les forêts chaudes et marécageuses qui s’étendent au pied des montagnes. Ils avaient perdu leur chevaux dans des sables mouvants et ce n’est qu’en dépensant tout leur or qu’ils avaient réussi à convaincre une bande de chasseurs hilares de les aider à ne pas connaître le même sort. Ayant ainsi perdu toutes leur provisions et leurs arcs, ils avaient dû se conformer aux coutumes alimentaires locales et autant dire qu’après une semaine sans leur trois livres de viande quotidiennes, les deux Skaerlingar n’en menaient pas large.

A présent, ils traversaient une forêt de bambou dense à souhait en suivant un chemin à peine visible au sol. Un brouillard à couper au scramasax descendait la pente à leur gauche en se faufilant entre les graminées géantes, si bien qu’il leur fut bientôt pratiquement impossible de distinguer le sentier devant eux.

Olaf reprit donc de plus belle :

« Rah ! Je hais ce maudit pays ! Il ne nous manquait plus que la brume ! Si je pouvais le raser, je…C’est quoi CA !? »

Le viking tira rapidement son épée du fourreau tandis qu’il continuait à pointer du doigt la créature qui était apparue devant eux.

Ivan se mit au niveau de son compagnon et plissa les yeux.

« On dirait…Un ours avec des peintures de guerre ! »

En effet, face à eux se tenait assis, un ours de taille moyenne, noir et blanc, ruminant des feuilles (Olaf songea que décidemment personne ne voulait consommer de bidoche par ici, pas même un ours !) de bambou avec un air blasé, ne prêtant guère attention aux deux voyageurs.

« Je vous prie de bien croire que ce panda n’a aucune intention belliqueuse à votre encontre. »

La voix avait surgis de nulle part mais les ambassadeurs prirent d’un seul coup conscience d’être encerclé. Ils ne les avaient pas remarqué jusqu’à présent mais ils distinguaient maintenant très nettement les hommes perchés dans les bambou qui encadraient la route.

Ils étaient tous vêtu du même uniforme : Un pantalon et un chemise serrés et fait dans la même étoffe verte qui semblait être d’une grande légèreté, des chaussures molletonnées et un gilet de peau. Leurs bras et leurs tibia étaient protégés par des pièces de cuir qui étaient décorées de dessins complexes.

Leurs longs cheveux étaient attachés et retenu par un bandana noir et leurs visages étaient entièrement recouverts de suie. On pouvait voir dépasser de leur dos la poignée d’un sabre ainsi que la branche supérieure d’un arc au milieu de plusieurs flèches. Cependant, si aucun d’entre eux n’avait de lame sortie de son fourreau, tous avaient dans les main une corde noire se finissant en nœud coulant. Un filet de sueur froide glissa le long de l’échine des vikings à la vision de tout ces garrots flottant au gré du vent entre les branchages.

L’un des nouveaux venus –celui qui venait de parler vraisemblablement- bondit au sol se plaçant entre les nordiques et le « panda » qui regardait la scène imperturbable. Ne possédant pas l’attirail guerrier de ses compagnon il s’appuya simplement sur une canne de bambou et s’adressa aux Skaerlingar.

« - Des villageois que vous avez rencontré voilà plusieurs jours nous ont raconté que vous seriez des émissaires venu du nord dans le but de rencontrer un nouveau chef de tribu dans nos montagnes. Vous vous trouverez sans doute fort aise de savoir que nous ne sommes point des brigands venu vous détrousser mais des éclaireurs au service de celui que vous recherchez. Nous allons vous conduire à lui. »

Ne laissant pas le temps au deux émissaires de répondre, il braqua l’extrémité de sa canne vers eux et souffla au bout opposé.

Olaf poussa un juron

«Aïeuh !… Ils ne sont donc jamais repus les moustiques par chez vous ?! Et puis…J’ai….j’ai….sommeil. »

Ivan se réveilla avec un mal de crâne abominable. Pas tant parce qu’il avait reçu une dose de drogue suffisante pour faire dormir un bœuf mais parce que son réveil venait d’être provoqué par Olaf et ce, à grands coups de mandales dans la tronche.

« Réveil-toi. Notre…hôte nous parle. »

Ils étaient dans une pièce aux murs de bois richement décorés et finement sculptés. Le sol semblait être fait de paille tissée et une odeur d’encens embaumait l’air. Face à eux se tenait un homme de taille moyenne, vêtu comme les soldats précédemment rencontrés, mais dont le teint et les cheveux ne l’aurait pas fait remarquer dans une ville skaer.

« -Bonjour messieurs. Vous excuserez cette mise en scène sans doute grotesque à vos yeux mais vous comprendrez également que le mouvement et le mystère sont des traditions locales fortement ancrées. Mais j’en oublie de me présenter : Vares, chef de la tribu du Renard-Sous-L’Eau-Vive et commandant des Thagis. Mes récentes activités m’ont amené à penser que c’est moi que votre Roi vous a envoyé rencontrer. Vous ne vous trouvez au campement de notre clan qui est installé bien plus haut dans la montagne pour le moment, mais dans un temple qui sert de lieu de repos et d’entraînement à mes hommes lorsqu’ils sont en déplacement dans cette forêt. Un repas vous a été servi. Les gardes à l’entrée de cette pièce vous indiqueront le chemin. Je vous accorderai audience au couché du soleil devant l’autel de Buddha. En bref, soyez les bienvenus et sentez-vous totalement libre de vos mouvements. »

Achevant son discours il s’inclina devant les nordiques et sorti par la porte coulissante qui occupait le mur à leur gauche. Ils l’entendirent crier depuis le couloir tandis qu’il s’éloignait :

« Au fait, vos épées vous seront rendues lors de votre départ… »


[HRP: Bisol, tu aurais juste une carte avec les frontières des différentes factions en fait ? Juste histoire que je visualise mieux...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Ven 9 Avr - 21:18

HRP :
http://pandrea.team-talk.net/cartes-f45/territoires-en-1249-t374.htm

Je répondrai quand mon poignet me fera moins mal, j'ai déjà forcé pour répondre aujourd'hui Neutral

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vares
Khangarid
avatar

Nombre de messages : 1110
Age : 24
Blason de l\'équipe :
Honneur :
50 / 10050 / 100

Expérience de rôliste :
80 / 10080 / 100

Date d'inscription : 30/12/2007

Personnage
Points de vie:
200/0  (200/0)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Sam 10 Avr - 20:36

Ok merci.

Weylkyu a eu la bonne idée d'ouvrir un nouveau topic pour sa partie. J'ai fait de même pour la suite chez les Changpa ICI . Je propose que ce topic soit réservé pour l'ambassadeur envoyé chez les gothiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Lun 12 Avr - 20:44

Entendu Wink Tarik va avoir du boulot ! :nah:

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Mer 14 Avr - 19:01

Je ne demande que ça... (et d'ailleurs j'attends ta réponse pour le RP)... 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Ven 16 Avr - 21:17

Je sais, merci en tout cas Wink
Je suis en blocus... et le temps de répondre à mes mails, il est bien souvent temps de quitter le pc. Mais je n'ai pas oublié. Je dois aussi mettre au point les conséquences rp de ma défaite...

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Ven 23 Avr - 21:49

Tandis que les deux chevaliers se tenaient devant la porte des ambassadeurs, aussi raides que des statues de marbres, une scène d'un genre bien différent se déroulait deux étages plus bas.
Dans le bureau de l'HochMeister, l'atmosphère était lourde comme le plomb. Sint-Omer agitait devant l'OrdenMarschall le parchemin qu'il venait de recevoir, violet de rage.
Visiblement mal à l'aise, Adolf se mordait les lèvres, en attente d'une accalmie pour prendre la parole.
Ayant sèchement donné congé au porteur du message, Bisol tenta de reprendre son calme.
Après quelques instants, l'HochMeister formula enfin une question :
-Comment expliques tu ceci ?
Adolf déglutit, puis répondit avec une relative assurance :
-Mon frère, je ne peux l'expliquer. Mais je peux vous assurer que toutes les mesures seront prises afin d'éclaircir ce désastre et...
-Tu n'as pas l'air de comprendre, le coupa Bisol, j'ai ici un rapport m'informant qu'une de nos légions a été décimée, à quelques 400km de sa province d'origine.
-Mais...
-Or, que je saches, une légion est un corps MILITAIRE, rugit Sint-Omer en abattant ses poings sur son bureau. TA RESPONSABILTE !!!
-Frederik de n'avait jamais mis au courant de ses projets Bisol, je t'en donne ma parole.
-Et je ne voudrais pas avoir à douter de toi, frère. Les faits sont pourtant là, accablants : La 12eme légion a été annéantie. ANNEANTIE ! Nous sommes en temps de crise majeure, pour l'amour du Christ, parles moi franchement, que sais tu ?
-Je pense que les loups (Note : Les 11emes et 12emes légions font partie du chapitre des loups, les plus cruels et sombres des chevaliers de l'Ordre) en avait assez de votre politique pacifique. Ils ne sont... n'étaient d'ailleurs pas les seuls à désirer une campagne afin de montrer à nos ennemis notre détermination et notre force militaire.

HRP : Crevé... continuerai plus tard

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Mar 27 Avr - 18:33

HRP: on va avoir droit à des scènes savureuses... Je te laisse prendre ton temps pour répondre. Wink Mais je me mets déjà dans l'esprit du suivant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Mer 28 Avr - 10:05

HRP: finalement, j'ai du temps et de la motivation... on va voir ce que ça donne.

Pendant que, deux étages plus bas, l'Hochmeister se démenait contre son second à l'annonce de cette défaite que, pour le moment, les deux skaers ingnoraient, une scène bien étrange et différente se passait plus haut.

Lokar le chauve avait sorti de sa sacoche de nombreux ingrédients:

Une branche de houx, des plumes de corbeaux, des os de faucons, des écailles de saumons et un jeu de runes taillé dans les défenses d'un verrat égorgé au nom de Freya. D'une petite sacoche, il tira une chandelle et une petite flasque d'hydromel que même Tarik buvait à petites gorgées, tant par le prix qu'il coutait que par la feu qu'il provoquait dans le gorge et dans le crâne.
Riant sourdement, Lokar disposa les ingrédients comme ceci:

La branche de Houx au Sud, car Hul tua Balder avec une branche de houx tirée vers le Sud.
Les plumes de corbeaux au Nord, pour invoquer la magie du père des runes.
Les os de faucon et de Saumon à l'Ouest, pour que Loki le menteur, le fourbe, soit attiré, et enfin lui-même à l'Est, au pays des esprit malfaisants avec lesquels il allait danser cette nuit.

Jetant les runes au milieu du cercle aisni créer, allumant la bougie et la plaçant au milieu des runes, il se met à parler de sa voix grave, rauque en skaer ancien, une langue chamanique et presque disparue.

"Esprit de la nuit, fils du sombre et des réprouvés,
Esprit décharné, esprits révolté,
Je vous invoque dans mon cercle fermé,
Pour piller les âmes, pour briser les serments,
Faire sauter tous les sacrements,
Que la pierre se fende,
Qu'ils tombent à la tombe,
Que la lumière s'efface, que l'ennemi trepasse,
Je vous offre mon sang mon venin,
Que vous brûlier l'esprit de vos mains,
Déchainez vos âmes maudites,
Que les vents s'agitent,
Déférlez sur les hommes de fer,
Qu'ils tombent en enfer!!!"

L'invoquation, commencée sur une voix un peu étouffée, fini presque en un cri, incompréhensible pour les gardes au dehors mais terriblemant puissante et effrayante, résonne dans la chambre.
Au Même moment, partant de l'Est, un vent froid entre dans la chambre et souffle la chandelle allumée.

Sigurd, terrifié, sans doute plus que les gardes car lui comprend les paroles de Lokar et les craints, plus même que les gardes, court vers la porte, sort et s'écroule sur le sol, se roulant en boule, perdant tout contrôle de lui même... Parlant en skaer...

"Thor, Thor, protège moi de ces esprits,
Je n'ai point commis d'infamis,
Protège moi des âmes liberées,
Et ramène moi vers les salles sacrées!!!"

Tout en serrant sa "croix" qui n'est autre qu'un mjollnir un peu cammouflé pour l'occasion.

Dans la chambre, Lokar souffle devant la perte de nerfs de son compagnon, mais il s'y attendait, et continue son rituel, vite avant que les gardes, qui ne manqueront pas, viennent l'interroger et interrompre le cercle.
Il ouvre la flasque, et la deverse en prononçant la phrase qui selle le rituel:

"Buvez, esprit de la nuit,
Buvez, que votre soif soit grande,
Allez dévorer les âmes de ces chrétiens stupides,
Que votre faim soit inextangible!!!"

Finissant de verser, il rebouche la flasque et se prépare à recevoir les gardes, l'air innocent, si toutefois un homme de sa trempe peu prendre un air innocent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Dim 2 Mai - 14:26

HRP : C'est cool de rp avec toi vieux Wink Vraiment désolé d'être si lent, mon cerveau, lui, produit à mort, mais avec mon retard scolaire désastreux, je suis coincé... J'encourage en tous cas vivement vos rps entre vous en attendant que j'ai le temps de me replonger dans le jeu :ok:

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Dim 2 Mai - 17:35

HRP: T'inquiète pas... Je suis aussi parfois assez lent! On est pas pressé! pol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Sam 8 Mai - 22:28

-Les loups dis tu ? C'est trop facile
Adolf. Trop facile d'accuser nos compagnons morts au combat. Les
loups étaient certes avide de combats, mais ils étaient
loyaux. Je connaissais aussi bien que toi leur LandMeister... un ami.


Soupirant, l'HochMeister se leva de sa
chaise, et poursuivit :

-Ne me prend pas pour plus bête
que je ne le suis, je sais que tu désires la guerre, et
surtout, surtout, je suis au courant pour ta légion.


Le visage de l'OrdenMarschall passa de
la stupéfaction à la résignation.

-Alors, poursuivit Bisol, jouons cartes
sur table frère. Tu sais que tu peux compter sur mon soutien
tant que ta cause est juste, mais ne m'oblige pas à devoir te
livrer à la justice de nos tribunaux : As tu envoyé ces
hommes à la mort tout en sachant que cet acte insensé
provoquerait des représailles monstrueuses ? As tu sacrifié
tes frères d'armes pour satisfaire ta soif de conquêtes
et de sang ?

Ce fut au tour d'Adolf de soupirer.

-Très bien, Bisol, puisque tu
sembles convaincu toi aussi que mon âme est corrompue et
souillée, je pense que ma place n'est plus parmi vous. Je
renonce à servir des hommes qui voient en moi un traître,
une abérration.


Saisissant le pendentif propre à
sa fonction, l'OrdenMarschall le déposa sur le bureau
deSint-Omer, d'un air qu'il voulait fier mais qui trahissait une
peine profonde.

Voyant cela, l'HochMeister changea
brusquement de ton, stupéfait de la réaction de son
plus fidèle soldat.

-Adolf ! Pour l'amour de Dieu, si tu
n'y es pour rien, je te demande mille fois parfon pour t'avoir
offensé. Je veux t'accorder le bénéfice du
doute... Cependant, j'y impose une condition : Mène ton
enquête, et fais moi ton rapport. Tu as un mois tout juste,
ensuite je devrai prendre les mesures qui s'imposent... Tu m'as
toujours été loyal, je ne puis supporter l'idée
de te voir nous quitter pour une affaire aussi déplorable...

Les larmes aux yeux, Adolf hocha la
tête, et reprit son pendentif.

-Il sera fait selon vos ordres,
HochMeister, affirma-t'il d'une voix rauque.

-Encore une chose... nous devrons
reparler de cette « légion » que tu as
cru bon d'entrainer dans mon dos. Mais chaque chose en son temps.
Occupons nous d'abord de problèmes plus immédiats. A
commencer par la venue de ces deux « ambassadeurs »
vikings. Nous verrons bien demain si ces hommes veulent vraiment
dialoguer, mais je doute qu'il soient prêts à faire des
concessions.... Ils sont plus probablement venus tâter le
terrain et nous espionner. J'ai donné l'ordre à deux
chevaliers de garder leur porte, mais d'ici à ce que les
« négociations » commencent, je te
charge de garder un oeil sur eux. Tues les si ils tentent de quitter
leur chambre alors qu'ils sont « si fatigués ».
Nous nous comprenons je suppose.

-Vous pouvez comptez sur moi. Je vais
sur le champ aller vérifier si « tout va bien pour
eux », puis j'aviserai.

-Parfait. Tu peux disposer, nous
reparlerons de tout cela demain frère.

Adolf inclina la tête, et quitta
la pièce d'un pas décidé.

Tout en se dirigeant vers la chambre de
leurs hôtes, il maudissait le LandMeister des loups de l'avoir
placé dans une situation si embarrassante. Il ne s'agirait pas
que tout échoue maintenant, si près du but...

A peine fut-il parvenu en vue des deux
gardes, ceux ci lui firent signe de s'approcher, visiblement inquiets
:

-Frère Marschall, c'est là
grande chance que de vous voir ici ! Des bruits étranges nous
sont parvenus de la chambrette des nordiques ! Cela ressemblait à
des incantations de l'Ennemi, et nous cause grand tourment. Devons
nous intervenir ou garder notre position ?

Sans attendre de réponse, Adolf
dégaina son épée et fit signe aux deux hommes de
faire de même.

-Nous allons leur expliquer... à
ma façon.

Et sans un mot de plus, il frappa
doucement à la porte, s'enquierrant d'une voix doucereuse :

« Hé la-dedans, tout
va t-il pour le mieux ? Il nous semble vous avoir entendu toussoter
quelque peu, désirez vous un peu de bois pour faire un feu de
cheminée ? »

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinrich le Troll
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
Grand Inspecteur Inquisiteur des Tribunaux
avatar

Nombre de messages : 1636
Age : 28
Blason de l\'équipe :
Honneur :
76 / 10076 / 100

Expérience de rôliste :
30 / 10030 / 100

Date d'inscription : 10/08/2007

Personnage
Points de vie:
250/250  (250/250)
Défense:
20/20  (20/20)
Attaque:
19/19  (19/19)

MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   Dim 9 Mai - 22:11

(Hé on rentre pas chez les gens l'épée à la main, ça fais très mauvais genre ! :vikingfache: Enfin si adolf tiens tant à déclarer la guerre, c'est justifiable ...)

_________________
Sketch blog · Geek blog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des ambassadeurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des ambassadeurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES AMBASSADEURS/ HANS HOLBEIN LE JEUNE
» Wyclef Jean bientot nomme ambassadeur itinerant
» Haiti-RD: L'ambassadeur Haitien se tait, les USA parlent
» Wyclef Jean officiellement ambassadeur d’Haïti
» [Diplomatie] Les Ambassadeurs, les Traités, les petits fours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La conquête de Pandrea :: LE JEU :: Jeux écrits-
Sauter vers: