La conquête de Pandrea

Forum de jeux de rôles de toutes catégories
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La revanche de Bisol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Dim 17 Fév - 12:21

Ouais bon, hein. C'est la rentrée et j'ai masse de travail pour lundi. J'essaye de bricoler un petit truc mais je ne promet rien.

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Dim 17 Fév - 16:25

Je plaisantais, prend ton temps Wink

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Dim 17 Fév - 16:28

J'ai pas du tout ressenti ça comme un agression, rassure toi. C'était juste pour prevenir. D'ailleurs je vais de ce pas finir mon exposé sur la lèpre de 15 pages. (Galère)

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Dim 17 Fév - 17:23

Bonne Mortecouille (lèpre sèche ou purulente ? :héhé: )

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Ven 7 Mar - 22:16

Bon, alors vil chien putride ? :??>f!!:

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Mar 25 Mar - 11:28

[HRP: Je tiens à préciser que les pensées de mon perso ne sont absolument pas les miennes. Je ne fais que le jouer.]

Les pas des chevaux faisaient voler herbes mousses et autre ingrédients sur le sol. Le sabot des deux bataillons rendaient des bruits sourds et puissants. Celles d'une armée bien ordonnée au galop, sus à l'ennemi. Les hordres dans la main du capitaine étaient clair: tuer le plus possible et semer la pagaille. Enfin, j'allais pouvoir agir à son gré. Combattre les misérables Lynx qui ne s'étaient pas rallié à la cause. Nous avions raison, pas eux. Je le savais, j'en étais convaincu. Les paysans ne doivent pas avoir les moindre droits, se sont des sous-hommes qu'il faut exterminer. Je vérifiais l'hanarchement de mon étalon. Tout était en ordre, mon page savait de quoi il retournait.

Je passais rapidement le regard autours de moi, observant mes hommes. Tous des soldats bien entraîné. Je reconnus quelques hommes que j'avais personnelement formé. Parfait, avec eux, nos ennemis n'avaient qu'à bien se tenir.

Après quelques heures de galop, nous arrivâmes au fleuve. Nous le traversâmes rapidement et nous dirigeâmes vers une ville forte, non-loin. Il fallait forcer les Lynx à nous suivre. Et ils nous suivront. Nous arrivâmes rapidement au bourg. Je fis signe aux commandants des deux bataillons de me rejoindre. Je leur expliquais rapidement le plan. Ils obéirent sans poser de questions quand je leur montrais le sceau du Seigneur qui me donnait plein pouvoir.

Je remontais sur ma monture et regardais avec satisfaction le bataillon Krusk partir vers l'est, contournant la ville. Je me tournais vers le reste de mes hommes. Je pris les cinq soldats les plus expérimenté et nous partîmes vers le bourg. Ils portaient une poutre avec des sangles de cuir.

Nous arrivâmes à la herse et un soldat nous fit signe de nous arrêter.

-Bonjour, que voulez-vous, étrangers.

Je lui sourit sereinement. Mes soldats n'avaient pas arrêter leurs montures.

-Halt!

Ma cape vacilla et un carreau se plantea dans la gorge du garde. Il tombea à la renverse. On voulut fermer la herse, mais nous la bloquâmes avec la poutre. Je pris mon cor et soufflais dedans avec vigueur.

Quelques heures plus tard, une lourde fumée noir s'élevait de la ville et des traces profondes partaient vers l'est.

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?


Dernière édition par Weykyu de kellewic'h le Mar 25 Mar - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Mar 25 Mar - 11:33

:héhé:
Merci quand même. Je vais voir ça.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Mar 25 Mar - 11:43

J'avais pas fini, j'ai fait une erreur de manipulation. Sad

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Mar 25 Mar - 11:57

Ok, je répond dés que j'ai 2 sec^^

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Mar 25 Mar - 17:40

La nuit portant conseil, je fit monter le camp pour la nuit et envisageait de décider le lendemain.
Ce furent les cris d’une estafette qui me tirèrent de mon sommeil agité. Celle-ci hurlait que les Hyènes avaient pris une forteresse, non loin de Parsifal. Ils étaient donc plein Nord, à trois ou quatre jours de marche forcée.
-Sire ! cria Belzébuth en me voyant, nous devons agir au plus vite ! J’ai déjà fait seller les chevaux, et les hommes seront bientôt près !
-C’est inutile, puisque nous n’irons pas là-bas.
Les yeux de mon second s’écarquillèrent sous l’effet de la surprise.
-Mais, sire, ils …
-C’est inutile, n’as-tu pas entendu ce que je viens de te dire ? Penses tu vraiment que les Hyènes stupides aient pu prendre une de nos forteresses en moins d’une journée ? Elles n’ont même jamais essayé ! Et ensuite, penses tu qu’elles nous attendrons là-bas ? Elles peuvent tout aussi bien changer de cap, nous tendre une embuscade, ou que sais-je !
Non, commandant, tu es décidément trop naïf à ce niveau. Sur un champ de bataille, tu es peut-être redoutable, et à tout points de vues. Pas en campagne. Laisse moi donc m’occuper de tout cela. Va plutôt t’enquérir des pigeonniers.
-Oui, maître, répondit l’intéressé, tête baissée.
Sitôt ceux-ci arrivés, je leur demandais, via ce moyen de communication encore inconnu des Hyènes et très performant qu’étaient nos pigeons, de transmettre le message suivant aux 12 capitales de l’Etat :
« Hyènes en campagnes. Peuvent être partout. Rentrer villageois dans capitales. Vigilance extrême. Erreurs non permises. »
Par là, j’escomptais m’assurer de la protection de notre territoire. Même si les Hyènes brûlaient nos champs, l’on aurait tôt fait de replanter. L’engrais des corps ennemis ferait un excellent travail, songeais-je cyniquement.
A présent, je n’avais plus le choix : les Hyènes allaient être attaquées sur leur propre sol, pour la première et dernière fois. Alexandre le Grand l’avait compris lorsqu’il attaqua les Perses.
De plus, si nous disposions de forteresses imprenables sans une armée entraînée à cet effet, ce dont les Hyènes ne disposaient pas. Elles n’avaient de surcroît aucune connaissance d’un matériel de siège quelconque, puisqu’elles n’avaient jamais eut à combattre ces murs auparavant. Seul la ruse avait pu leur permettre de prendre une ville, j’en étais convaincu. La ruse, et le fait que nos villes n’étaient pas averties du danger.
Quant à l’Empire hyène, il ne devait pas comporter plus de places fortes que je n’avais de doigts, si l’on excepte leurs ridicules murs de bambous ou leurs sanctuaires aussi immenses qu’inutiles.
-Belzébuth, nous partons. Mais pas pour attaquer l’armée ennemie qui ravage notre territoire : pour ravager le leur.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Mar 25 Mar - 17:55

Je souris lorsque le commandant fit amener les pigeons. Je le regardais de loin, dans la forêt, écrire ces lettres. Je rampais dans la mousse. Nos éclaireurs avaient fait d'excellents travaux. Ils avaient repérés les forces ennemis

[HRP: pas fini du tout, juste Bisol qui m'a interompu au beau milieu]

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Mar 8 Avr - 19:45

Suspect

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynt
Roi d'Illahun
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 23
Blason de l\'équipe :
Honneur :
2 / 1002 / 100

Expérience de rôliste :
75 / 10075 / 100

Date d'inscription : 28/12/2007

Personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Défense:
5/5  (5/5)
Attaque:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Jeu 10 Avr - 16:55

Gna gna gna. Je tente de l'écrire ce soir, mais niveau Rp je suis plutôt fixé sur le dracosire.

_________________
Les Skaers ont les berzekers,
Les Gothiques ont leurs armures,
Les Changpas ont la poudre,
Les impériaux ont le nombre.
Et nous, la grande Confédération de Tamascala, on a la ruse!

Chef, chef, c'est quoi la ruse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Jeu 10 Avr - 19:51

M'en fout ^^

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Sam 19 Avr - 13:59

:5145:

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Dim 20 Avr - 22:35

Pleure pas, y viendra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vräala
Jarl
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 30
Blason de l\'équipe :
Honneur :
72 / 10072 / 100

Expérience de rôliste :
22 / 10022 / 100

Date d'inscription : 08/01/2008

Personnage
Points de vie:
210/210  (210/210)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
22/22  (22/22)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Lun 21 Avr - 17:25

En route pour le petite ville frontalière de Tictlan, le guerrier Vräala comptait y trouver un emploi à sa mesure. Combattant au Nord pour le compte de l'empire Hyène, il en avait plus qu'assez des mesquins combats contre les sauvages nomades des vastes plaines du Nord tout autant que des remarques de ses camarades sur ces ascendances Sanglier sanglant.
Plus au Sud de cette ville subsistait une forte communauté de Sangliers S qui avait été tolérée par l'empire pour sa formidable résistance aux Lynx et qui consistait dorénavant en une presqu'île en territoire ennemi.

Mais tiré de son sommeil par un puissant cor d'alarme, Vräala se rendit compte que Tictlan, sa ville de passage, était attaquée par une armée de Lynx. Au vu des feux allumés elle était immense, et les encerclaient. Les bruits couraient qu'elle était commandée par le terrible et méprisable Bisol de Saint Omer. S'armant à la volée de ses deux épées courtes achetées à des pilleurs de cadavres et d'une armure de cuir, Vräala rejoint le combat. Ses capacités de combat furent mis à rude épreuve face à des guerriers dont il n'avait pas l'habitude des techniques. Mais c'était réciproque. Une dizaine de soldats en armes lourdes tombèrent sous ses pieds avant qu'il ne se rende compte que la situation était désespérée. Il se fraya un chemin dans le champs de cadavres et d'ennemis pour rejoindre une hauteur. De là il put voir qu'une bande de Hyènes tenaient fermement la porte ouest. Sitôt rejoints, il les aida à ouvrir une brèche dans le cercle d'ennemis pour s'enfuir de cette cité en flammes.

La ville était perdue. Mais sa valeur au combat et la réussite de leur fuite lui avait apporté le respect de la dizaine de guerriers et de guerrières qui l'accompagnait. Ils partaient pour l'enclave des sangliers en espérant y participer à une attaque décisive contre les Hyènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Lun 21 Avr - 19:25

Merci Vraala Laughing
Par contre, c'est à cause de la carte qui n'est pas là (mais il y a ma version qui est encore sur le fofo), la zone que j'attaque est en réalité la frontière Ouest de mon Etat avec le tient (marais).



Je réponds ...

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Lun 21 Avr - 22:09

Notre progression fut rapide et déterminée, c’est pourquoi la frontière fut atteinte en moins de trois jours de chevauchée. Notre armée était maintenant composée de deux contingents de cavalerie, soit 4000 hommes, tous formés selon les enseignements lynx.
Notre première cible fut Tictlan, une petite bourgade frontalière que l’Etat avait toujours toléré jusque là. La raison en était qu’il s’agissait d’une citée peuplée de civils, et non d’une caserne.
Nous arrivâmes à proximité de la ville à la tombée de la nuit, aussi, échafaudais-je un plan pour le moins sanguinaire. Leurs citées n’étant pas très fortifiées – exceptées leurs lieux de cultes majeurs-, je ne comptais pas assiéger ces communautés, mais les raser une à une afin d’étendre nos frontière et calmer ces indigènes turbulents et bornés.
J’en avais assez de ces paix qui ne profitaient qu’à nos ennemis, lesquels s’empressaient de lever de nouvelles troupes. J’allais, pour une fois, leur prouver qu’il valait mieux avoir Bisol de Saint-Omer comme allié que comme ennemi.
J’ordonnai à mes hommes de se séparer en 40 groupes, lesquels allaient se séparer pour encercler la ville. Je leur demandai de garder un minimum de 2 km de distance avec Tictlan, et d’éteindre toutes les torches, exceptées celle du chef de groupe, qui guiderait les autres.
Le signal d’assaut serait donné par le groupe qui devait le plus s’éloigner de notre position actuelle, c'est-à-dire celui qui attaquerait la porte Ouest. Il s’agirait d’allumer d’un seul coup les 99 autres torches des cavaliers, et de faire passer le message de la même manière entre tout les groupes, distants d’environ 200m l’un de l’autre.
Ainsi, lorsque les vigies aperçurent la centaine de torches à l’orée du bois, cela leur fit un certain choc. Mais quand tout à coup, ce furent 300, puis 500,… jusqu’à 4000 torches qui s’allumèrent, tout autour de la citée, ils comprirent qu’ils étaient perdus.
L’effet obtenu fut exactement celui que j’escomptais : une panique inconsidérée et généralisée.
La charge fut aussitôt donnée par les deux tiers de nos contingents. Un tiers devrait rester afin d’éliminer d’éventuels fuyards.
Afin de détruire les portes de bois, nous ne fîmes pas dans le détail. Des béliers fabriqués sur place enfoncèrent aussitôt la porte Est, sous mon commandement. Belzébuth, qui commandait le groupe de l’Ouest, n’en disposait pas encore étant donné son arrivée plus tardive sur les lieux, mais ses hommes, au nombre de 400 environs, entaillaient la porte à coup de hache et de lance, tandis que 200 autres s’attelaient à couper des arbres afin de les amener contre les défenses adverses. Nos montures avaient du être abandonnées, sauf pour le tiers d’hommes de réserve.
Si les citadins et quelques gardes hyènes opposèrent une résistance farouche, ils n’avaient ni la formation, ni l’équipement de mes hommes, sans compter qu’ils étaient en net déficit numérique. Pourtant, il y eut un homme, visiblement étranger, qui abattit une dizaine de mes hommes, surpris par son audace et sa maîtrise des armes. Rageur, je me dirigeai vers lui de pied ferme, mais il sembla soudain se résigner à la défaite, et s’enfuit dans la direction opposée, poursuivit par une vingtaine de chevaliers hargneux.
Il parvint tout de même à s’échapper, et à se réfugier sur une hauteur, dans la citée. De là, il aperçut les hommes de Belzébuth qui venaient de se ménager une brèche dans la porte Ouest, et s’élança dans cette direction. Je le perdis alors de vue.
Déjà, Tictlan était en proie aux flammes et aux massacres, lesquels avaient pour la première fois étés autorisés pour mes hommes. Les viols ne firent pas exception et complétèrent à merveille ce morbide tableau.
Une fois le soleil levé, nous pûmes admirer toute l’horreur du pillage. Malgré les poussières flottant dans l’air, on pouvait distinguer des rues rougies par le sang, déjà pleines de corbeaux. L’odeur de ce sang et des cendres n'ajoutait rien de réjouissant à l'atmosphère. De ci de là, quelques citadins furent encore retrouvés, violés et tués. Je trouvai personnellement une mère et son enfant, dans les décombres de ce qui avait été une maison. Malgré son regard implorant, je lui arrachai l’enfant des bras. Ses cris d’horreurs ne m’empêchèrent pas de répandre ses tripes sur la chaussée. Je saisi alors la femme par les cheveux, et la traînai jusqu’à Belzébuth, auquel j'offrit la piteuse créature en guise de récompense. En effet, sous son aspect misérable, on devinait qu’elle était fort jolie.
-Tu n’en veux pas ? Me demanda mon second, l’air étonné.
-Non, Belzébuth, tu sais que j’ai fait veux de chasteté. Et je ne voudrais pas te priver d’une si agréable créature.
-c’est fort aimable à toi, affirma t-il, avant de la forcer à se donner à lui, au beau milieu de ses condisciples amusés.
C’était la première fois que je me montrais cruel, aussi, cela me procurait-il une sensation spéciale, nouvelle, mais pas forcément agréable.
Enfin, cela ne pouvait pas durer ! On ne gagnait pas une guerre en étant magnanime, songeais-je.
Je m’enquis du rapport du commandant chargé de mener les groupes de pourchasses. Il me rapporta que, si l’on exceptait quelques forcenés qui étaient parvenus à passer au travers de ses contingents avant de disparaître dans l’obscurité, aucun survivant n’était à déplorer.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Mer 23 Avr - 16:12

Allez, je me mets à participer du côté des méchants...

Mouhahahaha!!!

Tarik était couché sur le sol.... Au milieu de la grande salle allongée, traînaient encore les restes du banquet de la veille, à savoir des carcasses de sangliersd rôtis, des outres de vins et de nombreux tonneaux de bières et d'hydromel...

Soudain, troublant toute cette paisible tranquillité alcoolisée, la porte s'ouvrit avec fracas...

Un soldat veanit de rentrer et se mis à crier:

-Tictlan a été attaquée, prise et piée!!!!!

Je me réveillais en sursaut, l'estomac encore plein de l'acool de la veille, mais l'esprit réveillé par une si funsete nouvelle.

/C'est pas vrai. Voilà seulement deux mois que je suis enfin parvenu à faire valoir mon rang dans ma ville, et déjà les Lynx viennent troubler mes banquets... Mais à que celà ne tienne, je commençais à me rouiller./

Je me relevais donc, stabilisai un équilibre quelque peu défaillant et me dirigeai vers l'homme.

-Cet acte sera vengé! Dans le sang. Quels sont nos guerriers qui en ont réchappé?

-Un certain Vräala, qui était parti combattre depuis un certain temps pour le compte de l'empire.

-Très bien. Dit-lui qu'il est nommé commandant en second de l'armée, nous repartons en guerre!!!!

Deux jours plus tard, après avoir fait les préparatifs nécessaire, l'armée Sanglier sortait de sa capitale et marchait en direction de l'ost lynx...

Les jours futurs s'annonçaient sanglants, mais c'était de bonne augure pour la terrrible armée qui venait de se mettre en marche, les sangliers sanglants repartaient en guerre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vräala
Jarl
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 30
Blason de l\'équipe :
Honneur :
72 / 10072 / 100

Expérience de rôliste :
22 / 10022 / 100

Date d'inscription : 08/01/2008

Personnage
Points de vie:
210/210  (210/210)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
22/22  (22/22)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Mer 23 Avr - 20:20

D'essoufflé, ensanglanté, meurtri, boitillant, et à moitié dénudé par les coups d'épées, Vräala se trouvait maintenant bien habillé à la tête de tout un bataillon. On lui avait confié la surveillance de l'aile droite lors du mouvement de l'armée vers Tictlan. Des éclaireurs avaient étés dépêchés en toute hâte pour connaitre la position ennemie, mais les Sangliers sanglants étaient trop confiants pour avoir envoyé un émissaire quérir de l'aide à la capitale.

Respirant d'aise dans son armure légère de bon alloi, il menait ses hommes par cris, reproches et injures. Sans doute en auront ils ainsi plus le cœur à en découdre une fois la bataille engagée. Il s'approchaient bientôt de la fin de la forêt, et l'aile droite sera la première dans la plaine. Vräala commanda alors le rassemblement de ses hommes qui étaient dispersés dans la colonne. Les Lynx ne connaissent rien à l'art de l'embuscade, mais sait on jamais. Il ordonna de couper court et de sortir immédiatement en formation, soit deux bon kilomètres avant la fin de la forêt. Ses hommes prirent pied à l'orée du bois, mais de nombreux bruits de craquements se faisaient entendre.


N'étaient ce que des feuilles et des troncs se balançant, où une embuscade ennemie? Nidor nous le dira.


Hophop Tarik, on est pas méchants. On défend nos terres en partie honteusement posédées par des envahisseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Mer 23 Avr - 20:23

Je répond sitôt que je peux Wink (bourrin hein ?)
Ouaip. Sinon, niveau rp, afin que le scénario d'origine corresponde, il faut plusieurs choses :

-N'hésitez pas à utiliser les énormes ressources humaines de l'Empire, 1000000 noobs vallent mieux dans l'histoire que 10000 bons.
-Les Lynx valent plus ou moins les sangliers, mais soit ceux-ci sont très peu nombreux (plus les autres hyène), soit ils ne valent pas encore nos "spartiates". Ce seraint bien que les Gothiques gardent cet aspect de supériorité, ne fus-ce que par leurs armes supérieures.
-La cavalerie était jusqu'alors notre apanage. Mais vous disposez à présent de quelques dizaines de chevaux, mais pas encore de cavaliers.
-Vous n'avez pas la culture occidentale de la guerre (sièges, campagnes à long terme etc...) ni des villes fortifiées, ni des armes de siège. Limittez vous si possible à piller nos villages (dont la pop n'est plus là) où d'encercler la ville et d'attendre.
-Etc...

Je dis ça, parceque je sais bien que jouer une équipe dont les soldtas se font écharper est chiant. Mais c'est votre équipe. Fallait choisir les Gothiques sinon ^^
Les sangliers sanglants ou les aragorn, ça passe. mais les 100000 hyènes formés par les sangliers ça passera pas :héhé:

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vräala
Jarl
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 30
Blason de l\'équipe :
Honneur :
72 / 10072 / 100

Expérience de rôliste :
22 / 10022 / 100

Date d'inscription : 08/01/2008

Personnage
Points de vie:
210/210  (210/210)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
22/22  (22/22)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Jeu 24 Avr - 1:28

Ouai tout à fait.
Je comptais en fait me prendre une branlée dans cette bataille à cause d'un excès de prétention sanglier, mais tout en réussissant à sauver une grosse partie des troupes d'élites par l'envoi de quelques compagnies de paysans pour retarder....
Après l'empire intervient héhé....


Par contre pour les campagnes à long terme... je ne sais pas. Si la référence est l'empire Aztèque ils étaient assez bien développés la dessus de ce que je crois. Ils avaient un système de conscription efficace notamment et certainement la logistique qui suit derrière.

Mais j'oubliais pas le fait que la seule façon de prendre une forteresse est la famine ^^. Même si... un petit bélier... non? Même pas?.......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tarik Stefanson
Kongr de Skaerling
avatar

Nombre de messages : 2397
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
78 / 10078 / 100

Expérience de rôliste :
50 / 10050 / 100

Date d'inscription : 20/02/2008

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
15/15  (15/15)
Attaque:
23/23  (23/23)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Jeu 24 Avr - 14:27

On n'est pas méchants, ok! Mais je te préviens, Tarik est tout sauf un gentil garçon... Et un petit bélier, c'est pas difficile à faire, même pour des aztèques, je penses qu'ils devaient comme même en avoir!

Bon, je continue un petit bout.

A la tête de ces troupes, Tarik scrutait la plaine. Il avait envoyé Vräala sur l'aile droite, mais il comptait bien balayer les gothiques dès qu'ils oseraient montrer ne fut-ce qu'un reflet d'armure. Son armée avait jusqu'à présent perdue aucune bataille contre les bandits et les rebelles qui pullulaient dans l'empire.
Même si Tarik avait eu à affronter un gothique en duel, il ne doutait pas que ces troupes d'élites, soit 10'000 hommes formés dans la pure tradition sanglière, accompagnée par quelques régiments hyènes fourni par l'empire, environ 400'000 hommes.

Les hommes de Tarik était sa fiérté. C'était lui qui avait reformé ce régiments, et qui les avaient équipés. C'étaient de terrifiants guerriers, le plus petit faisant 1m80, équipés de casques et d'armures en os. Les boucliers étaient en cuir bouilli renforcé par des plaques de bois. Ils portaient les meilleurs armes que le continent pouvait offrir, des terifiantes massues avec des lames d'obsidiennes, certain portaient aussi des épieux qui pouvaient embrocher un tapir.

Tarik commença donc son traditionnel discour d'avant bataille, préssantant que celle-ci ne devait pas tarder.

Soldats!!!! Nous allons affronter en ce jour un nouvel ennemi venu voler nos terres et voiler nos femmes! Ceux sont des guerriers brillants, mais ce ne sont que des hommes, ils sont mortel, alors, ne les craihgnez pas, car vous êtes l'élite, vous êtes les Sangliers Sanglants, et rien ne peut nous résister, alors, renvoyez ces misérables dans l'auge d'ou il ont eu la malheur de sortir!
Soldats, au combat!


Sur ce, Tarik, se retourna et commença à avancer dans la plaine, armé de sa massue équipée de deux énormes plaques d'obsidiennes, qui pouvaient couper une feuille si elle tombait dessus.


Voilà.... Et je suis Vräala dans l'optique d'une dérouillée mais avec un sauvetage de nos troupes d'élites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 27
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   Jeu 24 Avr - 17:53

Ok, merci à vous deux. je réponds ce soir si j'en ai le temps et les yeux (et oui, au bout d'un temps...).
Ok pour les béliers, mais tu va pas loin si les phalanges sont derrière la porte.
Je veux surtout parler des tours de siège, invention antique que ces peuples n'ont pas.
Et ok pour les campagnes structurées, mais un peu moins quand même, j'ai l'impression. :çava:

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La revanche de Bisol   

Revenir en haut Aller en bas
 
La revanche de Bisol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La conquête de Pandrea :: LE JEU :: Jeux écrits-
Sauter vers: