La conquête de Pandrea

Forum de jeux de rôles de toutes catégories
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Troisième rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bisol von Sint-Omer
HochMeister
HochMeister
avatar

Nombre de messages : 6446
Age : 26
Blason de l\'équipe :
Honneur :
92 / 10092 / 100

Expérience de rôliste :
70 / 10070 / 100

Date d'inscription : 04/07/2007

Personnage
Points de vie:
200/200  (200/200)
Défense:
30/30  (30/30)
Attaque:
17/17  (17/17)

MessageSujet: Troisième rencontre   Jeu 1 Nov - 15:36

Cette rencontre fut trop complexe que pour être entièrement narrée, aussi vais-je me contenter d’en conter quelques moments.
Nous sommes, moi, Robert et Belzébuth, face à la zone d’épineux qui est sous contrôle hyène.
Une imposante forme sombre se détache au loin, telle un fourmilière gigantesque.
Je regarde mes compagnons, tous deux vêtus de noirs comme moi. Un détail me frappe : A la place de la croix rouge qui est de mise en tant que chevalier de l’Ordre, Belzébuth porte un pentacle païen aussi vif que les feux des enfers.
Pas la peine de me poser des questions, il s’est convertit au satanisme depuis trop de temps que pour que je m’en étonne.
Je suis satisfait de la trouvaille de Belzébuth. Lors d’un affrontement entre nous deux, il utilisa sa lance d’une façon si efficace que je modifiai toutes les nôtres en vue de perfectionner cette utilisation.
Elle consiste à repousser violement l’adversaire avec le bois situé entre nos deux mains, ce qui empêche l’ennemi de faire quoi que ce soit et a un effet très démoralisant.
L’ennemi est ainsi repoussé à un bon mètre tandis que nous faisons un pas en arrière pour l’empaler.
Afin de garder une polyvalence des troupes, Robert est équipé d’une masse d’arme, Belzébuth d’une lance courte et moi d’une sarisse.
L’objectif du jour consiste à s’emparer du drapeau des hyène avant la fin du temps imparti.
Leur camp est formé d’un cercle de sapins empilés, formant un mur épais d’un mètre pour une hauteur d’un mètre 50.
Les hyènes ne sont alors que 4. Deux sont à l’intérieur : une armée d’un arc et d’une masse énorme, l’autre d’une longue lance.
Belzébuth, véritablement enragé saute sur la barricade et tente d’entrer seul.
Pour ma part, je massacre une hyène sans qu’elle me touche une seule fois.
Une autre arrive dans mon dos. Pris en tenaille je suis fait. Une seule solution : l’attaque !
C’est ici que je teste la technique de Belzébuth pour la première fois. Quelle efficacité ! la hyène est renversée et perd tout son équipement en hurlant de douleur, la seconde se retrouve à nouveau seule et subit une nouvelle attaque.
Je n’ai pas encore reçu de coups.
Robert les poursuit et j’aide Belzébuth, toujours debout sur le mur.
A mon arrivée, il saute dans leur base, les empale et lance le drapeau à Robert qui le porte à notre base.
Nous marquerons ainsi deux autres points, à quelques différences près.
Belzébuth sera toujours le premier à attaquer leur muraille.
Lors de la première, Robert bloque l’entrée aux deux hyènes tandis que je rejoins Belzébuth dans leur base.
Lors de la seconde, Belzébuth rentre dans leur base alors que les 4 hyènes l’occupent. Robert l’y rejoint.
Le drapeau m’est lancé, mais de travers, une hyène va s’en emparer.
D’un rapide mouvement de lance je le saisi au vol puis le ramène à moi.
Seul dehors, je n’ai pas même à courir pour porter le porter à notre camp.
Soudain, deux autres hyènes les rejoignent.
Fort de leurs effectifs qui sont doubles par rapport à nous, les hyènes jubilent.
Les deux nouvelles recrues nous lancent des insultes que je ne peux tolérer, ce qui me met dans un état nouveau, plein de rage.
Nous découvrons stupéfait que leur base est désertée.
Nous distinguons alors une autre base, deux fois plus imposante. Impossible de la prendre comme ça. Nous trouvons un bélier, mais ne l’utiliserons pas, car 4 hyènes nous chargent.
Elles se feront proprement démontées, deux se replieront même à l’intérieur.
Nous fonçons sur les deux autres, à savoir les deux nouvelles recrues.
Pour stopper leur fuite, je m’infiltre derrière elles. Terrorisée, l’une se rend.
L’autre se fait rattraper et tabassée, mais ne se rend pas.
Robert s’en occupe, Belzébuth prend la base d’assaut.
Quelques moments forts :
Ce même Belzébuth escaladant un mur de piques de 2 m pour pénétrer seul dans leur base.
Trois accès de rage de ma part : l’un où je met en déroute trois hyènes, un autre où je rentre ma lance dans leur base, les coltinant contre leur mur intérieur tandis que Belzébuth y pénètre, un dernier où, laissant ma vouge dehors, je rentre frénétiquement dans leur base pour les tabasser de mes poings et donner le drapeau à Belzébuth sur la muraille.
Un duel entre Robert et les deux nouveaux, dont un s’était rendu. Robert casse son arme et je me porte à son aide, le vengeant méchamment.

Ensuite, de petits duels seront organisés, mais le plus marquant est celui de Belzébuth contre le chef des Lynx, moi.
Il est bien plus agressif, me repoussant en arrière facilement, mais pas une fois sa lance ne m’atteint véritablement, alors que je lui en fais tâter.
Au final, il se montre plus résistant et bagarreur, je ne parviens pas à le faire céder.
Une de ses attaques frontale me projette au sol.
Blasé, éreinté, je lui accorde la victoire de bon gré.
Il sera nommé commandant second pour ses exploits.


Bilant : 15 armes cassées. Certes, nous n’étions que 9, mais une des recrues hyènes en a démoli 6 à elle seule, une autre 3. Robert en brisa deux, Belzébuth et moi aucune, bien que la mienne soit endommagée.
Par contre, aucun blessés.


Nous décidons de faire une dernière partie : 2 lynx contre 4 hyènes ( les seuls qui possèdent encore des armes ).
J’en suis.
Les ennemis occupent leur première base.
Nous ne retiendrons que ceci : Belzébuth seul sur le mur contre 4 hyènes alors que je me cache derrière un arbre.
J’arrive en courant, saute sur le mur opposé mais me fait empalé par une hyène.
Je reprends de l’élan et saute par-dessus le mur, directement au cœur de la base.
Seul contre 4, équipé d’une sarisse, je suis mal en point.
Belzébuth hache alors le cou du chef hyène qui s’écroule. Ce coup interdit par la chartre marque l'arrêt de jeu définitif.

_________________
Mieux vaut mourir avec honneur que vivre dans la honte.


Dernière édition par le Sam 3 Nov - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Troisième rencontre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Warhammer troisième édition
» Le nom du troisième téléfilm SG1 révélé.
» Cobra - scénario troisième
» Début de la Troisième Ronde
» La troisième fois sera la bonne | Virgil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La conquête de Pandrea :: LE JEU :: Jeux écrits-
Sauter vers: